Un forum où les fans du roi lion pourront s'exprimer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une stabilité pendant la crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une stabilité pendant la crise   Lun 18 Mai - 15:35

SUITE DE : http://tlk-mania.forumactif.com/t958-un-moment-seule-dans-la-savane#22679

Hamani, Sudi, Sahara et les autres lionnes regagnèrent le Rocher de la Fierté.
l'endroit était encore marqué des vices de la guerre, le paysage qui avait été soufflé par la violence
renaissait petit à petit comme s'il avait eu un peu répit pour reprendre son souffle,
c'est un peu ce que ressentaient la plupart des lions et des animaux qui vivaient là.
Cauris accueillit le groupe revenant avec le sourire, il en profita pour donner un coup de front à
Sudi qui fit le même geste où leurs deux fronts se joignirent tandis qu'il fit une petite léchouille sur
la joue de sa femme. il les accompagna jusqu'au sommet du Rocher où une réunion avait eu lieu.


- Nous pouvons tout recommencer à zéro, mais tant que nous ne nous sommes pas sûrs
que les hyènes reviendront, nous ne pouvons entamer une nouvelle ère. dit Cauris perplexe.

- Tu as raison, mon amour, nous devons savoir si la guerre est bien terminée. ajouta Sahara avec douceur.

- Pourquoi ne pas envoyer une troupe pour s'assurer que les hyènes sont parties ?
Je suis prêt à rejoindre un groupe et me battre pour le royaume. dit Sudi bien assuré.

- Tu avais fait tes preuves lorsque que Arkhana et sa bande sont venues au Rocher.
J'ai confiance en toi. lui répondit Sahara fière de son fils.

- Je préférerai qu'il ne risque pas sa vie pour une mission d'observation.
Envoyons des volontaires courageux pour se sacrifier pour le royaume.
Qui serait partant pour retourner à l'ancien repère des hyènes ? demanda Cauris en levant lui aussi la patte.

la moitié des lionnes levèrent aussitôt leurs membres antérieurs,
ce qui se passait était une véritable ode au royaume car les lionnes étaient prêtes à faire
leur possible pour sauver la Terre des Lions quitte à mourrir.


- Qu'en penses-tu, Hamani ? demanda Cauris avec modération pour ne pas la blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Lun 18 Mai - 17:07

La jeune lionne grise n'avait pas perdu une miette de la conversation entre les souverains et leur fils.

Ils allaient envoyer des lionnes en éclaireuses pour vérifier si les hyènes étaient parties, une mission qui était assez risquée.

Mais la moitié des lionnes du clan étaient volontaires.

Hamani fut un peu surprise quand le roi se tourna vers elle et lui demanda ce qu'elle pensait de cette idée.


- Moi? Je ne sais pas trop.

C'est tout de même risqué, imaginez que les hyènes soient toujours là et qu'elles attaquent.

Cependant, il est vrai que nous devons vérifier si les hyènes sont parties ou si elles sont toujours là.

Alors, voilà ce que je propose:

Les volontaires partiront pour accomplir cette mission, les autres, resteront ici pour protéger le royaume en cas d'attaque ennemie.

D'ailleurs, je pense que je vais rester ici.

Je ne suis pas assez courageuse pour y aller, et je serai inutile.

En plus, je dois apprendre à maîtriser mon pouvoir.

Je ne sais pas si cela est vraiment une bonne idée, nous devrions peut-être demander l'avis de Rafiki.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Ven 22 Mai - 19:28

- ton humble avis nous fait progresser dans une stratégie efficace qui va nous permettre
d'arriver à nos fins concernant cette vérification. déclara Cauris bien rassuré.
la moitié des lionnes resteront au Rocher avec Sahara, les autres me suivront avec mon fils. ordonna-t-il enfin.

le monarque descendit d'un rocher qui servait de pied d'estrade quand il fit se mettre
en route vers le cimetière des éléphants avec Sudi et le reste de la troupe.
ils disparurent au loin petit à petit dans le chaos, mais Sahara les regardait au loin avec un air
plein d'espoir, elle savait que la mission était périlleuse, qu'il en dépendrait de leurs vies,
malgré cela, elle ne pouvait penser au fait qu'ils étaient courageux; que la bravoure pouvait soulever
des montagnes si on est sûr de soi tout en étant plein d'assurance sur ses capacités.

Cauris et Sudi ouvraient la marche, arrivant rapidement à pas prudents vers le cimetière des éléphants.
dès qu'ils posèrent les pattes sur le territoire des hyènes, un silence inquiétant régna alors qu'ils avaient trouvé
le lieu animé par le vent soulevant la poussière qui soufflait fort mais ce fut comme si le vent était en alerte,
tout comme eux qui faisaient attention à chaque mouvement sur les côtés comme venant loin d'eux.
quand ils pénétrèrent à l'intérieur du premier crâne, un bruissement d'os qui s'écroule retentit.
derrière eux, l'entrée avait été fermée par une barrière conçue d'os alors qu'une dizaine de hyènes
ricanaient derrière leur oeuvre en se moquant bien des lions qui avaient été facilement pris au piège
même s'ils avaient été sur leurs gardes tout au long de leur mission.


- vous ne sortirez jamais vivants de ce trou à rats ! cria l'une d'elle qu'ils reconnurent pour être Kalan,
le petit grand frère d'Evan qui était là lui aussi. les deux frères se tenaient déterminés et d'un sourire narquois bien fiers de ce qu'ils avaient réalisé comme bonne affaire.


- jamais ? c'est ce qu'on va voir ! s'exclama Sudi qui s'entreprit à sortir; faisant la découverte d'un trou caché
par une peau momifié d'éléphant qui donnait sur l'extérieur. quand il réussit à emprunter cette cavité,
il se retrouva à l'extérieur par chance courant pour sa vie alors qu'une partie des hyènes avaient commencé par
le courser. haletant, déjà plein de sueur en pleine course, il courra de toutes ses forces en direction de l'entrée du
cimetière qu'il atteignit avec beaucoup de peine pour désorienter les hyènes en changeant de directions dans sa course,
forçant à certains moments pour être plus rapide que les hyènes.
lorsqu'il réussit à sortir du cimetière, les hyènes cessèrent de le poursuivirent,
il put sans trop de difficulté à continuer à courir en direction du Rocher de la Fierté avec ses dernières forces.


- regardez ! c'est Sudi ! mais où sont les autres ? déclara Sahara à l'adresse des autres lionnes et d'Hamani.
elle descendit du Rocher rejoindre son fils qui s’essoufflait puis qui s'écroula d'épuisement dans la plaine surplombant
le Rocher tandis que sa mère le caressa avec sa tête contre la sienne presque en larmes, désemparée.  
les lionnes de la troupe vinrent, elles portèrent le prince à plusieurs jusqu'à la caverne où les souverains se reposent.

-  les hyènes nous ont tendu une embuscade, elles savaient que nous viendrions au cimetière ! dit Sudi en buvant quelques gorgées apportées par une des lionnes dans une calebasse.

- misère ! nous ne pouvons pas toutes y aller ! une partie restera au Rocher à moins que...

Sahara réfléchit mais ses pensées étaient sur son fils qui avait échappé aux hyènes.

- dans quelques heures, tu retourneras délivrer ton père avec deux lionnes,
je ne peux pas faire mieux pour que le royaume soit encore en sûreté.
nous devons encore faire très attention à ne plus faire aucune erreur. dit-elle plus sereine mais quelque peu rassurée.


Dernière édition par Cauris le Mer 27 Mai - 18:15, édité 2 fois (Raison : Correction faute nom personnage Evan > Kalan + Fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Sam 23 Mai - 13:11

En un instant, Hamani se sentit angoissée, et elle aussi était désemparée.

Ce qu'elle craignait était arrivé.

Les hyènes n'étaient pas parties, pire encore, elles les attendaient.

Sudi avait réussi à s'échapper, mais il était épuisé car il avait beaucoup couru pour revenir au Rocher du Lion.

La jeune lionne tremblait nerveusement, elle était vraiment angoissée, elle avait peur.

Elle redoutait non seulement l'offensive des hyènes, mais aussi les reproches des souverains, de Rafiki (quand il sera là et qu'il découvrira ce qu'il s'est passé), et des lionnes.

Hamani pensait à toute vitesse.


* Oh non!

Ce n'est pas possible!

Qu'est ce qu'on va faire maintenant?

Tout est de ma faute.

Je n'aurai pas dû faire cette proposition, c'était une mauvaise idée.

Nous aurions dû demander son avis à Rafiki d'abord.

D'ailleurs, où est-il?*

Celui-ci arriva, et la jeune lionne grise poussa un soupir de soulagement.

Vous voilà.

- Oui je suis là, les anciens sont à la fois angoissés et vraiment furieux.

Que se passe-t-il?

Hamani raconta tout.

Effectivement c'était risqué.

Approuva le singe.

Hamani reprit la parole et dit:


- Je suis désolée, tout est de ma faute, je n'aurai pas dû proposer cette idée, et nous aurions dû vous consulter d'abord.

Vous n'avez pas besoin de moi, c'est à cause de moi si on en est là.

Je vais rester seule un moment.

La lionne grise s'isola à nouveau, et perdit peu à peu l'assurance qu'elle avait acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Mer 27 Mai - 18:26

- que ce soit la dernière fois que vous envisagez d'entreprendre une tâche périlleuse, mesdames, monsieur !
déclara le singe qui ne pouvait pas cacher sa colère même s'il paraissait souriant.
je vous propose que nous réfléchissons d'abord à un plan pour libérer les captifs.

il faisait les cent pas se tenant la barbichette en la remuant entre son pouce et son index.
il n'était pas loin de trouver une solution mais il était bloqué dans ses pensées par plusieurs causes :
si une partie des lionnes repartaient, seraient-elles aussi bien capturées ?
pourquoi recourir à gaspiller des unités de lionnes quand on peut être moins nombreux pour prendre moins de risques?


- Sudi doit se reposer, mais il connait l'endroit où ils sont prisonniers. il sera en tête avec Sahara.
nous allons prendre deux de nos meilleurs éléments, pas question que tout le monde aille les délivrer,
ce qui est sûr est que les hyènes attendront que notre nombre soit limité pour être plus fortes et nous dominer.
je voudrai que nous laissons plus de lionnes au Rocher, nous pouvons très bien réussir notre plan peu nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Ven 29 Mai - 18:00

Hamani écouta attentivement le plan de Rafiki, elle resta cependant à l'écart.

Le singe s'était (un peu) mis en colère, et il avait eu raison.

Cela fit l'effet d'une douche froide à la lionne grise car elle avait pris le commentaire de Rafiki uniquement pour elle, même s'il s'adressait aux autres aussi.


* Il a raison.

Mais qu'est ce que je fais là?

Je n'ai rien à faire ici, je n'y ai pas ma place.

C'est à cause de moi si on en est là aujourd'hui.

Je ferai mieux de partir.*

Pensa-t-elle.

Honteuse, triste,  désemparée,  son assurance réduite, la jeune lionne grise descendit du Rocher du Lion et s'enfuit encore une fois.

A ce moment précis, Hamani avait besoin de mettre un peu de distance entre le Rocher et elle, ainsi que de rester seule.


Dernière édition par Hamani le Ven 29 Mai - 18:02, édité 1 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Ven 29 Mai - 19:57

- Hamani ! cria Sudi à l'adresse de son amie. Où vas-tu ?
il aurait voulu se lever mais ses muscles étaient endoloris, il ne pouvait bouger dans une telle condition.
malgré cela, il essaya or Rafiki mit furtivement sa main droite sur son épaule :

- laisse la donc, Sudi ! elle a besoin d'être seule. lui dit le singe alors qu'un attroupement se préparait au Rocher.

suite aux consignes du singe, les lionnes attendirent que le jeune prince est repris des forces.
lorsqu'il se sentit mieux, ils étaient au crépuscule alors qu'une ligne rouge transperçant l'horizon violacé.
Sahara se mit en tête de cortège avec son fils Sudi, ils étaient encore plus prudents que l'ancienne unité.
la nuit allait les masquer dans leur déplacement, même si les lions avaient l'habitude d'être plus actifs le jour,
les signes de fatigue se faisaient ressentir sur les cernes des pridelanders encore sous le choc de la capture.

le trajet fut sans obstacle car les animaux de la savane étaient déjà endormis.
Rafiki était resté au Rocher de la Fierté, il attendait en tailleur en marmonnant une comptine pour passer le temps
pendant qu'il regardait dans sa calebasse les plumes ou autres outils de divination en sentant le vent venir
lui apporter des nouvelles du projet. il restait impassible alors qu'il était intérieurement inquiet.


les lionnes, Sahara et Sudi s'aidèrent de leurs bons yeux pour voir dans le noir,
ils atteignirent le cimetière sans peine et jusqu'à présent ils n'avaient pas reçu de signe de la part des hyènes farouches.
le cimetière demeurait une fois de plus silencieux, depuis l’atmosphère était reposante alors qu'avec
ses ossements l'endroit était d'ordinaire macabre, l'impression commune était qu'ils se retrouvèrent dans un lieu
de recueillement et qui sait pourquoi les hyènes avaient choisi de loger à cette enseigne parce qu'il était
toujours paisible d'être dans un lieu non peuplé que personne n'envisagerait d'habiter à cause de l'odeur de momification.


Sudi fit un signe de tête pour indiquer qu'ils se rapprochaient de l'endroit où était enfermés leurs congénères.
à ce moment précis, les lions se baissèrent en union en ne faisant pas de bruit de pas.
s'approchant de la porte ils entendirent des éclats de voix riant avec béatitude, les hyènes faisaient la fête
pas très loin de leur destination. des voix se rapprochèrent d'eux, ils se cachèrent en même temps sous le commandement de Sudi en tête qui avait repéré une crevasse dissimulée par des crânes de singes comme
une fosse mortuaire. ils se dissimulèrent sous les os avant de sortir de leur cachette quand les deux hyènes
ivres étaient parties en criant comme des folles sans se soucier de déranger les autres.
visiblement, les hyènes s'étaient dopées à des substances
de dépendances à des hallucinations pour célébrer leur victoire avec le plaisir de s'évader, même dans l'air,
un parfum de plante fraîche aphrodisiaque surplombait l'odeur de la mort habituelle.


sortis de leur crevasse, Sudi avança vers l'entrée de la caverne qui n'était pas surveillée.
les lionnes soulevèrent avec lui sans faire de bruit la barrière d'os avec la stupéfaction des prisonniers
qui faillirent lancer des cris de victoire au moment où les sauveurs firent des gestes pour garder le silence.
les captifs rejoignirent rapidement les sauveurs, nombreux étaient ils, il n'y avait aucune chance pour les
hyènes de les dominer en combat rapproché. même si un groupe pouvait attirer l'attention dans leur course,
à cause de la sonorité des pas frappant la terre, les hyènes étaient trop évadées pour entendre le moindre mouvement
d'un clan qui détalait aussi vite qu'ils pouvaient en direction de la sortie du cimetière.

c'était sans compter sur des hyènes qui apparurent derrière eux, près
de l'entrée du cimetière pour les repérer dans leur fuite.
elles poursuivirent les lions alors qu'elles s’apprêtèrent à rentrer dans leur tanière osseuse.
les lions se mirent sur leur défensive tout en galopant, les lionnes d'arrière troupe s'étaient affairées
à ralentir les hyènes avec des attaques calibrées pour ne laisser aucune chance à leurs assaillantes de réussir à
les anéantir. les hyènes qui étaient parties rattraper les fugitifs succombèrent rapidement.


quittant le cimetière des éléphants, la troupe cacha ses émotions avant d'atteindre la limite du territoire des hyènes.
lorsqu'ils eurent franchi la frontière les séparant du domaine du Rocher de la Fierté, les lions se regardèrent dans
les yeux plein d'euphorie puis se firent enfin des accolades à ceux qu'ils avaient retrouvé.
ils continuèrent leur chemin du retour paisiblement alors que Rafiki sautait de joie au loin sur le Rocher.


un grondement avait soudain retenti dans la plaine du rocher du lion, des milliers de hyènes courraient
dans la direction du Rocher. au loin, une tornade avait déferlé sur le territoire voisin emportant tout,
apparaissant à son passage avec un ciel grisâtre, des kilomètres de savane dévastée en quelques secondes.
deux anomalies se présentaient à la troupe royale, la tempête ou la charge des hyènes.
qu'allaient-ils décidé ? il fallait faire vite car leur vie en était comptée.


- fuyez ! cria une des lionnes de la troupe qui était effrayée par les cataclysmes.
- fuir ? pourquoi ? nous resterons sur la terre de nos ancêtres pour la protéger.
déclara Cauris plein de détermination.

les hyènes s'étaient rapprochées dangereusement de leur royaume, elles filaient à grande vitesse.
la tornade avait gagné du chemin, s'approchant du Rocher du Lion sans faillir.
la troupe resta immobile plein d'assurance à scruter l'horizon de la charge des hyènes et du gros tourbillon menaçant.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Mer 3 Juin - 17:28

(salut Cauris, désolée d'avoir un peu laissé traîner le rpg.

Je me rattrape en faisant un pavé lol, bonne lecture^^

PS: beaucoup de modifications, pour faire quelque chose de bien^^)

Hamani avait continué sa course, et elle s'arrêta finalement un peu plus loin, près d'un étang, à plusieurs
kilomètres du Rocher.

Elle s'assit, regarda son reflet dans l'eau, et soupira.


* Qu'est ce que je fais ici?

Pourquoi suis-je ici?

Quelle est cette fameuse mission qui m'a été confiée?

Pourquoi ai-je reçu un pouvoir?

Pourquoi devrai-je rester alors qu'ils n'ont pas besoin de moi?

Tout est de ma faute en plus.

Que puis-je faire?

Que dois-je faire?

Si seulement je pouvais rentrer à la maison. *

Un grondement menaçant interrompit ses pensées.

Surprise, elle se leva en sursaut et regarda autour d'elle.

* Qu'est ce que c'est?

Qu'est ce qui se passe?

Serait-ce... de l'orage?

Non c'est autre chose...

Mais quoi? *

La lionne grise sentit le vent s'agiter de façon anormale.

* Oh non... une tempête?

ça se dirige vers le Rocher du Lion.

Vite!

Je dois savoir ce que c'est. *

Hamani fit demi-tour.

Elle courut aussi vite qu'elle put, et aperçut le Rocher du Lion.


* ça y est, j'y suis.

Mais.... *

La jeune lionne grise s'arrêta dans sa course, stupéfaite.

Les hyènes se dirigeaient vers le Rocher du Lion, et une tornade les suivait de près, de très près, de trop près même.

* Comment est-ce possible? *

Pensa la jeune lionne en tremblant.

Hamani recula tout d'abord, et se prépara à prendre la fuite, apeurée, mais d'un autre côté, elle voulait savoir quelle était la cause de ce phénomène, et elle voulait aussi retrouver les membres de la horde.

Finalement, l'envie de retrouver ses congénères et Rafiki, ainsi que la curiosité furent plus fortes, elle décida donc de continuer.

Malgré la peur, la jeune lionne grise avançait.

La tornade gagnait du terrain.

Hamani trouva plus prudent de rester hors de portée de la tornade et elle passa par derrière pour rejoindre le Rocher du Lion.

Elle grimpa rapidement et rejoignit les membres de la horde qui n'avaient toujours pas bougé.


- Vous êtes sains et saufs.

Je suis soulagée.

Dit-elle à l'adresse du roi et des lionnes qui avaient été capturées.

Je suis désolée d'avoir proposé cette idée, c'était stupide...

Elle s'arrêta, la situation était grave, ce n'était pas le moment de s'excuser, ni d'avoir des regrets.

Alors, elle se reprit.


J'ai senti le vent s'agiter anormalement, alors je suis revenue pour savoir de quoi il s'agissait...

Je comprends mieux maintenant...

Il s'agit d'une tornade.

Mais comment cela se fait-il qu'une tornade soit apparue?

Ce n'est pas possible.

Ce n'est pas normal.

Hamani se tourna vers Rafiki, espérant que celui-ci apporte une réponse.

Celui-ci réfléchissait, son pouce et son index sur le menton.

Il observa attentivement la tornade, puis regarda Hamani et déclara:


- Tu as raison.

Cette tornade n'est pas naturelle.

Nous sommes face à un phénomène inexplicable, qui relève du surnaturel.

Seul un grand pouvoir peut lutter contre ces phénomènes, en l'occurrence, dans ce genre de situation, le pouvoir d un élément.

Puisqu'il s'agit d'une tornade, nous avons besoin du pouvoir du vent pour la contrer.

La jeune lionne, et tous les membres de la horde furent tous très surpris d'entendre cela.

* Cette tornade serait surnaturelle?

Pour la contrer,on a besoin du pouvoir du vent...

Mais attends un peu...*

Pensa la jeune lionne.

Hamani se rendit compte que le singe la regardait toujours, pensif.


- Quoi?

Moi?

Non, c'est du délire!

S'exclama-t-elle.

- Il me semble que ton pouvoir est celui du vent jeune lionne.

Tu peux sûrement faire quelque chose.

Reprit le singe.

- Je ne suis pas sûre de pouvoir faire grand chose.

Je viens juste de découvrir mon pouvoir, et je n'ai pas pu le contrôler.

Qu'est ce qui vous fait croire que je réussirai aujourd'hui?

Déclara Hamani, encore sous le choc.

- Il s'agit de l'espoir jeune lionne.

Aie confiance en toi.

Tu peux y arriver.

Reprit le singe, confiant.

Hamani n'était pas, mais alors pas du tout préparée à ce genre de chose.

Elle ne s'y attendait pas un instant.

Sur le moment, la lionne grise ne sut pas comment le prendre alors elle ne dit rien, attendant les réactions des autres membres de la horde.


Dernière édition par Hamani le Jeu 24 Déc - 14:28, édité 19 fois (Raison : modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Sam 6 Juin - 18:21

(ne t'en fais pas, Hamani, j'ai moi-même pris un temps pour préparer la suite. ^^)

Cauris et les autres lions de la troupe ne prononcèrent aucun mot.
chacun savait toute la responsabilité de Hamani de vaincre la tornade qui était cruciale pour le clan.
les hyènes avançaient toujours à grand pas, ils entendaient de plus en plus le bruit des galops et leurs cris de rage.


- même si elles sont plus nombreuses que nous, nous les combattrons toutes jusqu'à notre dernier souffle...

ces mots téméraires étaient dits par le roi qui se tenait impassible et confiant.
son attitude entraînait les autres lions qui étaient quelque peu angoissés, Sudi rejoignit rapidement son père
à ses côtés pour montrer l'exemple comme son père donnant cette leçon de courage à chacun d'eux.
la tornade avait soudain été immobilisée, elle tournait sur elle même comme si elle attendait un ordre.
furtivement, une lionne étrange apparut à côté du phénomène tandis qu'autour d'elle figurait une aura bleu clair.
apparemment, c'était elle qui maîtrisait le tourbillon comme un manche à balai puisqu'il était facile pour elle
de la déplacer. plus loin Arkhana vint voir la lionne avec un air sévère mais satisfait, le travail de la lionne
avait enthousiasmé la hyène et elle fit d'un geste de sa patte gauche pour lancer la prochaine offensive.
la tornade était à la lisière du territoire, mais elle se rapprocha rapidement de la charge des hyènes pour les accompagner.


- nous savons ce que tu dois faire, Hamani. si tu ne peux pas, nous nous débrouillerons sans toi.
déclara le roi calmement.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Sam 6 Juin - 20:40

( tiens, un nouveau personnage, et en plus la tornade vient d'elle.

Intéressant^^)

Hamani n'avait toujours pas répondu.

Des questions se bousculaient dans sa tête.

Cette tornade était très puissante, et surnaturelle.

La jeune lionne était la seule à pouvoir l'arrêter, mais elle avait à peine découvert ce pouvoir, et n'avait pas réussi à le contrôler.

Serait-elle capable de réussir un tel exploit?

Elle réfléchit quelques instants, puis se décida:


- C'est d'accord, je vais utiliser mon pouvoir, je ferai ce que je pourrai pour arrêter la tornade, et sauver la Terre des Lions.

* Après tout, qui ne tente rien, n'a rien.

Rien ne coûte d'essayer.

On ne peut rien dire, ni rien savoir tant qu'on a pas tout tenté*

Pensa-t-elle.

La lionne grise descendit du Rocher du Lion et fit face à la tornade.

La peur l'envahissait toujours.

Tout d'abord, elle recula un peu, puis elle s'arrêta, et se décida.


- Par contre je ne sais pas comment faire appel à mon pouvoir.

Cria-t-elle, en se tournant vers le Rocher.

Rafiki la regarda, d'un air rassurant et confiant.


- Tu peux y arriver Hamani.

Concentre-toi.

Lui dit-il.

Un peu rassurée, Hamani se retourna vers la tornade.

Elle souffla un coup, se mit en position, les pattes un peu écartées les unes des autres, et ferma les yeux, concentrée.

De longues minutes passèrent.

Hamani rouvrit les yeux.


- Pouvoir élémentaire!

Apparaît, et aide moi, puissance du vent!

Cria la jeune lionne, avant de lancer un puissant rugissement.

Le vent se dirigea sur Hamani et l'entoura de sa force protectrice.

Son pouvoir assurait non seulement une force défensive, mais aussi une force offensive à la jeune lionne.

Hamani commença par lancer une bourrasque sur la tornade, qui ne bougea pas.

Ce n'était que le début.

La lionne grise lança plusieurs rafales très puissantes sur la tornade, mais toutes furent inefficaces.

Hamani commença un peu à s'énerver, et à douter.


* C'est pas vrai!

Cette satanée tornade est coriace!

La tâche ne va pas être facile, mais je n'abandonnerai pas!

Ils comptent sur moi, je ne dois pas les décevoir.

Quelque soit sa puissance, je vais vaincre cette tornade!

J'y arriverais!

Je dois y arriver, il le faut!*

Pensa la jeune lionne.

Elle continua d'attaquer la tornade, à distance, sous tous les angles mais rien n'y faisait, elle était trop puissante.


* Si l'attaquer à distance ne marche pas, alors, je dois me rapprocher!*

Pensa-t-elle.

La jeune lionne s'enveloppa de la puissance du vent, et se jeta de toutes ses forces sur la tornade.

La tornade commença à perdre de sa puissance, et Hamani continua son attaque.


- Je vais y arriver!

Je vais y arriver!

Rahhhhh!!!

C'est fini pour toi!!!

Cria Hamani.

La tornade vacilla un long moment, s'affaiblit de plus en plus, et finit par disparaître.

J'ai réussi?

Demanda la jeune lionne.


Dernière édition par Hamani le Sam 6 Juin - 20:56, édité 5 fois (Raison : modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Dim 7 Juin - 21:14

(je serai indisponible la semaine prochaine, il se peut que je ne puisse répondre que
lorsque j'aurai trouvé un moment de libre.)

la tornade avait ainsi été vaincue par la talentueuse Hamani.
Giza, la lionne qui avait fait apparaître ce cataclysme avait fini par se montrer au grand jour.
elle accompagnait Arkhana dans les opérations tout en restant silencieuse malgré un air sournois.
les hyènes avaient traversé la plaine et pénétrèrent dans le territoire, elles surgirent aussitôt à la vue
de nos compagnons qui se mirent instinctivement à contrer leur avancée.

Sudi était encerclé de deux hyènes, Evan et Kalan, les deux frères l'intimidaient en faisant des grimaces
tout en crachant sur le sol pour le défier de manière agressive, le prince les regardait d'un air renfrogné,
il avait sorti ses griffes, prêt à bondir sur l'un des deux. le plus jeune fonça sur le mollet le mordillant sans
lâcher sa prise, alors que le plus âgé s'entreprit à essayer d'atteindre sa gorge.
Sudi bougeait énormément sur place, il était bien embarrassé par Evan, en supportant la douleur de la morsure
à répétition, cependant il esquiva Kalan en le plaquant au sol tout en lui lacérant la gueule et le visage.
Kalan se dégagea de l'emprise du prince puis s'enfuit, Sudi avec prouesse se retourna pour écraser de son poids
Evan qui lâcha sa prise alors qu'il criait de douleur parce que le prince donnait toutes ses forces pour lui casser un os.

Cauris secondé de Sahara était épris d'une dizaine de hyènes qui les submergeaient de tous les côtés;
fondant l'air comme des canons de crocs rapides qu'il fallait détourner de leurs trajectoires;
le roi était vif, il avait une vue perçante pour se détourner de ses adversaires sans recevoir de coup.
les hyènes qui s'approchaient de près de lui recevaient des représailles de sa part, griffes et crocs en exergue.
Sahara se débrouillait bien, astucieuse et très souple, elle mettait sur le sol ses assaillants en frappant sur des points
sensibles, notamment en donnant des coups sur le crâne des hyènes en particulier pour les assommer.

les lionnes de la troupe se battaient avec vaillance, faisant bien plus de dégâts par rapport aux hyènes.
cependant surchargés par le nombre incalculable de leurs ennemis, les Pridelanders commençaient à être fatigués.
ce n'était pas pour autant qu'ils faibliraient, chacun allait continuer à se battre jusqu'à son dernier souffle.

Arkhana arriva rapidement là où se trouvait Sahara, Cauris et Sudi; elle se dirigea vers le roi, alors que les hyènes
qui s'étaient chargées de lui détalèrent en direction de la plaine comme si elles avaient terminées leur mission.
un combat corps-à-corps s'installa pour Arkhana et Cauris, les deux chefs. celui qui gagnerait le défi,
serait le seul maître des lieux; Giza réapparut encore, mais cette fois, elle avait réussi à arriver sur le lieu de bataille.
riant de manière moqueuse, elle préparait une nouvelle forme de vent qui cette fois encercla tout le Rocher,
empêchant les animaux présents de fuir le lieu; la barrière de vent qu'elle avait créée était infranchissable;
elle regarda Hamani avec défi, elle attendait une réaction de la part de la jeune lionne, tandis qu'elle
se plaça entre elle et les autres pour la prendre à partie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Dim 7 Juin - 22:28

Hamani était étonnée, et prise au dépourvue.

La bataille commençait.

Les hyènes étaient nombreuses, trop nombreuses.

A chaque fois que les membres du clan se débarrassaient d'un certain nombre de hyènes, d'autres venaient systématiquement remplacer leurs congénères.

Tous étaient épuisés, ils ne tiendraient plus très longtemps.

La jeune lionne se tourna vers la nouvelle arrivante:

Une lionne, entourée d'un aura bleu clair.

Elle semblait avoir de l'expérience en magie, et apparemment, la tornade venait d'elle.

Hamani n'en revenait pas.

Une lionne inconnue, sortie de nulle part, qui possédait le même pouvoir qu'elle, mais en plus puissant semblait-il.

C'était impressionnant et effrayant à la fois.


- Alors... C'est toi?

La tornade vient de toi?

C'est toi qui a provoqué ce cataclysme?

Apparemment, tu es de mèche avec Arkana et ses hyènes, tu dois donc être une ennemie.

Déclara la lionne grise, en se mettant sur la défensive, méfiante.

Elle regarda autour d'elle.

Tout le Rocher était prisonnier d'une barrière de vent, personne ne pouvait s'échapper.

Désemparée, la jeune lionne se tourna de nouveau vers la lionne magicienne qui avait crée un nouveau vent, beaucoup plus puissant que le précédent.

Elle grogna, cependant, la peur, le doute, et l'angoisse l'envahirent de nouveau.


* C'est incroyable.

Elle a le même pouvoir que moi, mais en beaucoup plus puissant.

La tornade n'est rien comparé à cette barrière de vent.

Elle semble infranchissable.

Que faire?*

Pensa Hamani.

Elle songea un instant à faire de nouveau appel à son pouvoir.

Mais la barrière était trop puissante.


* Je dois essayer*

Se décida Hamani.

La jeune lionne se mit en position, ferma les yeux, et se concentra.

Elle rouvrit les yeux et cria:


- Pouvoir élémentaire!

Apparaît, et aide moi, puissance du vent!

Et elle rugit.

Le vent entoura de nouveau la jeune lionne, lui conférant sa force.

Hamani observa attentivement la barrière, et repéra un point facile à attaquer.

Sans attendre, et sans la moindre hésitation, elle se jeta de toutes ses forces sur la barrière avec la puissance du vent, comme elle l'avait fait avec la tornade.


* Il est temps d'en finir une bonne fois pour toutes!*

Pensa la jeune lionne.

Rahhhh!!!

C'est fini pour...

Hein?

La barrière répliqua, et Hamani fut propulsée dans les airs.

Elle retomba juste devant la lionne qui se mit à ricaner.


- C'est tout ce que tu sais faire jeune lionne?

Ce n'est pas avec une attaque aussi faible que tu arrêteras ma barrière.

Elle est infranchissable.

La lionne grise se releva et regarda la lionne magicienne droit dans les yeux.

- Ah oui?

Aucune barrière quelle qu'elle soit n'est infranchissable!

Je vais la détruire, et je sauverai la Terre des Lions!

Déclara-t-elle, déterminée.

- Au moins, tu peux essayer.

Ricana la lionne.

Hamani s'entoura de vent, et attaqua la barrière à distance cette fois, mais rien n'y fit.

La jeune lionne commençait à perdre patience, elle s'énervait un peu plus à chaque instant.


* C'est pas vrai!

C'est pas possible!

C'est quoi ça?*

Pensa-t-elle.

La bataille faisait rage, et elle prenait une issue défavorable pour les Pridelanders, bientôt submergés par le nombre incalculable de leurs ennemis.

La lionne et Hamani se faisaient toujours face.

La barrière de vent commença à tout emporter sur son passage.

Plusieurs animaux, dans un camp comme dans l'autre, eurent de plus en plus de mal à rester à terre.

Ils s'accrochaient comme ils pouvaient, à ce qu'ils trouvaient, mais certains furent emportés.


* Je dois l'arrêter!*

Pensa Hamani.

Elle utilisa à nouveau son pouvoir et décida à nouveau de se rapprocher de la barrière pour l'attaquer.

La jeune lionne y mettait toute sa force, et pourtant, c'était inefficace.

Hamani fut à nouveau éjectée, et retomba devant la lionne.


- Tu en as assez, maintenant?

Comprends-tu enfin que tu ne peux rien faire?

Déclara la lionne, toujours en ricanant.

- Tais toi.

Grogna la jeune lionne.

Elle fixa la lionne magicienne, et déclara:


Je réussirai!

Je mettrai fin à tout ça, et vous repartirez aussi vite que vous êtes venus!

Hamani ne semblait pas prête à abandonner.

Elle se releva à nouveau, et continua d'attaquer la barrière, mélangeant attaques rapprochées, et attaques à distance.

Mais elle fut une nouvelle fois repoussée par la barrière, et retomba encore devant la lionne.

Hamani commençait à fatiguer, cette fois, elle eut un peu de mal à se relever.


- C'est impossible...

C'est incroyable...

Comment peux-tu être aussi puissante?

D'où est ce que tu sors?

Qui es-tu?

D'où viens-tu?

Demanda-t-elle à la lionne.

(je te laisserai le soin de la présenter, sauf si elle ne veut pas révéler son identité tout de suite^^)


Dernière édition par Hamani le Jeu 24 Déc - 14:51, édité 5 fois (Raison : Correction d'une faute de conjugaison (" je mettrai" au lieu de "je mettrais"))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Dim 14 Juin - 19:57

Giza semblait être agacée par la persistance et la détermination de la jeune lionne;
même si elle n'avait pas arrêté de se moquer d'elle par simple irrespect,
elle ne pouvait cacher sa jalousie pour Hamani qui était dotée de courage :

- me voilà en face d'une adversaire qui est endurante, tu entendras parler de moi bientôt.
mon nom est Giza, et je viens d'une élite de lions qui ont des pouvoirs.
tu sembles avoir le même pouvoir que moi, mais sais-tu si bien le maîtriser ?
tu n'es qu'une enfant, comment as tu réussi à lutter contre ma magie ?
tu ne peux pas être en place, tu devais être emportée par le vent ?
Giza semblait être impatiente d'entendre les réponses de Hamani, cependant,
éprise d'un coup de rage, ses yeux s'injectèrent de colère alors qu'elle préparait entre ses deux pattes
deux courants d'air tourbillonnant entre ses doigts, les deux vents encerclèrent Hamani en la plaquant à
l'endroit où elle se trouvait, la jeune lionne devait être incapable de bouger maintenue par les courants.

- je ne t'ai pas dit que seuls les membres de mon clan peuvent me contrer ?
je suis la meilleure des miens, seul mon maître peut me vaincre !


Dernière édition par Cauris le Lun 22 Juin - 21:57, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes laissées par inattention)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Mar 16 Juin - 23:18

Hamani était dans une mauvaise posture.

Deux courants d'airs tourbillonnants la bloquaient, elle était donc incapable de bouger.

Malgré cela, elle avait calmement écouté la lionne,  jusqu'au bout.


- Giza...

Je m'en souviendrai.

La jeune lionne ferma les yeux, et se concentra.

Elle rouvrit les yeux, poussa un puissant rugissement, et le vent l'entoura encore une fois, faisant disparaître les deux courants d'air qui la bloquaient.


- Impossible...

Murmura Giza, presque pour elle même.

Hamani était libre, mais cette nouvelle utilisation de son pouvoir lui avait pris de l'énergie.

Elle s'avança vers Giza, et s'assit, l'observant calmement.


Moi c'est Hamani.

Enchantée, Giza.

Lança -t-elle dans un élan de sympathie, malgré la situation.

La lionne grise déglutit, et se reprit immédiatement.


* Mais qu'est ce que je dis moi?

Ce n'est pas le moment d'être gentille, ni de chercher à faire connaissance...

La situation est critique, et c'est une ennemie.

Je dois trouver un moyen de les faire déguerpir, elle et ses alliés. *

Pensa-t-elle.

La jeune lionne reprit :


- Une élite de lions qui ont des pouvoirs?

C'est très intéressant, ça, dis moi.

Et bien, pour répondre à ta question, je n'ai découvert ce pouvoir que depuis très peu de temps, je ne le maîtrise pas encore tout à fait, mais si je m'entraîne dur, je pense que j'y arriverai.

Je ne suis pas une enfant.

Rétorqua-t-elle, indignée.

Et, pour le comment j'ai fait pour battre ta magie, je pense savoir, mais je n'en suis pas sûre.

C'est mon pouvoir, et peut-être aussi ma détermination qui ont joué en ma faveur.

Je devrais ne pas tenir en place et être emportée par le vent, dis tu?

Pourtant, mon pouvoir est le vent, l'aurai-tu déjà oublié?

Répliqua-t-elle.

Cependant, tu es plus experte que moi en la matière, j'ai conscience de l'écart de puissance qu'il y a entre nous.

Alors comme ça, seuls les membres de ton clan peuvent te contrer, et seul ton maître peut te vaincre?

Répéta-t-elle.

Je suis sûre que tu es une excellente combattante, et une excellente magicienne, je le sais, tu l'as prouvé en lançant cette tornade sur le Rocher du Lion.

Puis, tu as crée cette barrière de vent que tu prétends infranchissable.

Je te l'ai déjà dit.

Aucune barrière quelle qu'elle soit n'est infranchissable.

Cependant, je crois que je ne suis pas encore assez puissante pour la vaincre.

Alors, si je ne peux pas rivaliser avec la barrière, je vais devoir t'affronter toi.

Déclara en conclusion Hamani, alors que ce genre de parole ne lui ressemblait pas.

La jeune lionne fut d'ailleurs elle-même étonnée par ses paroles.

Elle fixa toujours Giza, qui partit tout à coup dans un grand fou rire.

Une fois calmée, elle répondit:


- C'est vraiment ce que tu veux, jeune lionne?

On peut dire que tu ne manques pas de cran.

Tu es très courageuse, et très déterminée,  je le reconnais.

Cependant, pour être tout à fait honnête, je doute que tu réussisses à me battre.

Tu l'as dit toi-même.

La différence de puissance qu'il y a entre toi et moi, est trop grande.

Tu n'es qu'une gamine, et tu as à peine découvert ton pouvoir.

Comment peux-tu espérer battre une adulte, experte en magie?

En plus, tu es exténuée, les nombreuses utilisations de ton pouvoir t'ont fait perdre beaucoup d'énergie.

Pour croire que tu as une chance contre moi, tu dois être naive, ou bien complètement stupide.

Hamani sortit de ses gonds.

Elle n'aimait pas qu'on la rabaisse et qu'on la sous-estime, même si elle n'avait pas toujours confiance en elle.


- Attends un peu!

Le combat n'a même pas encore commencé!

C'est vrai, tu es plus renseignée, et meilleure que moi en matière de pouvoirs, et de magie.

Cependant, les membres de la horde comptent tous sur moi, je ne peux pas les décevoir.

Ils ont besoin de moi, alors je ne dois pas les décevoir, je ne peux pas me le permettre.

Je suis peut-être effectivement fatiguée, mais cela m'est égal.

J'ai encore assez de force pour me battre contre toi.

Même si je suis une débutante, j'ai réussi à te tenir tête, alors...

J'arriverai à te battre quoi qu'il m'en coûte!

Déclara-t-elle, avec détermination.

Giza la regarda, sans rien dire.

Elle poussa un grognement méprisant, mais elle reconnaissait tout de même que la jeune lionne était tenace.


- Et bien quoi?

Tu as peur?

Ne sois pas lâche!

Viens m'affronter Giza!

S'écria Hamani.

Ces paroles lui ressemblaient encore moins, et l'étonnèrent encore plus.

La jeune lionne grise et Giza se faisaient toujours face.

Giza soupira, puis répondit:


- Très bien Hamani, j'accepte ton défi.

Si c'est vraiment ce que tu veux, alors battons-nous!

Les deux lionnes se sourirent, en se regardant d'un air de défi.

Pendant un instant, aucune des deux ne bougea.

Il y eut un grand moment de suspense, et de silence.


Dernière édition par Hamani le Sam 9 Jan - 17:25, édité 2 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Lun 22 Juin - 23:13

Giza était une lionne impatiente. elle rugit puis eut une première réaction plutôt surprenante.
alors qu'un grondement dû au vent commençait à se lever, Giza s'éleva dans les airs entourée de courants d'air.
elle se mit assez haut pour ne pas être atteinte par n'importe quel animal.
ricanant avec défi, Hamani ne pria pas pour manifester son agacement face à l'impétuosité de la lionne grise-brune.
elle bondit en s'aidant de son pouvoir pour arriver assez haut à hauteur de Giza.
à peine allait-elle touchée le flanc de la lionne que Giza se téléporta, en glissant sous le vent.
la lionne magicienne ria de moquerie en recommençant son tour alors que cela énervait la jeune lionne.

- trêve de plaisanterie, on verra si tu sais faire face à mon prodige !
la lionne grise-brun semblait sûre d'elle comme si Hamani n'était qu'une simple marionnette avec laquelle elle jouait.
se téléportant aussi vite qu'en une fraction de seconde, Giza fit tourner autour de ses poignets encore en l'air,
deux tourbillons qui s'entrelaçant autour d'elle pour créer deux barrières qui avalaient tout sur leur passage.
à chaque fois que Hamani avançait, les "lances" se croisaient pour protéger la lionne d'une attaque,
de plus à peine avait-elle remué la queue qu'une secousse se réalisa en propulsant Hamani à plusieurs mètres
de la magicienne. Giza sourait d'un air indigne, elle avait triché en lançant une troisième tornade contre Hamani
derrière elle, alors qu'elle ne l'avait pas venu venir, la lionne magicienne se raccorda à son corps de plusieurs
bras de tornades prêts à frapper à n'importe quel mouvement venant de la part de l'héroïne
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Mer 1 Juil - 22:23

Le combat entre les deux lionnes avait commencé, et le paysage s'assombrissait au fur et à mesure que le temps passait.

Le vent était fort, le tonnerre grondait, et de violents éclairs apparurent, annonçant l'arrivée d'un orage.

Le combat avait à peine débuté, et il s'annonçait mal pour Hamani.

La situation ne tournait pas en sa faveur, c'était même tout le contraire.

La jeune lionne grise, qui avait à peine découvert son pouvoir, était désavantagée face à Giza, qui était plus expérimentée.

L'esquive soudaine grâce au vent de Giza, ainsi que ses puissantes techniques de maitrise du vent prirent Hamani au dépourvu, surtout deux d'entre elles:

La création des deux "lances" protectrices, ainsi que l'attaque sournoise, avec la troisième tornade, et elle fut alors propulsée à plusieurs mètres de la lionne grise-brune.

La lionne grise se reprit et réussit à se rétablir en l'air grâce à son pouvoir.

Elle jeta un coup d'œil prudent en bas, impressionnée de la hauteur à laquelle Giza et elle se retrouvaient.

* Ohlala!

C'est haut!

Mais comment j'ai fait pour me retrouver si haut?

Ce pouvoir est vraiment incroyable.

Il ne faut pas que je tombe.*

Pensa-t-elle.

Hamani regarda en direction de Giza, qui ricanait, tout en continuant d'agiter ses "bras" tourbillonnants, menaçant la jeune lionne, prête à frapper au moindre mouvement, et à la moindre offensive.

* J'en étais sûre.

Ce ne sera pas facile de la battre.

Elle est très forte.

Elle n'a pas usurpé son "titre" de lionne d'élite magicienne.

Elle a rapidement pris l'avantage sur moi, mais ce n'est pas étonnant, elle est plus expérimentée que moi en matière de pouvoirs, et de magie.

Giza est vraiment très impressionnante, elle est incroyable.

Après avoir esquivé ma première attaque de façon impressionnante, elle s'est crée des sortes de "lances" de vent pour se protéger des attaques.

Et elle m'a balayée en me lançant une troisième tornade, une attaque sournoise, mais digne d'elle.

A vrai dire, je n'en attendais pas moins d'elle, voilà une rivale à la hauteur de sa réputation.

Je crois qu'elle est l'adversaire puissant dont m'a parlé Rafiki.

Ce sera mon plus grand défi.

Le combat semble perdu d'avance, mais je n'abandonnerai pas.

Ils comptent tous sur moi, la horde, Rafiki, peut-être même tous les animaux qui peuplent la Terre des Lions.

Je ne peux pas les décevoir, je ne dois pas les décevoir.

Je dois gagner.

Je dois la vaincre.

Cela semble impossible, mais je dois tout faire pour réussir à gagner le combat.

On ne peut rien savoir tant qu'on n'a pas essayé.

J'y arriverai....

J'y arriverai...*

Pensa la lionne grise.

Elle ferma les yeux et se concentra.

Hamani rouvrit ses yeux et cria:

- Pouvoir élémentaire!

Apparaît et aide moi, puissance du vent!

Elle poussa un puissant rugissement.

La jeune lionne s'enveloppa de la force du vent, elle revint à la charge et fonça sur Giza, qui se prépara à la frapper avec ses bras tourbillonnants.

Le suspense était à son comble, un long moment passa.

La lionne magicienne utilisa un de ses bras de tornade en direction d'Hamani.

Celle-ci esquiva le coup, de justesse, et continua de foncer sur Giza, qui répliqua aussitôt avec un autre de ses bras tourbillonnants.

La lionne grise se concentra, et cette fois, esquiva l'attaque facilement, avec habileté.

- Impossible!

S'écria Giza, surprise.

La lionne grise-brune commençait à s'énerver, elle utilisa tous ses bras de tornade les uns après les autres.

Hamani se concentra davantage, et les esquiva tous, un par un.

* Grrr!

Elle commence à m'énerver la petite peste!

Comment fait-elle pour esquiver mes attaques?

Elle ne peut pas être aussi agile.*

Pensa Giza.

La lionne magicienne, cependant, était impressionnée.

- Bravo, bien joué, jeune lionne, pas mal du tout pour une jeune apprentie.

Bien qu'étant inexpérimentée, tu es douée, tu as du talent.

Tu as esquivé mes attaques avec agilité, mais, et si je les lance simultanément?

Quand je lance mes attaques  toutes en même temps, c'est autre chose.

Sauras-tu toutes les éviter?

Giza utilisa simultanément tous ses bras de tornade, frappant de tous les côtés.

Hamani dut se concentrer encore davantage pour ne pas se laisser toucher.

* Bien.

Elle est agile c'est vrai, mais en revanche, un peu lente pour esquiver.

En plus, elle est fatiguée.

Elle ne pourra pas esquiver toutes mes attaques simultanées, autrement dit, elle est fichue.

C'est dommage, pour une fois que je rencontre un adversaire plein de ressources, et qui, en plus, a le même pouvoir que moi.

Allez, finissons-en.*

Pensa Giza.

Hamani continua d'esquiver les attaques de la lionne grise- brune comme elle pouvait.

Effectivement, elle était fatiguée, et esquivait lentement les attaques.

La jeune lionne manqua de peu d'être frappée par un des bras tourbillonnants de son adversaire.

* Zut!

Je suis trop lente.

Il faut que je sois plus rapide, ou je ne pourrai pas esquiver tous ses coups.

Je me ferai toucher, et je me ferai balayer, comme tout à l'heure.

Je n'arriverai pas à la battre, si je ne suis pas plus rapide pour esquiver.

Le vent devrait m'aider à avoir assez de vitesse pour éviter toutes ses attaques.

Allez, courage.

On y va, c'est parti.*

Pensa Hamani.

- Puissance du vent, s'il te plaît, aide moi à aller plus vite.

Le vent entourant Hamani gagna en vitesse, et en puissance, et elle aussi par la même occasion.

- Plus vite!

Plus vite!

Cria la lionne grise, au fur et à mesure qu'elle esquivait les bras de tornade.

Sa puissance et sa vitesse augmentèrent, s'intensifièrent.

Hamani esquiva toutes les attaques de Giza, avec une rapidité étonnante.

- Non, c'est impossible!

Tu ne peux pas être aussi rapide!

S'écria Giza, impressionnée, et prise au dépourvu par ce retournement de situation.

Hamani continua d'esquiver, puis, elle poussa un puissant rugissement, et lança des rafales de vent, très petites, mais très puissantes, qui frappèrent les bras tourbillonnants de plein fouet, les balayèrent, et les firent disparaître.

Giza utilisa de nouveau ses lances pour se défendre et contre-attaquer.

Hamani poussa un second rugissement et lança deux puissantes bourrasques sur la lionne magicienne, ou plutôt, sur ses lances protectrices.

La lionne magicienne répliqua, bien évidemment, avec ses lances.

Les deux attaques s'entrechoquèrent, produisant une forte explosion.

Aucun des deux adversaires ne voulait lâcher.

Aucune des deux lionnes ne renonçait.

Hamani rugit une nouvelle fois, renforçant son attaque, qui prit l'avantage sur celle de Giza, et qui finit par détruire ses deux lances.

- Comment?

S'écria Giza.

- Allez, c'est le moment de tout donner!

S'écria Hamani.

La lionne grise-brune n'était plus protégée, c'était le moment d'attaquer.

- Grrr!

Tu vas me le payer petite peste!

Hurla Giza, qui lança à son tour une rafale de vent sur Hamani.

La lionne grise choisit de l'esquiver.

Elle se concentra, et évita la rafale de vent.

Giza enrageait, elle perdait peu à peu patience.

La lionne magicienne s'élança sur Hamani, qui la repoussa avec une attaque de vent.

- Il est temps d'en finir une bonne fois pour toutes!

Prépare - toi Giza!

Cette fois, tu as perdu!

Rahh!

Hamani s'enveloppa de nouveau de la force du vent, mais cette fois, c'était plus puissant, beaucoup plus puissant.

La lionne grise était en train de dépasser ses limites, elle puisait dans ses dernières réserves.

- C'est fini pour toi!

Pouvoir élémentaire!

Attaque du vent!

Boulet de canon venteux!

Hamani s'élança de toutes ses forces sur Giza, tel un boulet de canon rapide et puissant, il s'agissait de la même attaque qu'elle avait utilisé contre la tornade, et contre la barrière.

- Allez!

Hurla de plus belle la jeune lionne.

- Non...

Moi, Giza...

Lionne d'élite magicienne...

Perdre contre une simple novice?

S'exclama la lionne magicienne.

L'attaque toucha Giza de plein fouet.

Celle-ci retomba en bas, sur le Rocher du Lion, entraînant la jeune lionne grise avec elle.

Heureusement, leur chute fut amortie grâce à leur pouvoir, elles atterrirent donc sur le Rocher sans se blesser.

La barrière de vent vacilla, mais ne disparut pas pour autant.

Cependant, elle avait perdu en puissance et elle arrêta de tout détruire, et de tout emporter sur son passage.

* La barrière est affaiblie, c'est le moment de la détruire.*

Pensa Hamani, en se relevant aussitôt, mais elle s'écroula au sol, épuisée.

Giza se releva avec difficulté, et jeta un regard par derrière.

- Ma barrière...

Elle a perdu en puissance...

Elle n'emporte et ne détruit plus rien.

Cette gamine a réussi à l'affaiblir...

Grrr!!!

Tu as osé me défier et tu vas le regretter, petite peste!

S'écria -t-elle en se retournant vers Hamani, qui haletait, reprenant son souffle.

Tiens donc, tu es fatiguée?

Ce n'est pas étonnant, tu as utilisé tellement d'énergie, trop d'énergie contre ma barrière et contre moi.

C'est impressionnant.

Tu as réussi à affaiblir ma barrière, cependant, tu ne l'as pas complètement détruite.

Mes doutes étaient confirmés, tu n'es pas encore assez puissante pour vaincre ma barrière.

Reprit la lionne magicienne, moqueuse et méprisante.

- Peut-être...

Mais comme tu l'as dit, et remarqué, je l'ai bien affaiblie.

Elle a perdu en puissance, elle a perdu assez de puissance pour arrêter de nous faire du mal.

Murmura la jeune lionne grise, en reprenant toujours son souffle.

- Pour l'instant...

Cette barrière - là est trop affaiblie, elle m'est inutile à présent.

Mais mon pouvoir est le vent.

J'ai le contrôle total sur celui-ci.

Je peux créer une barrière quand je le veux.

Quand j'en aurai fini avec toi, j'utiliserai mon pouvoir, je recréerai une barrière de vent, encore plus puissante!

Vous n'aurez aucune chance, et votre royaume nous appartiendra, enfin, appartiendra aux hyènes.

La domination d'un quelconque territoire ne m'intéresse pas.

Je ne fais que rendre service à une vieille amie.

Abandonne jeune lionne, abandonnez- tous!

Rendez- vous à l'évidence, c'est fini pour vous, tout est terminé.

Ricana Giza, à ce moment, sûre de sa victoire et de celle des hyènes.

- Jamais!

Je ne te laisserai pas faire!

S'écria Hamani, en essayant à nouveau de se lever, mais elle s'écroula à nouveau sur le sol.

En voyant la jeune lionne à bout de forces, Giza ricana de plus belle, et avança avec peine vers elle pour en profiter et lui asséner le coup fatal, mais plusieurs rugissements l'interrompirent.

Les lionnes Pridelanders, libérées de la puissance destructrice de la barrière de vent,  vinrent aux côtés d'Hamani, prêtes à la protéger.

Giza grogna, et fit un pas brusque, avant de vaciller, et de s'écrouler au sol à son tour.

Même si Giza était moins affaiblie qu'Hamani, elle aussi semblait avoir puisé dans ses dernières réserves, et les deux lionnes étaient épuisées.

A ce moment-là, tous arrêtèrent de se battre.

La bataille s'était arrêtée, et semblait terminée, du moins, pour le moment.


Dernière édition par Hamani le Dim 24 Jan - 19:00, édité 6 fois (Raison : Modifications et mises à jour.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Jeu 2 Juil - 15:15

Sahara arriva bientôt accompagnée de son fils, haletante. elle posa son front contre celui d'Hamani
et s'interposa aussi entre Giza et la jeune lionne :

- Giza, tu devrais avoir honte de t'en prendre à une adolescente, tu me dégoûtes ! cria t-elle à son adresse.
- Victoire ! s'exclama Sudi joyeux, Hamani tu es trop forte !
il prenait de la distance pour ne pas étreindre Hamani entre ses biscoteaux alors qu'il en avait bien envie.
Giza ne pouvait plus se lever, un filet de bave sortait de sa gueule tandis que ses yeux irrités
étaient marqués par l'épuisement tout comme le reste de son corps qui était parcouru de spasmes.
les lionnes Pridelanders prirent de chaque côté Giza en l'emportant un peu plus loin de Hamani;

- Hamani ? Giza ne fera plus de mal à qui que se soit ! dit Sudi rassuré de la situation.
- Mais ? Elle a disparu ? Ce n'est pas possible ? déclara cette fois la reine étonnée de sa surprise.
Giza avait disparu par enchantement, ce qui provoqua la stupéfaction de tous.
- Elle va revenir ? demanda Sudi alors qu'il était entre la rage et l'indignation.
- Elle a perdu contre Hamani, son combat est terminé ! lui répondit Sahara un peu soucieuse.
Cependant, elle collabore encore avec les hyènes, soyons encore prudents d'une nouvelle attaque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Jeu 2 Juil - 21:56

Hamani était un peu surprise de la vitesse à laquelle se déroulaient les évènements.

Sahara et Sudi l'avaient très rapidement rejointe, et les lionnes emportaient déjà Giza, qui était aussi épuisée qu'elle.

Mais, comme par magie, la lionne grise-brune disparut, cela ne fit qu'accentuer la surprise de la jeune lionne.

- Où est-elle passée?

Demanda Hamani, en regardant autour d'elle, prise au dépourvu.

La voix de la lionne magicienne résonna sur le Rocher du Lion.

- Hamani!

Tu as juste eu de la chance.

Cependant, je n'oublierai jamais ce combat.

Jeune lionne, tu m'as peut-être battue aujourd'hui, mais la prochaine fois, ce sera différent.

Un jour viendra, où nous livrerons un grand combat, sans merci.

Là,  nous saurons qui de nous deux est la plus forte, qui de nous deux est le véritable maître du vent, et surtout, qui de nous deux est un véritable maître des éléments.

En attendant, continue de t'entraîner à maîtriser ton pouvoir, jusqu'à ce moment propice.

Habitants de la Terre des Lions.

Ce n'est pas terminé, vous n'avez pas encore gagné, loin de là.

Je reviendrai!

A bientôt!

A très bientôt!

Hahahahahahahaha!!!

La barrière de vent finit par céder, et elle disparut.

Puis, plus rien.

Le ciel était redevenu bleu, les nuages étaient redevenus blancs, le soleil était réapparu, les oiseaux chantaient à nouveau.

En partant, Giza avait fait disparaître sa barrière, et le temps s'était de nouveau éclairci.

Sans rien dire, les hyènes quittèrent également le champ de bataille, et se redirigèrent vers leur territoire, au loin, sur les terres des bannis, cependant, elles reviendraient, tous en étaient sûrs.

Le silence régna pendant un moment, sur le Rocher du Lion.

Hamani tremblait d'énervement, et ses yeux verts commençaient à s'éclaircir.

- Giza, reviens!

On n'en a pas terminé!

S'écria -t-elle en grognant, alors furieuse.

La lionne grise se releva très brusquement, et retomba aussitôt.

Rafiki rejoignit la horde à son tour et s'accroupit à côté d'Hamani, qui leva aussitôt la tête vers lui.

- Doucement, Hamani.

C'est fini, elle est partie.

La bataille est terminée.

Tu as fait un beau combat, mais il est temps que tu te reposes, tu as dépensé beaucoup d'énergie aujourd'hui.

La jeune lionne se calma, et ses yeux reprirent leur couleur d'origine.

- Oui, d'accord.

Merci Rafiki.

Dit-elle.

La lionne grise posa doucement sa tête sur ses pattes, et ferma les yeux, pour se reposer un peu, exténuée.

* Un véritable maître des éléments?

Qu'est ce qu'elle a voulu dire par là?*

Pensa-t-elle.

Puis, le singe se tourna vers les souverains et la horde.

- Vous pouvez être fiers.

Vous avez défendu la Terre des Lions, et le  Rocher du Lion avec courage.

Cependant, comme Giza l'a dit, ce n'est pas terminé.

Elle et les hyènes reviendront.

L'avenir est incertain, nous ne savons pas ce qu'il nous réserve.

Je peux juste vous dire de bien vous préparer.

En ce qui concerne Hamani, l'attaque de vent qu'elle a utilisé est très puissante.

Cette attaque est très intéressante.

Elle l'avait déjà utilisé contre la tornade, et contre la barrière, mais contre Giza, elle a réussi à la faire évoluer, et à la rendre beaucoup plus puissante.

Je pense qu'avec beaucoup d'entraînement, elle pourrait encore améliorer cette technique, et même, en créer d'autres.

Tout comme vous, et comme Hamani, j'aimerai en savoir plus sur ce mystérieux pouvoir.

J'ai déjà été confronté plusieurs fois à la magie, et à des phénomènes inexplicables.

J'ai moi même un peu expérimenté la magie.

C'est pourquoi, je propose de la prendre en charge, et de l'entraîner dès demain.

Je l'aiderai du mieux que je pourrai.

- Cela me semble être une bonne idée.

Qu'en penses-tu Hamani?

Demanda Sahara.

La jeune lionne rouvrit les yeux, et acquiesça.

Le singe hocha la tête.

- Parfait.

Alors, rejoins moi demain matin dans mon baobab.

D'ici là, repose toi.

- Oui.

Merci.

La jeune lionne referma ses yeux.

Rafiki se tourna de nouveau vers les souverains et la horde.

- Si Sudi le souhaite, il pourra se joindre à nous.

Lui aussi doit apprendre à maîtriser son pouvoir.

Je pense pouvoir lui apporter mon aide à lui aussi.

Sudi ne répondit pas, mais il hocha la tête.

Bien, je crois avoir dit, tout ce qu'il y avait à dire.

Je retourne dans mon baobab.

Bonne chance à vous tous.

Ah, non, je n'ai pas fini, encore une chose:

Courage.

Ne perdez pas espoir.

Un jour, nous serons débarrassés de tous les fléaux qui menacent cette terre.

La Terre des Lions redeviendra ce qu'elle était: un endroit libre, où chacun est accepté quelque soit ses différences, un endroit où règnent la paix, la tranquillité  et l'harmonie, mais également, le respect, l'honneur, le courage, la compassion, et la générosité.

Tant que vous vous battrez pour ces valeurs, tant que vous vous battrez pour une noble et juste cause, et tant que vous croirez en ces valeurs, ainsi qu'en vous-même, vous ne perdrez jamais!

Gardez bien cela à l'esprit.

La contre-attaque ne fait que commencer.

Nous finirons par gagner cette guerre.

Déclara Rafiki avec énergie.

Il inclina la tête en signe de respect.

Je vous souhaite à tous une bonne fin de journée, et à bientôt.

Il partit.

Le soleil commençait à se coucher, la nuit n'allait pas tarder à tomber.


Dernière édition par Hamani le Jeu 9 Juil - 12:55, édité 3 fois (Raison : modifications et mises à jour.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Lun 6 Juil - 20:53

Sudi voulait adresser un mot à Hamani, il fut assez délicat car la jeune lionne avait traversé une dure épreuve.
- je viendrai à l'entraînement, même si je ne connais pas très bien mon pouvoir,
j'essayerai de l'utiliser avec justesse pour qu'il te soit bénéfique dans tes actions.
je te laisse, tu as besoin de repos, si tu veux, je peux te porter jusqu'à la grotte
pour avoir un peu plus chaud, mais je suppose que tu es habituée au froid à cause de ton atout, n'est-ce pas ?
Sudi ria dans sa barbe et paressait joyeux malgré les circonstances.
quelque chose en lui avait renaquit depuis qu'il avait vexé Hamani depuis la dernière fois,
même s'il avait toujours respectée, il s'amusait à l'embêter gentiment pour l'habituer aux critiques qu'elle n'aimait pas.
il ne cherchait qu'à la rendre plus forte même si intérieurement il avait toujours peur de la froisser.
le soleil se coucha sur la Terre des Lions, la troupe avait regagné les grottes servant de dortoirs comme d'ordinaire,
Sudi ne dormait pas encore, il était tracassé de voir Hamani encore seule et il décida d'aller la voir pour lui parler.

- Hamani, est-ce que je peux te parler seul à seule ? lui demanda t-il en s'asseyant loin d'elle par précaution.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Jeu 9 Juil - 13:20

Lorsque Sudi lui adressa la parole une première fois, lui annonçant qu'il serait là à l'entraînement pour maîtriser son pouvoir, disant qu'il l'aiderait avec, ainsi qu'en lui proposant de la porter jusqu'à la grotte, pour qu'elle ait plus chaud, mais qu'elle était habituée au froid grâce à son pouvoir, et en l'embêtant gentiment en riant, Hamani rouvrit les yeux, et mit un certain temps à réagir.

Se rappelant qu'il l'avait vexée, étant donc encore en peu en colère contre lui , et également à cause de la fatigue, elle répondit, un peu froidement.

- ça ira.

Je peux me lever toute seule.

Des lionnes vont m'aider.

Dit-elle, tandis que des lionnes se dirigeaient effectivement vers la jeune lionne pour l'escorter jusqu'à la grotte.

La jeune lionne se leva, et marcha jusqu'à la grotte, escortée par les quelques lionnes qui avaient accouru pour l'aider.

Hamani entra dans la grotte, repéra une place, et se posa.

La lionne grise ferma les yeux, et s'endormit.

Les lionnes la laissèrent se reposer et ne tardèrent pas non plus à se trouver une place et à s'assoupir.

Sudi, qui ne dormait donc toujours pas, était de nouveau venu vers Hamani et lui adressa de nouveau la parole, lui demandant de lui parler seul à seule.

Celle-ci se réveilla à ce moment-là.

- Sudi?

Qu'est-ce que tu veux?

Dit-elle, sur la défensive.

* Oh non.

Ce n'est pas le moment de me mettre en colère, je suis épuisée, et je n'ai pas envie de me disputer.

Je n'ai pas envie de parler non plus, pas aujourd'hui, plutôt demain.

Oui, on pourra parler demain.

Allez, je dois me calmer.*

Pensa la jeune lionne.

Elle inspira, puis expira lentement, et se calma.

Ecoute, je suis fatiguée,  j'ai besoin de me reposer, et je dois dormir.

D'ailleurs, tu devrais en faire autant.

On pourra parler demain.

Proposa-t-elle en baillant.


Dernière édition par Hamani le Ven 10 Juil - 13:41, édité 2 fois (Raison : modifications et mises à jour.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Mar 14 Juil - 13:25

encore une fois, Sudi avait froissé Hamani, il était parti quand elle l'avait congédié
qu'il se rendit compte d'avoir embêté une fois de plus sa jeune amie.

*elle est fatiguée, mais pourquoi je la dérange toujours ?
je suis un vrai salaud, je ne fais qu'être un frein dans son avancée...
a-t-elle finalement véritablement besoin de moi pour son combat ? je suis un nul et un importun...*
sans dire un mot à sa mère qui avait été réveillée par les voix des jeunes lions et qui le regardait anxieuse,
il se coucha loin de la horde, au fond de la caverne pour se laisser emporter par son regret.

*suis-je vraiment utile pour le royaume et Hamani ?
j'ai toujours détesté d'être prince, pourquoi faut-il que je m'embarrasse de ces situations de responsabilités ?
je préfère partir et qu'on ne puisse plus parler de moi, je ne peux pas rester ici...*
à une seconde près, il se mit à soupirer, cette fois il se rendit à l'évidence qu'il avait des pensées fausses :
*ils ont besoin de moi, Hamani aussi a besoin de moi. je dois les aider.*
il prit du temps à s'endormir, mais il réussit à fermer les yeux dans le noir,
cela l'aida à être plus serein, il dormait maintenant avec une tête saine.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Lun 20 Juil - 21:17

La nuit était tombée, depuis un moment, à présent, et les étoiles brillaient dans le ciel sombre.

Hamani finit par s'endormir à son tour.

La jeune lionne fit un nouveau rêve.

Elle était seule, dans l'obscurité la plus totale.

La lionne grise avançait dans les ténèbres, elle était perdue.

Une lumière rayonnante apparut soudain, et elle se retrouva dans un lieu qui, au départ, lui semblait inconnu.

La lionne grise marcha un long moment, avant de se rendre compte qu'elle se trouvait...

Sur la Terre des Ombres, chez elle.

Celle-ci était dans un état encore plus critique que le jour où Hamani l'avait quittée.

Il n'y avait quasiment plus d'eau, ni de nourriture, beaucoup de lions et de lionnes du royaume avaient péri.

Hamani aperçut un lion qu'elle reconnut tout de suite:

Maji.

Le lion orangé, à la crinière noire, et aux yeux bleus régnait toujours en tyran depuis le Rocher des Ombres.

L'air fier, arrogant, et méprisant, il commandait ses semblables d'une patte de fer.

Il était très autoritaire, intolérant, pas du tout indulgent, et très susceptible.

Quiconque s'avisait de lui donner des conseils, ou de lui dire, même le plus gentiment du monde, qu'il allait trop loin, devait en subir les conséquences, et était très sévèrement ainsi que très gravement puni.

Au mieux, Maji vous bannissait, vous donnait un simple avertissement, ou vous rappelait seulement à l'ordre.

Au pire, il vous condamnait à mort, en vous tuant lui-même, ou en vous faisant tuer, ou vous punissait en vous blessant gravement ou pas, cela dépendait de son humeur, et de la gravité de la faute commise selon lui.

La lionne grise grogna d'instinct.

L'enfer, l'horreur, et la terreur continuaient, et n'étaient pas prêts de se terminer.

Impuissante, Hamani contemplait ce terrible spectacle.

Tout à coup, elle aperçut ses amis, et ses parents.

Ils étaient assez mal en point, mais il étaient vivants.

La lionne grise, spectatrice de ce rêve, voulait leur venir en aide.

Elle essaya d'avancer vers eux, mais les ténèbres envahirent de nouveau cet espace, avant d'emmener la jeune lionne autre part.

Cette fois, elle était....

Sur la Terre des Lions, mais elle n'était pas comme avant.

Elle était à peu près dans le même état que la Terre des Ombres, mais en moins pire.

Il y avait eu un incendie, l'herbe était complètement brûlée.

Le temps s'était brusquement assombri, l'orage s'annonçait, le tonnerre grondait, et les éclairs étaient menaçants.

Un terrible combat s'était engagé ici.

* Des hyènes!*

Pensa Hamani, en apercevant effectivement celles-ci se diriger vers le Rocher du Lion.

La lionne grise tenta de les arrêter, et passa devant elles, mais à sa grande surprise, les hyènes la traversèrent.

- Arrêtez!

Hein?

Qu'est-ce qui se passe?

S'écria-t-elle alors.

Etonnée tout d'abord, Hamani se rappela ensuite qu'elle était spectatrice de son rêve, et qu'elle ne pouvait donc pas intervenir directement.

Alors, elle les suivit tout simplement, jusqu'à leur destination.

Arrivée au Rocher du Lion, elle aperçut Arkana, et ses quatre acolytes, qui n'étaient autre que les deux frères Kalan et Evan, ainsi que Hasira et Savanah.

* Mais qu'est ce qu'ils font ici?*

Se demanda la jeune lionne.

Elle scruta les environs, s'approcha, et regarda de plus près.

Plusieurs lionnes avaient été tuées, ou blessées, d'autres, n'étaient plus là.

Cauris, Sahara, et Sudi, étaient ligotés, à la merci des hyènes.

D'un coup, elle comprit:

Les hyènes avaient de nouveau attaqué le Rocher du Lion, et cette fois, elles avaient réussi à reprendre le pouvoir.

Elles régnaient en maître à présent.

Les lionnes survivantes, et les lionnes légèrement blessées, avaient réussi à s'enfuir, et elle avaient dû fuir.

* Mais où est Rafiki?*

Se demanda Hamani, car effectivement, celui-ci n'était pas présent.

Le sage était arrivé trop tard, il faillit être capturé mais il avait réussi à s'enfuir avec les lionnes.

Alors que le rêve tournait de plus en plus au cauchemar, Hamani fit un pas pour essayer d'arranger les choses, mais les ténèbres l'emportèrent à nouveau.

Cette fois-là, elle resta dans les ténèbres, mais, une silhouette apparut, celle d'un lion.

Hamani se rendit peu à peu compte qu'en fait, il s'agissait d'une lionne.

La lionne se révéla.

* Giza?*

Pensa Hamani, surprise.

C'est à ce moment-là, que la jeune lionne se réveilla.

Elle regarda autour d'elle, soupira de soulagement, puis se leva.

Il faisait encore nuit, mais c'était le matin.

La lionne grise sortit de la grotte, et marcha un peu sur le Rocher du Lion.

Puis, Hamani rentra dans la grotte, et s'endormit de nouveau.

* Quel drôle de rêve*

Songea tout de même la lionne grise, tout en sombrant dans un nouveau profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Mer 22 Juil - 15:52

le petit matin s'était levé par le chant des rares oiseaux qui étaient revenus sur la Terre des Lions
dévastée et en reconstruction éternelle face aux incessantes offensives des ennemis.
quel était le devenir de la Terre des Lions ? tous les survivants l'avaient songé avant de dormir,
car ils avaient ressassé la journée de combat dans leur tête qui leur évoquait cette inquiétude.
Rafiki arriva bientôt, il alla voir d'abord Sudi en secouant gentiment sa patte gauche loin du corps.

- debout, lève-tard ! tu dois commencer dès à présent ton entraînement ! debout, canaille !
chuchota le mandrill alors que le jeune lion grommelait ne voulant pas se réveiller.
Rafiki s'approcha de Hamani, il donna quelques petits coups avec son index contre le dos de la lionne grise.


Dernière édition par Cauris le Mer 22 Juil - 15:54, édité 3 fois (Raison : Correction des fautes laissées par inattention)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Mer 22 Juil - 17:16

Hamani sentit des petits coups sur son dos.

Elle ouvrit doucement les yeux, et regarda autour d'elle.


- Rafiki?

Bonjour.

C'est déjà le matin?

Demanda-t-elle, encore un peu endormie, et pas bien réveillée.

La lionne grise se leva, s'étira en baillant, et fit sa toilette.


C'est l'heure de l'entraînement?

Rafiki hocha la tête, affirmatif.

- Si vous avez soif, vous pouvez aller boire à l'étang.

Par contre, ne mangez rien pour l'instant.

A jeun, vous serez plus enclins à utiliser vos compétences et vos pouvoirs, ainsi qu'à vous dépasser pour les maîtriser.

Mais n'hésitez pas à boire, à beaucoup boire, c'est important de s'hydrater.

Sur ce, je vous laisse vous préparer.

Rendez - vous dans mon baobab dans une demi-heure.

Dit Rafiki.

Sur ces mots, le singe partit vers son baobab.

Sans un mot, Hamani alla s'abreuver à l'étang.

Une fois qu'elle eut assez bu, elle s'assit, et contempla l'eau, en repensant au rêve qu'elle avait fait cette nuit-là.


* Ce rêve était étrange.

Qu'est ce que ça veut dire?*

Pensa-t-elle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   Ven 24 Juil - 14:01

quand il sentit que Hamani n'était plus au Rocher en étant partie se désaltérer,
une angoisse le saisit pour le sentiment de ne pas laisser la jeune lionne seule comme
le veut son caractère de gentleman et de don juan vis à vis des femelles pour lesquelles il avait
de l'intérêt, mais se souvenant de ses brimades excessives envers elle,
il se contenta de s'étirer, d'attendre qu'elle ait fini de boire avant d'y aller;
il n'alla pas à l'étang finalement pour être de trop par sa présence, il s'hydrata dans le petit étang
caché derrière le Rocher de la Fierté qui était devenu son lieu de repos préféré.
il retourna rapidement dans la grotte, s'arrêta quelques minutes en réfléchissant puis
il se décida d'aller sans Hamani au baobab de Rafiki en se suggérant qu'elle le retrouverait à cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une stabilité pendant la crise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une stabilité pendant la crise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Signes avant coureur d'une crise cardiaque
» stabilité, réversibilité du BEVA 371
» Crise economique : les tps sont durs il faut se serrer la ceinture
» "la crise actuelle est née en 1971"
» [Question] Lors de l'écoute Musique pendant une connexion du Wifi la musique saccade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King Mania :: RPG :: Le Rocher du Lion.-
Sauter vers: