Un forum où les fans du roi lion pourront s'exprimer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un entraînement de héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un entraînement de héros   Sam 1 Aoû - 16:46

Préscédement :
Arrow http://tlk-mania.forumactif.com/t959p20-une-stabilite-pendant-la-crise#22729

le petit matin était encore timide de se réveiller,
dans la plaine où régnait majestueusement le grand arbre sacré,
le vieux mandrill demeurait silencieux à scruter l'arrivée des deux jeunes lions;
Sudi était arrivé le premier, il paraissait être tout à fait motivé de participer
à ce jour très spécial où il allait enfin découvrir les facettes cachées de son petit don de chance.
il souria éperdument baigné dans ses yeux d'une envie d'aventure, de sensations fortes,
excité à l'idée de se montrer dans un nouveau jour, cette fois plus utile que d'ordinaire,
sa queue se balançait nerveusement en des tiques répétitifs qu'il n'arrivait pas à maîtriser sous
la soif d'en savoir plus. même si Rafiki n'avait rien dit quand il fut assis en face de lui,
il dit au jeune lion impatient :
"Patience, Sudi, les meilleures choses viennent quand on sait attendre".
le singe savait toujours ce qu'il disait, il y avait toujours une idée de profondeur dans ses mots,
Sudi se calma alors progressivement, il respirait, inspirait face au stress bénéfique.
Hamani arriva, quand elle fit son apparition au coeur du baobab en sachant grimper aux arbres
contrairement à ses congénères, Rafiki descendit de sa branche en les invitant à le suivre
d'un signe de sa main droite leur faisant un appel de venir vers lui.
rapide, souple, le singe se déplaçait à une vitesse foudroyante malgré qu'il portait son spectre,
pataud et lourd, Sudi était à la traîne mais il ne désespérait pas ne pas y arriver, il réussirait à suivre
ses camarades même si intérieurement il avait toujours l'impression d'être un fardeau.
ils s'arrêtèrent au milieu de la savane dans les environs de la Terre des Lions.
Sudi était enfin soulagé qu'ils soient arrivés à destination, il allait pour une fois se reposer un peu.

- Ne t'attends pas, Sudi, à ce que ce soit une partie de marelle,
un héro ne se repose pas sur ses lauriers en plein combat, il doit être endurant. déclara Rafiki en riant.
le lion jaune grommela, il se leva comme Hamani était debout, elle
avait encore la forme après la dernière bataille songeait Sudi un peu envieux.

- Sudi, je m'occupe de toi en premier. dit le singe mystérieusement.
le jeune prince était surpris, il ne s'y attendant, cependant il ne dit rien.
- Nous allons tous les deux activer ton pouvoir pour qu'il te soit toujours utile à toi et aux autres.
- Comment cela ? demanda Sudi intrigué.
- Regarde-moi dans les yeux...
Le singe et le lion faisaient face à face dans le silence de la plaine verdoyante.
Sudi se concentrait mais cette bataille de regards ne le mettait pas dans son plus meilleur jour,
il avait presque envie de rire parce que Rafiki le lorgnait avec un petit sourire la tête sur le côté.
soudain, un grand bruit retenti par le sorcier qui avait frappé dans les pattes de Sudi.
Sudi se retrouva par terre sur le dos, absolument sans arme, ce qui le mit fou de rage,
le prince s'élança pour prendre le bâton du mandrill en grognant. le visage de Rafiki se relâchait,
il avait réussi à réveiller le guerrier qui était en Sudi. le tatouage sur l'épaule gauche du lion s'illumina
comme un soleil d'une lueur blanche, tandis qu'il était suspendu dans les airs car les rois du passé avait arrêté
le temps pour laisser Rafiki et Hamani être les seuls à voir ce changement, une énergie communicative
venant du ciel comme des ondes de lumière frappèrent le prince en le rendant lumineux, d'une aura étincelante
en quelques secondes, avant qu'il ne réussisse à arracher le bâton du singe.
Sudi n'avait rien vu, alors que l'environnement redevient comme ils l'avaient trouvé,
Rafiki eut un large sourire qui perça son visage de satisfaction.

- Enfin, les ancêtres t'ont légué un don très précieux, c'était magnifique...


Dernière édition par Cauris le Sam 1 Aoû - 16:50, édité 1 fois (Raison : Mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Lun 3 Aoû - 19:49

( Salut Cauris.

Nous sommes partis Jeudi, et nous avions l'intention de rester jusqu'à Mercredi matin, mais finalement, nous sommes rentrés aujourd'hui, parce que la météo prédit des orages pour ce soir, ou pour cette nuit.

Merci pour ta réponse, et je pense que tu as bien fait de faire une transition entre les deux sujets^^.

Voici ma réponse, je te préviens, elle est longue, et je voulais faire un truc bien (donc plusieurs modifications ont été apportées.)

A bientôt sur le rpg.)

Hamani n'avait toujours rien dit depuis qu'ils étaient arrivés et avaient rejoint Rafiki au baobab.

Soudain, celui-ci redescendit de son arbre en faisant comprendre aux jeunes lions de le suivre et de venir jusqu'à lui d'un signe de la main droite, et s'élança dans la savane, Sudi et Hamani à ses trousses.

Ils arrivèrent dans la savane, Rafiki s'arrêta finalement, et les deux jeunes lions le rejoignirent.

Hamani était un peu essoufflée, mais Sudi l'était plus.


- Sudi, je m'occupe de toi en premier.

Avait dit le singe.

Sur ces mots, la lionne grise s'écarta.

Un "combat" s'annonçait, entre Rafiki et Sudi, ensuite, ce serait son tour.

N'étant donc pas concernée pour l'instant, Hamani s'assit, et les regarda faire.

Le mot "héros" que Rafiki avait employé,  la mit un peu mal à l'aise:

Peut-être, Rafiki n'avait-il employé ce terme qu'à l'adresse de Sudi, étant le prince héritier et le futur roi de la Terre des Lions, ainsi qu'un excellent combattant.

Pour sûr, il serait un grand héros.

Ou peut-être, que Rafiki la considérait elle aussi comme un héros, ou plutôt, comme une héroine.

A cette pensée, elle ressentit un peu de joie, car c'était valorisant et elle aurait le sentiment d'être vraiment utile.

D'autre part, cela la mettait également un peu mal à l'aise, car elle ne se considérait pas du tout comme une héroine.

Hamani regarda attentivement le "combat", qui s'avéra être un combat de regards.

Rafiki avait la tête sur le côté et souriait,  tandis que, Sudi semblait avoir du mal à se concentrer, et il semblait également, avoir très envie de rire.

Puis, sans prévenir, Rafiki frappa dans les pattes du jeune lion avec son bâton.

Hamani eut un hoquet de surprise, et sursauta:

Les choses sérieuses commençaient.

Sudi se retrouva au sol, sans aucune arme, et sans défense, ce qui le rendit furieux.

Il se releva, et fonça vers Rafiki en grognant, dans le but de lui arracher son bâton des mains.

Le visage du singe se relâchait, il avait semble-t-il, aidé Sudi à éveiller le guerrier qui était en lui.

Le jeune prince allait révéler une face cachée de son pouvoir.

Et Hamani la vit.

Rafiki et elle, la virent:

La marque sur l'épaule gauche de Sudi s'illumina, et il se retrouva suspendu dans les airs.

Le temps s'était arrêté, c'était l'oeuvre des rois du passé qui ont fait en sorte que Rafiki et Hamani soient les seuls à voir le changement qui s'était produit.

Une énergie apparut soudain, venant du ciel, une lumière, qui "frappa" le jeune lion et le rendit lumineux.

Sudi avait une aura étincelante de lumière partout autour de lui.

Puis, le jeune lion arracha le bâton des mains de Rafiki.

Le temps reprit son cours, et tout redevint normal.

Rafiki était souriant, il dit à Sudi que les anciens lui avaient légué un don très précieux, et que c'était magnifique.

Si Rafiki et la jeune lionne avaient vu cette incroyable aura de lumière, et tout ce changement, Sudi, lui, semblait n'avoir rien vu.

Cependant, les deux spectateurs avaient bel et bien vu de leurs propres yeux ce spectacle magnifique, incroyable, impressionnant, et étrange à la fois, ils pourraient le raconter au jeune prince.

Hamani ne prononça pas un mot, elle était bouche bée.

Même si Sudi et elle étaient en froid  en ce moment, la jeune lionne reconnut tout le talent du jeune lion.


* Impressionnant.

C'est vraiment incroyable.

Voilà donc une des facettes cachées de son pouvoir de chance.

C'est la plus puissante manifestation de ce don que je n'ai jamais vu.

Cependant, quelque chose me dit qu'il ne s'agit pas là de toute l'étendue de son pouvoir, loin de là.

Il aura encore beaucoup d'autres choses à découvrir.*

Pensa la lionne grise en son for intérieur.

A cet instant précis, elle se demanda si elle pouvait faire mieux, ou au moins aussi bien que le jeune prince.

Elle avait encore des doutes.

La jeune lionne se souvenait parfaitement bien avoir perdu le contrôle, la première fois qu'elle avait utilisé son pouvoir, quand elle l'avait découvert.

Elle se rappela également de la tornade, de la barrière de vent, et de sa rencontre avec Giza.

Ce jour-là, Hamani avait réutilisé son pouvoir après avoir découvert comment l'invoquer.

Elle s'en était servie contre la tornade, la barrière, et également contre Giza lors de leur combat.

Cette fois, la jeune lionne n'avait pas perdu le contrôle, c'était plutôt bon signe.

Mais elle avait épuisé beaucoup d'énergie.

Heureusement, elle s'était bien reposée cette nuit, et elle était de nouveau en forme.

Cependant, la jeune lionne avait un petit peu peur de réutiliser son pouvoir, et elle avait toujours des doutes.

Et si elle se mettait à nouveau très en colère?

Cette colère profonde et destructrice, qui lui avait fait perdre le contrôle, mais pas totalement, car elle ne s'était attaquée qu'à leurs ennemis.

Mais, si cette fois c'était différent?

Et si elle perdait encore le contrôle?

Et si, cette fois, ses yeux s'éclaircissaient complètement de nouveau , redevenant vert clair, même très clair?

Cette nuance de vert clair, pas vraiment pâle, mais assez clair.

Si ces yeux reprenaient cette couleur, comme ce jour-là?

Et si cette fois, elle n'arrivait plus à distinguer les alliés des ennemis?

Et si cette fois, elle laissait seulement son instinct parler?

Et si elle attaquait le premier venu, ami ou ennemi, sans distinction, et sans réfléchir, en étant de plus inconsciente de ses actes? (Ce qui ne lui ressemblait  et ne lui ressemblerait pas du tout.)

Et si elle se mettait à tout détruire sur son passage?

Et si elle devenait vraiment incontrôlable, et qu'on ne pouvait plus l'arrêter?

Et si elle faisait du mal à Cauris, à Sahara, à Sudi, à la horde, à Rafiki, ou bien aux animaux qui peuplent la Terre des Lions?

Toutes ces idées lui étaient insupportables.

La jeune lionne secoua tristement la tête, et son regard se posa de nouveau sur Sudi.

Elle ressentit soudain un léger pincement de jalousie, et d'envie envers lui, rien de bien méchant, mais cela ne surprit la jeune lionne qu'à moitié.

Une fois, lors d' une discussion avec Sudi concernant son ami Sangha et la jalousie que lionceau, le jeune lion éprouvait envers lui, Hamani avait déclaré qu'elle le comprenait, et qui lui était arrivé à elle-même d'être jalouse.

Et c'était le cas aujourd'hui.

C'était le cas maintenant.

Ce léger pincement d'envie et de jalousie venait du fait que Sudi avait un pouvoir "facile" à maîtriser, et à contrôler, de plus, un don de chance, faisant de lui un porte-bonheur.

Il porterait chance à tous ses amis, et à tous ses proches, et peut-être même, à tous les gens qu'il croiserait pour la première fois , qu'il apprécierait tout de suite, et considérerait immédiatement comme des amis.

De plus, il avait découvert son aura, et il s'agissait d'une aura lumineuse, symbole de renaissance, de chance, d'espoir, et de bonheur pour tous, tout comme son pouvoir.

La jeune lionne, elle, malgré ses exploits conscients et inconscients, pensait qu'elle serait peut-être une catastrophe avec son pouvoir, le pouvoir de contrôler, de "transformer" le vent, de faire venir le vent à elle pour s'envelopper de sa force protectrice, possédant à ce moment-là une force offensive, et une force défensive.

En revoyant l'aura lumineuse de Sudi, ainsi que l'aura bleue claire de Giza dans sa tête, Hamani  pensa qu'elle n'avait pas encore découvert son aura, à elle.

Mais tout d'abord, avait-elle une aura?

C'est ce que la jeune lionne se demanda ensuite.

Peut-être n'en avait-elle pas?

Ou alors, elle ne l'avait pas encore découverte?

Cependant, la lionne grise ne semblait pas avoir besoin d'une aura pour utiliser son pouvoir.

Pourtant, elle était sûre qu'une aura lui serait utile.

Une aura pourrait peut-être l'aider à mieux contrôler son pouvoir?

Mais, son aura serait peut-être aussi destructrice que son pouvoir, ou peut-être moins, ou peut-être plus encore?

La jeune lionne pensait que son pouvoir à elle, était plutôt symbole de désolation, de malchance, même de malheur, de chaos, et de destruction.

Peut-être que son aura le serait aussi.

La jeune lionne pensa alors, que, contrairement au pouvoir, et à l'aura de Sudi, son pouvoir et son aura à elle apporteraient la tristesse et le désespoir à tous plutôt que le bonheur et l'espoir.

C'étaient de bien tristes et sombres pensées, qui envahissaient à présent la jeune lionne.

Toutefois, elle essaya de refouler tous ces sentiments, ainsi que ces pensées sans doute exagérées, et décida de se concentrer sur l'entraînement.

Hamani attendit que Rafiki s'adresse à elle, ou s'avance vers elle pour commencer son entraînement.


Dernière édition par Hamani le Sam 8 Aoû - 19:03, édité 19 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Lun 10 Aoû - 20:06

(contente de savoir que tu sois rentrée saine et sauve avec ta famille;
même si vous n'y êtes pas restés longtemps, j'espère que tu en as quand même bien profiter. Wink)

Rafiki s'avança vers la jeune lionne grise d'un pas très décidé avec toujours son air enjoué;
il avait toujours en ce singe un jeu, une belle fascination pour la vie, il avait envie de partager sa vision
aux deux jeunes apprentis qui avaient avant tout besoin qu'on leur inculque quelques philosophies :


- le pouvoir de Sudi comme du tien Hamani sont des cadeaux qui vous avez été confiés.
si vous avez été élus pour recevoir de tels présents, vous devez les estimer comme des bijoux.
des générations après des générations, je ne pensais pas que les prophéties allaient bousculer
la vie de si jeunes lions de sang royal qui n'avaient jamais eu dans leurs racines de telles facultés.
prenez conscience que vous avez la chance, mais aussi un lourd fardeau de les avoir.
il n'est pas donné à tous les animaux d'entretenir de telles capacités, si vous réfléchissez bien
vous avez été choisis parce que vous aviez des prédispositions : votre loyauté envers les vôtres,
votre courage envers tout ce que vous avez traversé, votre recul sur le passé qui fait qu'aujourd'hui
vous êtes des lions qui sont devenus des personnages très importants. Sudi, promets-moi une faveur :
ne dit à personne à part ta famille que tu as une aura chanceuse; Hamani est assez proche de toi pour en être
au courant, tu es un prince avant tout, mais avoir ce don est aussi un élément
à cacher à ton peuple pour que tu puisses l'utiliser aisément, avec discrétion, c'est un bonus important.
Hamani, d'ailleurs nous tous savons que tu dois retourner sur tes terres natales,
nous resterons avec toi pour t'accompagner dans ton accomplissement de l'Elue,
je te jure que je ferai mon possible pour que tu puisses maîtriser tes atouts à la perfection,
développer en toi un esprit de force mental qui t'aidera à surmonter toutes les épreuves.
maintenant mettez-vous face à face, Sudi et toi. je vous ordonne de vous battre comme si
votre vie était en jeu, combattez avec vos dons respectifs, je vous donnerai des indications pour vous
améliorer, d'avantage vous permettre de devenir des fortes icônes tous les deux...

- vous êtes devenu fou, Rafiki ? je ne ferai pas le poids contre elle ? s'angoissa Sudi qui tremblait les pattes écartées
alors que malgré lui il avait obéi avec hésitation. il regarda tantôt Hamani tantôt le singe qui paraissait conscient.

- Sudi, tu feras face à toute sorte d'adversaire, tu as déjà en toi des compétences de combattant
pour avoir défendu le royaume des pires attaques. si tu te bats contre Hamani, c'est pour faire face
à des meneurs puissants que tu devras éviter, en manoeuvrant ta technique d'attaque et de défence.
voilà pourquoi tu vas vraiment affronter Hamani pour découvrir aussi tes faiblesses à remédier.

le jeune prince était dans tous ses états, incapable de prononcer un mot mais évidement frustré de la demande.
se souvenant qu'il était important pour lui d'être capable de lutter contre toute sorte d'ennemis, car d'ailleurs
il se souvenait qu'il avait fait face à toutes sortes d'animaux de rangs sanguinaires et imposants,
il reprit progressivement confiance même si en lui, il avait vraiment les chocottes.
il scruta Hamani déterminé, les griffes sorties, sans sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mar 11 Aoû - 0:41

(Bonsoir Cauris.

Merci de t'inquiéter pour moi, enfin, pour nous, mais il n'y à pas de quoi, il n'y a pas eu de problème^^

Ne t'inquiète pas, je ne pense pas qu'il y avait de dangers potentiels.

Oui, nous en avons bien profité.

On dirait que les choses sérieuses commencent dans notre histoire^^

Je suis un peu surprise de l'ordre de Rafiki.

Nos deux lions vont devoir se battre comme s'ils étaient des ennemis, ou de simples adversaires, cela dit, cela pourrait être intéressant^^

Voici ma réponse: ça m'a pris un moment, j'avais tout perdu, (et je dois dire que ça m'a bien mise en colère) donc ça m'a pris un moment pour tout réécrire et pour finir mon message.

Bonne lecture.)

Hamani se leva quand Rafiki s'avança vers elle, et elle l'écouta attentivement.

Ce discours lui fit oublier un instant sa tristesse, et chassa temporairement ses doutes.

D'une part, ces propos plutôt valorisants à son encontre, et à celle de Sudi, lui firent du bien, et la rassurèrent un peu.

D'autre part, cela la mettait un peu mal à l'aise, et elle grimaça, quand Rafiki parla d'eux comme de "si jeunes lions de sang royal'.

Elle n'était pas de sang royal, Sudi était le seul des deux, à l'être.

Le malaise que la jeune lionne ressentait, venait également du fait, qu'elle ne se considérait pas comme quelqu'un d'important, et encore moins, comme une élue.

D'ailleurs, que voulait dire Rafiki?

Son accomplissement d'Elue?

C'était quoi cette histoire d'Elue?

Et que venait faire la lionne grise là-dedans?

Se pourrait-il que ce soit elle, l'Elue?

Mais, l'Elue de quoi, au juste?

Hamani se garda cependant de poser des questions.

Elle apprit ensuite que Sudi avait une aura chanceuse, et qu'à part sa famille, il ne devrait en parler à personne.

Sudi allait donc devoir cacher son don à son peuple.

Ses parents, Rafiki, Hamani, et le jeune prince lui-même seraient donc les seules personnes au courant.

La jeune lionne se promit de garder le secret.

Elle ré-écouta, ou plutôt, ré-entendit les paroles du sage dans sa tête.

Selon lui, et d'après ses dires, posséder de tels pouvoirs était une chance, mais également, un fardeau.

Hamani considérait plus son don comme un fardeau.

Cependant, elle avait hérité d'un grand pouvoir et qui plus est, très puissant, elle dut le reconnaître.

La jeune lionne avait manifestement de la chance, la chance de posséder un tel don, qui lui serait utile à elle, et à ses proches.

Avec ce pouvoir, elle était cette fois, et enfin, en mesure de se défendre toute seule, comme une grande.

La lionne grise aurait peut-être préféré que son don se manifeste plus discrètement, comme celui de Sudi quand il n'utilise pas son aura.

Pourtant, elle savait que ce n'était pas possible.

Toutefois, elle pouvait apprendre à canaliser la puissance, ainsi que la vitesse du vent qu'elle utilise, et qu'elle contrôle.

Elle pourrait peut-être même "créer son propre vent" et apprendre à le canaliser également.

Hamani aussi, avait encore tant de choses à découvrir sur son pouvoir, mais elle avait peur.

Puis, Rafiki demanda aux deux jeunes lions de se positionner l'un en face de l'autre, jusque là, rien de particulier.

Ce que le sage leur demanda, ou plutôt, leur ordonna ensuite, la surprit, et la prit complètement au dépourvu.

Ils allaient devoir se battre, pour de vrai, cette fois, comme des ennemis, ou de simples adversaires, comme si leur vie en dépendait, et en plus, avec leurs pouvoirs.

Sudi affirma qu'il ne faisait pas le poids contre Hamani, celle-ci pensa exactement le contraire, que c'était plutôt elle qui n'était pas de taille.

Hamani se rappela aussitôt de leur premier entraînement, l'entraînement de Sudi au baobab, pour découvrir son don de chance.

Sudi avait prononcé des paroles qui l'avaient blessée.

La jeune lionne avait, bien évidemment, et comme à son habitude, réagi au quart de tour.

Sur le moment, elle avait ressenti de la colère, ainsi que de l'amertume.

Sur le moment, elle était pleine de colère, de rancoeur, et de ressentiment.

A ce moment, elle en voulut beaucoup à Sudi, mais lui avait assuré qu'un jour (sans préciser quand), elle lui pardonnerait.

Quelque chose semblait s'être dressé entre eux, comme un mur qui paraissait inaccessible, et infranchissable, un mur assez difficile à escalader, à franchir, ou à détruire, comme un bloc, ou un mur de béton.

Toutefois, ce mur invisible, qui paraissait solide, n'était pas impossible à franchir.

De plus, il pouvait être fragilisé, même détruit par la volonté des deux jeunes lions de se réconcilier, et même, de devenir inséparables ou presque, ainsi que les efforts que chacun devrait faire pour y parvenir.

Sudi faisait déjà beaucoup d'efforts pour essayer de comprendre la lionne grise, et c'était également à elle d'y mettre du sien, la jeune lionne le savait malgré leur relation tendue.

Il y avait, qu'il soit fort ou faible, un espoir de réconciliation.

Même si les deux jeunes lions étaient en froid en ce moment, et qu'il y avait pour l'instant, un peu de distance entre eux, ils n'avaient en aucun cas, mis un terme à leur relation.

Leur amitié n'était donc pas perdue, cependant, la jeune lionne n'avait pas semblé d'humeur à renouer des liens tout de suite, il lui faudrait du temps pour oublier ce qui a été dit.

A ce souvenir, la gorge de la lionne grise se serra.

Elle se rappela également ce qu'elle avait dit à Sudi:

Que quand deux adversaires, même amis, venaient à s'affronter, ils devaient se battre de toutes leurs forces.

Ses propres paroles lui revinrent en mémoire:


" Quand tu affrontes un adversaire, tu dois oublier qui tu as en face de toi, même si c'est un ami.

C'est un adversaire que tu as devant toi, et personne d'autre".

La jeune lionne ressentit un peu d'angoisse, sa gorge, son coeur, son ventre, et son estomac étaient noués.

Elle allait devoir affronter Sudi, pour de vrai.

A cet instant précis, Hamani regretta un peu, même beaucoup, ses paroles.

Maintenant que ce moment inattendu, que les deux amis craignaient et redoutaient un peu, était arrivé, la jeune lionne se sentit alors incapable d'écouter ses propres paroles, ainsi que de suivre ses propres conseils.

Toutefois, elle n'avait pas le choix.

Sudi avait déjà sorti ses griffes, et il la fixait avec détermination, sans sourire.

Tout d'abord, la jeune lionne secoua la tête, et se refusa d'affronter le jeune lion.

Cependant, elle n'osa pas protester ouvertement, et proclamer son refus.

Déjà, Rafiki ne serait pas content.

Ensuite, cela faisait partie de l'entraînement, donc, les deux jeunes lions n'avaient pas le choix.

Et puis, elle serait peut-être considérée comme une lâche, en refusant de se battre.

Oh, et puis bon!

Ils n'allaient pas s'entre-tuer non plus.

Après tout, c'était un entraînement, pas une lutte mortelle et sans merci, ni un combat sanguinaire.

Et puis, c'était aussi pour se renforcer.

Ils ne pourraient pas apprendre, et progresser correctement, sans se battre pour évaluer leur force, leur talent, leurs compétences, leurs pouvoirs, et leurs progrès.

Mais le fait qu'ils doivent s'affronter pour de vrai, effrayait tout de même la jeune lionne, et Sudi semblait partager son angoisse.

Le fait qu'ils partagent tous les deux la même peur, et la même angoisse devrait la rassurer.

En fait, cela ne la rassura qu'à moitié, et la fit angoisser davantage, c'était peut-être la même chose pour le jeune lion.

Ils n'avaient pas le choix, cela faisait partie de leur entraînement.

Ils devaient le faire, pour se renforcer, et pour apprendre à maîtriser leurs pouvoirs respectifs.

Les deux lions devaient se battre.

Se sentant résignée, et contrainte, la lionne grise soupira, puis, sortit elle aussi ses griffes.

Elle non plus ne souriait pas.

On pouvait lire le doute, la peur, l'angoisse, et l'appréhension dans ses yeux.

Hamani essaya d'être la plus ferme et la plus impassible possible, mais ses pattes, ses légers tremblements, et ses yeux trahissaient ces sentiments.

Elle avait la gorge nouée, et serrée, cependant, elle voulut  parler, pour se rassurer un peu.

Pour la première fois depuis que les deux lions étaient fâchés, bien qu'un peu hésitante, et mal à l'aise, Hamani adressa volontiers la parole en premier, au jeune prince.


- Je te souhaite bonne chance Sudi.

Je ne sais pas vraiment me battre physiquement, je ne connais aucune technique, et je ne suis pas prédisposée à devenir une guerrière comme toi.

Mais je ferai de mon mieux.

De plus, nous devons utiliser nos pouvoirs respectifs, ce sera sans doute plus facile pour moi pour me battre.

Cette situation m'embarrasse un peu, et le fait de devoir me battre réellement contre toi ne me plaît pas vraiment.

Je peux me tromper, mais je pense qu'à toi non plus, cela ne te plaît pas.

Je n'aurai jamais pensé que ce moment -là arriverait un jour.

Tu te souviens de ce que je t'ai dit?

Comme quoi, si deux adversaires, même amis venaient à s'affronter, ils devaient se battre de toutes leurs forces.

On dirait que c'est le cas aujourd'hui.

Cela est fort embarrassant, mais on a pas le choix.

Maintenant que ce moment est arrivé, je dois dire que je me sens bien incapable d'écouter mes propres paroles, ainsi que de suivre mes propres conseils, mais je dois le faire.

Nous devons nous affronter Sudi.

Alors:

Elle affirma, un peu plus confiante:

Même si je dois me forcer, et que physiquement, au combat, je ne suis pas de taille, je n'ai pas l'intention de me laisser faire, ni de te laisser gagner si facilement.

Crois-moi, je ne te ferai aucun cadeau, mais je suis sûre que toi non plus, tu ne me ménagera pas.

* Et tant mieux, après tout, c'est ce que tu voulais, non?*

Se dit-elle malgré l'angoisse qui l'avait saisie, et qui lui nouait  toujours la gorge, le ventre, le coeur, ainsi que l'estomac, signifiant que la jeune lionne n'en était plus très sûre.

*Allez.

C'est le moment de vérité!*

Pensa la lionne grise.

- C'est parti!

Lancèrent les deux lions.

Ils se mirent tous deux, en position, de combat pour Sudi, seulement et simplement sur la défensive pour Hamani.

Pendant un long moment, aucun des deux ne parla, aucun des deux ne bougea.

Rafiki les regardait, attentif.

Il y eut le silence, pendant un long moment.

Puis, enfin, un mouvement de la part d'un des deux apprentis.

Sans qu'on ne lui demande, sans qu'on ne lui ordonne, c'était Hamani qui avait fait le premier mouvement.

C'était la jeune lionne qui attaquait la première.

Elle bondit sur Sudi avec une rapidité étonnante, et un peu déconcertante.

Celui-ci ne put rien faire, et se retrouva plaqué au sol.

La jeune lionne le maintint, pas trop fort, pour ne pas lui faire mal, mais assez pour l'empêcher de s'échapper.

Ses griffes étaient sorties, mais elle ne lui fit pas mal, elle faisait attention.

Hamani avait réussi le premier assaut.

Elle relâcha le jeune lion, et se remit en position, sur la défensive, pattes légèrement écartées, griffes sorties, et crocs en évidence.

La jeune lionne attendait maintenant une réaction de la part du jeune lion pour le deuxième assaut.


Dernière édition par Hamani le Mer 12 Aoû - 23:10, édité 18 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Sam 15 Aoû - 13:26

Rafiki ne dit rien, il ne réagit pas; mais on lisait dans ses yeux une certaine admiration pour ce que Hamani avait fait.
Sudi se releva péniblement, il ne s'attendait pas à être si facilement battu, en réalité cette première défaite
le faisait déjà perdre toute confiance en lui, il était agacé, désormais fâché contre lui même.

*quel nul, me faire avoir du premier coup !*
la gorge nouée, il commençait à ne plus avoir la motivation qu'il avait en allant à l'entraînement.
il se sentait faible, il se rabaissa d'avantage en pensant qu'il était qu'un prince de pacotille.
finalement il n'allait pas se faire démonter encore par Hamani, il choisit de se surpasser.
alors qu'elle le regardait en attendant sa réaction, le jeune prince se mit à tournoyer devant l'Héroïne.
il ne la quittait pas des yeux, son regard allait en dire long sur sa tactique comme ses gestes futurs.
Hamani n'avait pas bougé, il continua à tourner autour d'elle avec vigilance tout de même.
il se rendait bien compte que cela l'énervait, elle faisait une grimace et ses yeux clignaient de gêne.
il se rapprocha de plus en plus d'elle; allait-elle faire une défensive ? comment allait-elle le prendre ?
Sudi essaya de calculer la patience ainsi que les nerfs de Hamani puisqu'elle était souvent en colère.
il la connaissait bien, en même temps il se mettait aussi à la provoquer pour la mettre hors d'elle.
si son adversaire était rageur, cela était un avantage de le rendre affaibli de toute logique,
à condition de savoir mesurer ses gestes violents qui étaient de même dangereux pour lui.
aussitôt, alors qu'il était très prêt d'elle, il étendit furtivement sa patte gauche, sans avoir sorti ses griffes
pour ne pas lui faire mal, car il reconnaissait son fair-play de l'avoir épargné d'une blessure,
il tapa dans ses pattes avant en essayant de la faire tomber; quand il fit ce geste, il s'écarta.


Dernière édition par Cauris le Sam 15 Aoû - 13:28, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes laissées par inattention)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Sam 15 Aoû - 22:53

Peu après la première attaque, menée, et réussie par Hamani, le jeune prince se releva péniblement.

La lionne grise se demandait à quoi le jeune lion pouvait bien penser.

Soudain, il se mit à tournoyer autour d'elle, tout en la regardant dans les yeux.

Ainsi, il mettait une tactique en oeuvre.

Sudi continua de tourner autour de la jeune lionne, sans la quitter des yeux.

Hamani n'avait aucune idée de ce qu'il mijotait, mais ce petit manège commença à l'énerver.

De plus, le jeune lion se rapprochait d'elle au fur et à mesure, toujours en la fixant, cela eut vite fait de l'agacer encore plus, et de la gêner.

Il était tout près maintenant.

La lionne grise ne bougea toujours pas.

Soudain, elle sentit un petit coup sur ses pattes avant:

C'était Sudi qui avait furtivement et habilement étendu sa patte gauche, et qui l'avait frappée dans les pattes avant pour la faire tomber.

Cette tactique porta ses fruits.

Déséquilibrée, Hamani lâcha un cri d'étonnement et de surprise, tandis que ses pattes se dérobèrent.

Sans rien pouvoir faire pour se rétablir, la jeune lionne perdit l'équilibre, et tomba sur le sol.

Rafiki ne dit toujours rien, mais il sourit.

Il était également fier de Sudi, qui ne s'était pas laissé démonter par cette première défaite, qui avait décidé de se battre ainsi que de riposter, et qui avait par conséquent réussi le deuxième assaut.

La même admiration brillait dans les yeux de Rafiki:

Pour lui, les deux lions deviendraient des personnages importants, ainsi que de fortes icônes.

C'était de gens comme eux, dont la Terre des Lions avait besoin pour la protéger.

La lionne grise se leva.

La connaissant lui aussi pour son caractère bien trempé, son côté susceptible, et sa tendance à se fâcher facilement et rapidement, il crut tout d'abord qu'il y avait de la colère dans les yeux de la jeune lionne, mais pas du tout.

Contre toute attente, Hamani fixait Sudi du regard, sans broncher, en étant impassible, et en restant de marbre.

*Ah d'accord.

C'était ça son plan.

Il s'est rapproché de moi tout en me fixant pour me provoquer.

Puis, sans que je ne m'y attende, il m'a décoché un coup de patte dans les pattes avants, pour me faire tomber.

Il commence à bien me connaître, il sait bien que j'ai une tendance à me fâcher, ainsi qu' à me vexer facilement, et rapidement, et il a voulu se servir de cette faiblesse contre moi.

Voilà donc ce qu'était ce petit manège, et à quoi il servait.

Sudi a fait preuve d'un sans-froid remarquable, ainsi que d'une détermination sans pareille.

Il ne s'est pas laissé démonter, et il a finalement réussi ce deuxième assaut.

Je dois reconnaître que c'est bien joué.

Mais, s'il s'imaginait me piéger de cette façon, c'est raté.*

Conclut Hamani, souriante.

Pour la première fois, il n'y avait aucune trace de colère, ni de honte dans les yeux de la lionne grise.

Pour la première fois, elle avait réussi à garder son calme, sans effort constant et permanent, pour le faire.

Pour la première fois, la jeune lionne demeurait impassible, les pensées claires, regardant toujours Sudi, non sans détermination.

La lionne grise réfléchissait, et pensait déjà à ce qu'elle allait faire pour le troisième assaut, puisque cela semblait être un combat au tour à tour, donc, un combat fair-play où chacun a sa chance de se dépasser, et de gagner.

Pour la première fois, elle paraissait calme et posée, même, un peu froide, et presque méconnaissable.

Elle avait le regard indéchiffrable,  ses yeux verts étaient devenus mystérieux, on ne pouvait pas deviner à quoi elle pensait.

En fait, Hamani était entrée dans une sorte de "transe".

On aurait dit une autre personne, et ce fut un peu effrayant.

Rafiki frissonna un peu, peut-être était-ce également le cas pour Sudi, cependant, bien décidé à ne pas se laisser intimider, le jeune prince ne laissait rien paraître.

A présent, c'était tout le contraire de la lionne qu'ils avaient rencontré.

Elle était désormais, l'exacte opposée de la lionne qu'ils connaissaient.

La lionne qui était plutôt de nature, "flamboyante", un peu impulsive, susceptible, et coléreuse, mais malgré tout gentille, généreuse, et qui donnait toujours le meilleur d'elle- même, malgré son manque de confiance en elle.

Ce n'était plus cette lionne qui se tenait devant Sudi, c'était son opposée, son contraire.

La lionne grise gratifia le jeune lion d'un signe de la tête, reconnaissante envers lui pour ne pas l'avoir blessée, puis se remit sur la défensive, griffes toujours sorties, et crocs en évidence.


- Stop.

Lança soudainement Rafiki.

Les deux jeunes lions arrêtèrent immédiatement, et tournèrent aussitôt la tête vers lui.

Le sage s'avança vers les deux lions, et se posta juste à côté d'eux.

Hamani sortit de sa "transe", et "était de nouveau dans son état normal".

La lionne grise grimaça un peu, le regard inquiet, car elle pensait tout d'abord, que Rafiki les avait interrompu car c'était mauvais, et qu'ils avaient mal fait.

Le singe reprit la parole, souriant:


C'est un excellent début.

Vous avez tous deux fait preuve d'astuce et de finesse.

Je vous ai bien observés, vous avez voulu rester fair-play, être justes, en ne blessant pas l'autre, et en vous laissant chacun une chance.

J'aimerai que cette fois, le combat devienne plus sérieux.

Maintenant, je vous ordonne d'utiliser vos pouvoirs.

Activez les aussi longtemps, et autant de fois que nécessaire.

Et cette fois, pas de tour à tour, attaquez à la moindre occasion, guettez la moindre faiblesse de votre adversaire, et foncez!

Surtout soyez patients et attendez le bon moment pour attaquer, c'est important.

La patience est une grande vertu, elle peut vous aider dans n'importe quelle situation.

Sur ce, je vous laisse, continuez, c'est un bon début.

Le singe s'écarta de nouveau.

Hamani se détendit un peu et regarda de nouveau Sudi.

Même si cette "transe", et ce changement de comportement n'avaient duré qu'un instant, la jeune lionne était plus calme, moins angoissée, et elle n'avait plus peur du tout.

Hamani se sentit libérée, même plus, délivrée de ces émotions qu'elle éprouvait  depuis le début de l'entraînement, et qu'elle avait gardées pour elle, comme un lourd fardeau, un lourd secret.

Du moins, elle en était libérée pour le moment, elles reviendraient peut-être la "hanter", et la gêner pendant son entraînement, peut-être même, plus rapidement que la jeune lionne ne le croyait.

L'expression calme et déterminée, la lionne grise regardait toujours Sudi, droit dans les yeux, elle le fixait du regard.

Elle jeta un regard discret, et rapide à Rafiki pour savoir si elle devait invoquer son pouvoir maintenant.

Rafiki hocha la tête, et ils se lancèrent tous les deux un regard entendu.

La jeune lionne posa de nouveau son regard sur le prince.

Elle se mit de nouveau en position, pattes légèrement écartées.

La lionne grise inspira, et expira lentement, puis, elle ferma les yeux.

Hamani se concentrait sur sa respiration, les yeux fermés.

Mais quand vint le moment de se lancer, et d'invoquer son pouvoir, elle hésita légèrement, et attendit quelques secondes.

Puis, quand elle se sentit prête, elle rouvrit les yeux et cria:


- Pouvoir élementaire:

Apparaît et aide moi, Puissance du vent!

La jeune lionne poussa un puissant rugissement, mais rien ne se passa.

Une longue minute passa, et la jeune lionne resta dans cette position pendant cet instant.


* Que se passe-t-il?

Il n'y a rien eu, ça ne marche pas.

Mon pouvoir m'aurait lâchée?

Il m'aurait abandonnée?

Mince!

C'est vraiment pas le moment en plus!

Normalement, ça vient tout de suite, donc il ne marche pas avec du retard.

Peut-être que j'ai trop attendu, ou trop hésité avant de prononcer la formule.

Je vais recommencer.*

Pensa la lionne grise.

Hamani répéta sa formule d'invocation sans attendre, et en raffermissant sa voix.


Pouvoir élémentaire:

Apparaît et aide moi, Puissance du vent!

Et elle rugit une seconde fois.

Une autre longue minute passa.

Rien.

Toujours rien.

La lionne grise commençait à désespérer, à s'impatienter, et à s'énerver.

En un instant, et aussi vite qu'elle avait changé de comportement, Hamani était redevenu celle qu'elle était vraiment.


- Qu'est ce qui se passe?

Pourquoi ça ne marche pas?

Explosa-t-elle soudain.

- Calme - toi Hamani.

T'énerver ne changera rien.

Tu réessayeras quand Sudi aura activé son pouvoir.

Dit Rafiki, qui était d'ailleurs rassuré que la jeune lionne soit redevenu elle-même, la jeune lionne qu'ils connaissaient, et maintenant, il se voulait rassurant et apaisant pour calmer Hamani.

- Oui, d'accord Rafiki.

Alors, à toi l'honneur Sudi, commence donc.

Je réessaierai après.

Dit la jeune lionne, apaisée par les paroles de Rafiki.

Le singe lança un regard à Sudi pour lui dire d'activer son pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Dim 16 Aoû - 14:47

le changement d'attitude de Hamani en une autre lionne l'avait un peu déstabilisé.
même si elle était redevenue celle qu'ils connaissaient, il avait des doutes que ce virement reprenne.
plutôt craintif alors que cela ne se voyait pas, Sudi afficha quand même une mou gênée.
il devait désormais utiliser son pouvoir, mais il avait peur et il ne savait pas comment il l'avait enclenché tout à l'heure.
Rafiki l'avait provoqué, il était devenu un lion courageux à la seconde; est-ce cela qui fait venir la chance ?
quand chacun reste déterminé à exécuter une tâche dangereuse ou pénible, tout peut réussir.
cette philosophie était profonde, envoyée des ancètres qui avaient bien réfléchi à ce sujet.
quand il regarda Hamani pour ensuite reprendre son souffle saccadé à cause de la transformation d'Hamani,
il eut un énorme pincement au coeur, il était mal à l'aise, la peur le faisait frissonner comme une feuille dans le vent.

*Je ne peux pas utiliser mon pouvoir pour lui faire du mal, Hamani est mon amie.
Ce combat ne correspond pas à mes convictions, je ne ferai jamais de mal à mon entourage.*
il s'assit brusquement, soupira en baissant la tête puis se tourna vers le singe sorcier :
- Je ne peux pas...Comment mon pouvoir devrait venir ? Je ne veux pas blesser Hamani...
- C'est dans l'adversité que l'on prend conscience des véritables enjeux de la guerre.
Si tu vas combattre Hamani comme ton propre ennemi, dis-toi que c'est pour prouver ton détachement
par rapport à tout adversaire à affronter. Tu ne devras pas calculer sa vie, ses soucis; dans les règles d'un combat,
seules la stratégie et le résultat comptent, ne pense pas à Hamani, imagine-la comme une inconnue qui t'a provoqué.
Sudi avait bien compris les paroles de Rafiki mais son affection pour Hamani prenait encore le dessus du devoir.
les appels de son coeur étaient plus forts que sa conscience, il savait pourtant qu'il faut frapper Hamani.
le jeune prince se remit à sa place initiale, en essayant de lutter contre ses pensées affectives.

- Maintenant, concernant ton pouvoir, c'est à toi seul de découvrir comment il se met à fonctionner.
Rappelle-toi quand je t'ai donné un coup dans les pattes, il s'est montré quand tu voulais agir avec lui.
déclara Rafiki sereinement. Sudi saisit un peu plus tard ce que voulait en venir le singe,
il faisait le tri dans ses pensées même s'il l'avait écouté.

*Alors comme ça je dois essayer "d'agir avec lui" ? Je ne comprends pas ? Devrais-je y pensé ?*
Sudi se concentra, il avait désormais l'esprit orienté sur son pouvoir, il y pensa en voulant le faire venir.
aussitôt, il sentit une chaleur au niveau de son tatouage à l'épaule gauche, il le regarda,
le symbole s'illuminait d'une lueur blanche assez discrète dans les contours et l'intérieur du dessin au centre.
il ne doutait pas qu'une aura de lumière le faisait brillé avec des étincelles au soleil.

- Hamani, toi et moi pouvons voir ton aura car nous avons des facultés magnétiques ou élémentaires.
dit le singe peu perturbé par ce qui venait de se passer. Bravo, Sudi.
Sudi regardait toujours son tatouage illuminé avec fascination, il se tourna vers Hamani, en position de défensive,
proche du sol, les pattes courbées, le dos droit en disant d'un timbre un peu rauque et viril :

- Que le combat commence...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mar 18 Aoû - 0:01

Hamani n'avait rien dit lors de la discussion du prince et de Rafiki, mais elle avait écouté attentivement ce qu'ils disaient.

Sudi affirma qu'il ne voulait pas faire de mal à la lionne grise, par affection, et par amitié pour elle, et qu'il ne savait pas comment invoquer son pouvoir.

A ces mots, la jeune lionne se sentit mal à l'aise, et son coeur se serra.

Malgré leur différend, le jeune lion lui témoignait toujours de l'affection, ainsi qu'un profond respect, et il refusait donc de lui faire du mal.

Même si elle ne le disait pas, ou plutôt qu'elle n'osait pas le dire, et qu'elle ne le montrait pas, elle pensait, et ressentait la même chose.

Cependant, Rafiki avait raison.

Ils n'avaient pas le choix.

Les deux lions devraient oublier qui ils étaient l'un pour l'autre, qui ils étaient tout court, pendant ce combat, et cet entraînement

Même si Rafiki ne semblait s'être adressé qu'à Sudi en lui disant de considérer Hamani comme une inconnue qui l'avait provoqué, le singe regarda Hamani pour lui dire de faire de même.

Sudi se concentra et activa son pouvoir.

Son tatouage à l'épaule gauche s'illuminait, et bien que la lumière,  ainsi que l'aura de Sudi soient faibles pour le moment, Rafiki et Hamani purent les percevoir.


* Décidément, Sudi ne cessera jamais de m'étonner.

Quelle aura incroyable, et quel pouvoir incroyable.

C'est très impressionnant.

Avec un tel pouvoir, il pourra accomplir de grandes choses.*

Pensa Hamani, admirative.

Le jeune prince se mit sur la défensive, et dit d'une voix un peu rauque:


- Que le combat commence...

Cette fois, il était déterminé, et prêt à se battre.

Toute cette assurance retrouvée, ainsi que cette détermination à se battre, étonnèrent la jeune lionne, et renforcèrent son malaise.

Elle n'avait pas le choix, elle allait devoir se battre aussi.

La lionne grise hésita un moment, et se tourna vers Rafiki.


- Va-y Hamani.

Réessaie.

Invoque à nouveau ton pouvoir.

Concentre - toi, et surtout, aie confiance en toi.

Tu vas y arriver, tu vas réussir.

Allez, c'est parti.

S'exclama Rafiki, d'un ton rassurant, et encourageant.

Hamani se tourna de nouveau vers Sudi.

Un nouveau changement se produisit en elle, ce n'était pas sa "transe", ce n'était pas sa transformation en une autre lionne, c'était autre chose.

La lionne grise se surprit à sourire, il ne lui fallut pas longtemps pour reprendre confiance en elle, et pour sentir en elle la même détermination.

La jeune lionne avait manifestement,et finalement pris goût à ce combat, à cet entraînement

Sa détermination brillait dans ses yeux, et dans son regard.

Elle répondit à la dernière phrase de Sudi.

- Tu as raison Sudi.

Que le combat commence!

Je ne sais pas ce qu'il m'arrive, mais je me sens plus déterminée que jamais.

Je vais invoquer de nouveau mon pouvoir, enfin je vais (ré)essayer.

* Bonne chance mon ami.*

Pensa Hamani.

C'est parti!

S'exclamèrent les deux lions.

La lionne grise se remit en position, se concentra, et ferma les yeux.

Hamani inspira, puis expira lentement.

Dès qu'elle se sentit prête, elle rouvrit les yeux et cria de nouveau:


- Pouvoir élémentaire:

Apparaît et aide-moi, Puissance du vent!

La jeune lionne rugit pour la troisième fois.

Et cette fois, la troisième fois fut la bonne.

Le vent qui jusqu'à présent, s'avérait tellement doux qu'il semblait presque inexistant, commença à s'agiter.

Il se dirigea encore une fois vers Hamani, et l'entoura de nouveau de sa force protectrice.

Cependant, ce n'était pas comme d'habitude, la lionne grise le ressentit bien.

Elle semblait à peine contrôler ce vent, qui semblait s'agiter de plus en plus et gagner en puissance au fur et à mesure, et à chaque instant.

Le vent souffla soudain très fort, les herbes de la savane étaient couchées par terre, certains arbres et certaines plantes commençaient à pencher.

* Le vent est trop puissant.

Qu'est-ce qui se passe?

Je dois diminuer sa puissance.*

Pensa Hamani.

La jeune lionne se concentra, et réussit à faire diminuer la puissance du vent.

Toutefois, elle avait encore un peu de mal à le contrôler.

* Je crois que je vais devoir faire avec.

Après tout c'est mieux que rien.

C'est mieux que s'il ne se passait rien, comme les deux premières fois.

J'espère juste que je ne vais pas faire de catastrophe, ou pire, blesser Sudi ou Rafiki.

Non.

Je vais y arriver!

Je réussirai à contrôler mon pouvoir!

Je le maîtriserai complètement, et quand ce sera chose faite, je ré-affronterai Giza!

Mais pour l'instant je dois me concentrer sur l'entraînement.

Allez, courage!

J'y arriverai!

C'est parti.*

Pensa la lionne grise en son for intérieur.

Elle n'attendit pas un instant, et lança une rafale de vent sur Sudi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mar 18 Aoû - 16:15

la force du vent qui avait augmenté par l'invocation réussie de Hamani étonnait Sudi avec réciprocité :
*Cette lionne a un sacré atout, je ne sais pas comment mon pouvoir réagit, mais nous verrons bien...*
il se concentra de nouveau sur le défi actuel comme il s'était un peu égaré par son admiration.
lorsque Hamani lança une rafale, il ne pouvait pas voir l'élément mais il le sentait.
le tout était d'abord de déjouer ses attaques car il ne savait pour le moment pas utiliser son don.

*Je dois connaître ses capacités...Comment ? Je ne fais que d'esquiver...Pour l'instant...*
Sudi sentit le vent violent venir, or il se posa la question à la seconde près de quelle étendue était cette force.
le vent est un aspect naturel qui peut prendre de grandes ampleurs, de grandes dimensions pour occuper l'espace.
il n'y avait pas songé tout de suite, cette réflexion se déroula rapidement alors qu'il pensait l'éviter.

*Je ne peux pas être épargné de son attaque, je dois la contrer...*
il était un peu tard quand il prit cette décision, dès qu'il sentit le vent le frôler de justesse,
il fut prit de panique, dans son angoisse il se mit à rugir de peur et de lutte en criant : NOOOOOOOOOOON !
une pensée soudaine arriva dans sa petite tête trop pensive, comme il souhaitait ne pas être touché,
il se fixa dans sa tête le voeu que son pouvoir le protège, c'était d'ailleurs une invocation nécessaire.
il avait fermé les yeux en hurlant, son pouvoir réagit aussitôt.
la terre se mit à trembler, son aura réapparut toujours aussi discrète tandis qu'il ressentait
une protection autour de lui parce que la rafale ne l'avait pas encore atteinte, ou du moins elle avait été écartée.
il rouvrit les yeux, autour de lui demeurait une barrière de lumière et de flammes blanches qui bougeaient lentement.
elle le recouvrait d'un cercle illuminé assez faible or la rafale avait été déjouée en une fraction de seconde.
son bouclier ne resta pas longtemps à le protéger, essoufflé d'un tel effort, il était en sueur, le poil mouillé.

*Maintenant, comment envoyer une attaque ?*
il pensa très fort à ce que une chance lui arrive pour qu'il part en d'offensive, rien ne se produisit.
*Que ce passe-t-il ? Pourquoi cela ne marche pas ? Tant pis, je vais garder mon bouclier en attaquant...*
il réactiva son bouclier assez rapidement, il s'élança puis fit un bond prodigieux vers Hamani, griffes acérées en avant.


Dernière édition par Cauris le Mar 18 Aoû - 16:16, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes laissées par inattention)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mar 18 Aoû - 23:25

Le combat débutait, il venait de commencer.

Sudi et Hamani avaient fait appel à leurs pouvoirs respectifs, les choses sérieuses pouvaient commencer.

Avant toute chose, les deux jeunes lions se placèrent  à une distance raisonnable, pour être ni trop près, ni trop loin l'un de l'autre.

Et c'est là que la jeune lionne lança sa rafale de vent sur Sudi.

Hamani observa attentivement, calmement, mais avec détermination ce qui allait suivre.

Elle allait voir si son attaque fonctionnait, comment elle fonctionnait, et ce qu'allait faire Sudi.

Son vent était toujours très fort, même si elle avait réussi à diminuer sa puissance.

La lionne grise s'inquiéta un peu quand elle vit le vent violent se diriger vers Sudi.

Le vent se rapprochait dangereusement du jeune lion, de plus en plus près.

La jeune lionne tressaillit quand son ami se mit à rugir de peur et à crier: NOOOOOOOOOOON!

Elle aurait bien voulu essayer d'arrêter son attaque, ou de diminuer sa force à distance, mais comment?

Comment faire?

La jeune lionne songea qu'elle ne pouvait pas arrêter la rafale de vent, une fois qu'elle l'avait lancée, mais elle pouvait diminuer sa puissance.

Elle avait bien réussi à diminuer la puissance de son vent après avoir invoqué son pouvoir.

Cependant, le vent était près d'elle à ce moment-là.

La jeune lionne pouvait donc diminuer la puissance de son vent quand il était proche, mais, et quand l'attaque était déjà lancée?

A distance?

C'était une autre histoire.

Comment la lionne grise devait-elle procéder, et surtout, que devait-elle faire pour y arriver?

Elle n'en avait pas la moindre idée, elle ne savait pas encore le faire.

La lionne grise ne pouvait donc rien faire.

Alors elle attendit, à la fois contente que son attaque fonctionne, mais en espérant tout de même que le pouvoir de Sudi pourra permettre à celui-ci de contrer son attaque, ou de faire quelque chose.

Puis, une chose incroyable se produisit.

Sudi avait fermé les yeux en criant, et son pouvoir s'activa aussitôt.

La terre se mit à trembler, son aura apparut, discrète, mais toujours perceptible pour Rafiki et Hamani.

Le jeune prince rouvrit les yeux.

Il y avait une barrière de lumière et de flammes blanches partout autour de lui.

Le jeune lion avait crée un bouclier pour se protéger.

Il était couvert d' un cercle lumineux assez faible, qui pourtant, avec le bouclier, avait déjoué l'attaque d'Hamani.

Le prince avait contré, et fait disparaître la rafale de vent, en une fraction de seconde.

Sudi était parvenu à arrêter l'attaque de la lionne grise.

Celle-ci poussa un soupir de soulagement, et regarda le jeune lion, impressionnée, et admirative.

Hamani devrait être contrariée que son attaque ait été si facilement repoussée, mais pas du tout, au contraire.

La lionne grise ne l'était pas le moins du monde.

Elle était surprise, étonnée, soulagée, émerveillée, et elle se montra alors, encore plus déterminée que jamais.

Un large sourire se dessina sur les babines de la jeune lionne, qui ne put réprimer un rire.

C'était un rire amusé, et joyeux.

Pas de doute, si Hamani prenait le parti de rire au lieu de s'énerver, c'est qu'elle avait l'air de bien s'amuser, et d'ailleurs, elle s'amusait bien.

Au fond, la lionne grise se fichait de l'échec de sa première tentative, car elle avait bien d'autres attaques en réserve.

La jeune lionne se calma, et reprit son sérieux.

Deux "flammes" s'allumèrent dans les yeux de la jeune lionne, qui brûlait maintenant d'une détermination sans pareille.

Après avoir paré son attaque, son camarade décida d'une stratégie:

Il garda son bouclier, et se prépara à attaquer la lionne grise.

Le jeune lion s'élança vers Hamani  en faisant un bond prodigieux vers elle, griffes acérées en avant.

* Intéressant.

Très intéressant.

C'est une très bonne stratégie.

Excellente même.

En faisant cela, il utilise à la fois l'attaque et la défense, il s'équilibre entre les deux.

Quel bond prodigieux!

Quel saut incroyable!

Le coup qu'il prépare a l'air très puissant.

Je ferai peut-être mieux d'esquiver.*

Pensa la lionne grise.

Comme elle était agile,et avait réussi à devenir plus rapide lors de son combat contre Giza, elle pouvait habilement, et facilement éviter l'attaque du jeune prince.

Mais le temps qu'elle réfléchisse, qu'elle pense, étant encore, et toujours un peu hésitante, et qu'elle se décide finalement à faire un pas, Sudi était déjà très proche.

Puis, sans que personne ne s'y attende, l'aura, et le bouclier du jeune lion s'intensifièrent.

Il s'avéra qu'il gagnait en puissance, mais également en vitesse.

Hamani vit avec stupeur, stupéfaction, étonnement, et surprise, que le jeune prince se rapprochait d'elle au fur et à mesure, il se rapprochait de plus en plus.

Le jeune lion semblait un peu plus rapide, et un peu plus puissant, en tout cas, nettement plus que tout à l'heure.

Même s'il était encore loin, le jeune prince était assez puissant, et assez rapide pour que la lionne grise ne puisse plus l'éviter.

Même si la jeune lionne avait commencé à bouger, elle ne réussirait pas à l'esquiver à temps.

Sudi se rapprochait de plus en plus, la jeune lionne n'avait plus le temps.

Elle fut un instant prise de court, et prise au dépourvu par ce retournement de situation.

Et quelle situation!

Elle était plutôt surprenante, et inattendue.

* Non.

C'est impossible, je ne peux pas esquiver, je ne peux plus, je n'en ai plus le temps.

J'ai trop attendu, trop hésité, trop réfléchi, trop pensé.

Pendant ce temps, Sudi est devenu plus puissant et plus rapide.

Il l'est assez pour que je ne puisse pas l'éviter.

Si je ne fais rien, il va réussir à me toucher, à m'atteindre, je vais recevoir son coup.

Heureusement, il est encore assez loin, je peux faire quelque chose.

Il est temps que je passe à l'action.

Pas le choix, si je ne peux pas esquiver, je vais devoir contrer son attaque.

Mais comment?

En utilisant mon attaque spéciale peut-être?

Oui.

Je pense que c'est une bonne idée.

Je vais le contrer avec mon attaque spéciale.

D'ailleurs, je trouve que c'est aussi bien qu'esquiver, même peut-être mieux.

Ouais, je crois que finalement, je préfère essayer de le contrer (et en même temps, de toute évidence, je n'ai pas le choix, je ne peux plus esquiver de toute façon).

Nous allons mesurer nos deux puissances comme ça.

Oui, je vais faire comme ça.

Allez, c'est parti!*

Conclut la lionne grise dans sa tête, après une courte, et mûre réflexion.

Elle se reprit, et fixa le jeune lion, tandis qu'il se rapprochait dangereusement.

Quelques mètres seulement les séparaient, à présent.

- Tu l'auras voulu, Sudi!

Pouvoir élémentaire!

Attaque du vent!

Boulet de canon venteux!

Cria-t-elle, déterminée, prête au combat, et à l'affrontement.

Le vent entoura Hamani, lui conférant sa force.


Le vrai combat commence maintenant!

Ajouta la lionne grise.

Sudi se rapprochait toujours, un mètre à peine, les séparaient encore.

Cette fois, comme elle l'avait fait avant, le jour de sa rencontre avec Giza, Hamani n'hésita pas.

Sans réfléchir, sans se poser de questions, et sans attendre, la jeune lionne se jeta de toutes ses forces contre son ami.

Le choc fut inévitable, et violent.

L'affrontement entre le pouvoir de chance de Sudi, et le pouvoir élémentaire du vent d'Hamani commençait.

Ce fut épique.

Les deux attaques s'entrechoquèrent, ils semblaient de force égale, aucun des deux n'arrivait à prendre l'avantage.

Sudi et Hamani continuèrent leur confrontation, leur combat,  aussi déterminé l'un que l'autre.

La même expression se lisait sur le visage des deux lions.

Aucun des deux ne voulait céder.

Aucun des deux ne voulait renoncer.

Les deux jeunes lions renforcèrent chacun leurs attaques respectives en puissance, et en vitesse.


- Allez!

RAHHHH!!!

C'est fini pour toi!

Hurlèrent les deux lions.

Ils augmentèrent encore la puissance, et la vitesse de leurs coups.

Le vent soufflait très fort, la lumière rayonnait, très puissante.

La savane en était toute retournée.

Les herbes, les arbres, et les plantes penchaient.

Soudain, il y eut une violente, et une très forte explosion.

Sudi et Hamani furent tous deux éjectés un peu plus loin, dans des directions opposées, et ils tombèrent tous les deux au sol.

La lionne grise se releva avec difficulté, elle s'assit.

Cependant, elle se tint prête à faire de nouveau appel à son pouvoir, ainsi qu'à riposter en cas de nouvelle attaque de la part du jeune lion.

Elle attendit.


Dernière édition par Hamani le Dim 23 Aoû - 19:09, édité 11 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Dim 23 Aoû - 19:57

Sudi avait été projeté à deux mètres de la collision. il resta un moment à terre
car il s'était froissé un muscle de la patte droite qu'il avait utilisé avec difficulté pour freiner sa chute.
impressionné par l'étendue de leurs deux pouvoirs, il était fier comme fasciné par ce qui s'était produit.
cependant, ne mesurant pas encore de la force de son don, le jeune lion pensa qu'il serait mieux
de ne pas trop forcer sur son maximum, même s'il n'avait pas été au delà de ses capacités,
il avait peur de créer plus de dégâts qu'il ne devrait. son muscle lui faisait toujours aussi mal
alors qu'une petite pluie commença à tomber soudainement par l'arrivée de gros nuages noirs.
le temps allait sûrement joué en sa faveur car il se souvenait des fois où il s'entraînait seul sous la pluie.
se releva progressivement, la patte éloignée du reste du corps, le jeune lion se remit en position d'attente
en essoufflant car cet effort lui avait presque fait perdre son attention également;
il se ressaisit avec difficulté, les nuages étaient bien présents, l'eau tombait désormais à flots.
les silhouettes se distinguaient, Rafiki s'était perché sur un rocher non loin de là en s'étant écarté du choc.

- encore honneur au monsieur ! prépare-toi à une réplique plus virulente, Hamani !
Sudi s'était adressé à elle avec complicité, et d'une voix rauque pour essayer de l'intimider.
il se positionna les pattes courbés dans une position toujours prudente pour la moindre cachotterie de sa part.
à présent, il n'allait plus lui faire de cadeau puisqu'elle avait réagi avec égalité,
il était temps qu'un rapport de force s'entretienne pour diviser les deux lions avec justice de leurs arts.
sans attendre, il reprit son bouclier lumineux que seuls Hamani et Rafiki pouvaient percevoir,
la lumière était plus intense que les instants précédents comme si son pouvoir avait mûri un peu.
il se mit à courir à vitesse de pointe, formant une boule d'énergie lumineuse qui fonçait sur Hamani.
le temps s'était comme ralenti dans la tête de Sudi, il était frustré :

*Devrai-je attaqué sur plusieurs points ? Est-ce que je forcerai sur son attention ?*
arrivé au niveau du visage imperturbable d'Hamani, sa vitesse avait été augmentée par ce
petit miracle, il hésitait à donner un coup de patte à son amie dans le thorax,
il se résigna à bousculer son arrière-train en la poussant de toutes ses forces pour la malmener;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mar 25 Aoû - 13:25

Hamani n'eut pas à attendre longtemps.

Sudi s'était également relevé avec difficulté.

La jeune lionne était elle aussi étonnée du choc entre leurs deux puissances, leurs deux pouvoirs.

Elle n'arrivait toujours pas à croire que son ami et elle se battaient avec une telle férocité, une telle rage de vaincre.

La lionne grise remarqua soudain que le jeune prince avait une patte blessée, elle grimaça.

Cependant, Sudi semblait toujours prêt au combat.

Hamani soupira.

Malgré la fatigue, les blessures, et les coups reçus, deux adversaires devaient continuer de se battre.

Ils devaient continuer le combat.

Une pluie fine se mit à tomber, et devint de plus en plus forte.

Maintenant, il pleuvait à grosses gouttes.

Les deux lions se faisaient toujours face.

Perché sur un rocher, non loin de là, Rafiki les observait.

- Encore honneur au monsieur.

Prépare- toi à une réplique plus virulente Hamani!

Avait dit le jeune lion à la lionne grise d'un air complice, et d'une voix rauque pour essayer de l'intimider.

Il se positionna, les pattes légèrement courbées, une position prudente, comme s'il attendait un mouvement, une attaque de la part de la jeune lionne.

Hamani se leva, et se mit immédiatement sur la défensive.

Le ton rauque de son ami ne l'avait pas déstabilisée, mais à présent, elle se doutait que cette fois, à partir de maintenant, celui-ci ne lui ferait aucun cadeau.

Elle le savait, à présent.

Ils étaient devenus de véritables adversaires.

Il fallait qu'elle se fasse une raison.

Le vrai combat commençait maintenant.

Sans attendre, le jeune prince reprit son bouclier lumineux.

La lumière était toujours perceptible pour Rafiki et Hamani, et elle se fit plus intense.

Son pouvoir avait semblait-il un peu mûri, un peu "évolué".

Sudi se mit à courir à grande vitesse, une vitesse hallucinante, formant une boule d'énergie lumineuse qui fonçait sur Hamani.

Celle-ci était toujours sur ses gardes, prête à la contre-attaque, à la riposte.

Arrivé devant la lionne grise, le jeune lion avait manifestement visé son thorax, mais il sembla hésiter à la frapper ici, sur ce point.

Apparemment, le jeune prince hésitait toujours à vraiment attaquer Hamani.

Alors, il se mit à bousculer son arrière-train de toutes ses forces, il l'attaquait, et la bousculait avec force, de tous les côtés pour la malmener.

L'attaque, très puissante, s'avéra également très efficace, et porta ses fruits.

Prise au dépourvue, surprise, ainsi qu'un peu déstabilisée, Hamani ne le voyait pas venir, et Sudi ne lui laissait aucun répit.

Elle ne pouvait donc ni esquiver, ni riposter, et se faisait bousculer de tous les côtés.

Même si la situation lui était défavorable,  qu'elle paniquait, et s'énervait de plus en plus à chaque instant, la lionne grise réfléchissait.


* Ah c'est comme ça, hein?

Sudi a donc choisi de m'attaquer de tous les côtés.

C'est une tactique intéressante.

Il me bouscule de toutes ses forces, et de tous les côtés pour me malmener.

De plus, la pluie n'a pas l'air de le gêner, il a dû s'entraîner plein de fois sous ce climat.

Contrairement à moi, qui suis une vraie débutante.

Cette fois, c'est clair.

Maintenant, c'est très clair.

Nous sommes devenus d'authentiques rivaux.

Le vrai combat commence maintenant.

Tu es très fort Sudi, mais je ne me laisserai pas faire.

Tu le prends comme ça?

Très bien.

Pour l'instant, il domine.

Je ne peux ni riposter, ni esquiver.

Si je veux attaquer, ou, faire quelque chose, je dois d'abord me dégager.

Je dois trouver un moyen de me dégager, mais il faut d'abord que je me calme.

Et si je réessayais d'entrer dans cette "transe" dans laquelle j'ai réussi à entrer tout à l'heure?

Non.

Même si je réussis à me calmer, je ne serai  sans doute pas assez détendue pour entrer à nouveau dans cette "transe".

De plus, la situation ne m'en laisse pas vraiment le temps.

Alors, que puis-je faire?

Que dois-je faire?

Je pense que c'est pourtant la seule solution possible.

Ou alors, je pourrai tout simplement fermer les yeux, me concentrer, et essayer de visualiser ses déplacements?

Oui, c'est une bonne idée.

Mais ensuite?

Comment me dégager?

Je ne peux pas vraiment me dégager ici, sur la terre, alors, je pourrai peut-être essayer de prendre un peu de hauteur?

Mais, je n'arriverai pas à sauter assez haut, je ne peux pas le faire, je ne sais pas le faire.

A moins que je n'utilise mon pouvoir?

Oui, mais je ne peux pas l'invoquer sans prononcer la formule, et sans rugir.

Je pourrai toujours rugir dans ces conditions.

Mais, prononcer la formule dans ces conditions, je ne sais pas.

Et même si je réussis à être assez calme, je ne le pourrai sans doute pas, car là, je ne suis pas dans une bonne posture pour le faire.

Et si je prononçais la formule dans ma tête?

Est-ce que ça marcherait?

Réussirai-je à invoquer mon pouvoir quand même?

En tout cas, ça vaut le coup d'essayer, non?

Allez, courage!

C'est parti!*

Pensa Hamani.

Sudi continuait de la bousculer de toutes ses forces.

La jeune lionne commença par se calmer.

Elle inspira, puis expira lentement.

La lionne grise ferma ensuite les yeux, et essaya de se concentrer sur les déplacements de Sudi.


* Je dois ressentir l'air autour de moi, je dois essayer de visualiser ses déplacements, je dois utiliser tous mes sens.

Si j'y arrive, je réussirai peut-être à me dégager, et je pourrai attaquer!*

Se dit Hamani dans sa tête.

La jeune lionne était calme, très concentrée, et avait toujours les yeux fermés.

Même si elle ressentait la pluie sur sa fourrure, cela ne lui fit rien, tant sa concentration était grande.

Le jeune lion la bouscula de plus belle.

Il la bouscula encore, et encore, de toutes ses forces.

Une longue minute s'écoula.

Soudain, les oreilles de la lionne grise s'agitèrent, elle entendait son ami se déplacer.

Elle sentait, et ressentait ses déplacements, ses mouvements.

Hamani pouvait voir les mouvements de Sudi sans vraiment les voir.

Elle rouvrit les yeux.


* C'est le moment!

Pouvoir élementaire:

Apparaît et aide-moi, Puissance du vent!*

Pensa la lionne grise, très fort dans sa tête.

Elle poussa un puissant rugissement.

Le vent se dirigea vers Hamani, lui conférant sa force, une nouvelle fois.

Elle attendit le bon moment.

Puis, lors d'un énième déplacement de Sudi visant à la bousculer de nouveau, la jeune lionne sauta, et prit un peu de hauteur, grâce à son pouvoir.

Elle avait réussi à se dégager.

Toujours à l'aide de son pouvoir, la lionne grise retomba sur le sol, sur ses quatre pattes.

Elle fixa Sudi, qui fut un peu désorienté.

Le jeune lion tenta de lui asséner un coup de patte, qu'Hamani esquiva en faisant un bond en arrière, pour s'écarter de lui.

* Super, ça a marché!

Je suis libre!

Je peux à nouveau passer à l'attaque!

S'exclama-t-elle dans sa tête, très contente, et d'un coup, très enthousiaste.

La jeune lionne se sentit soudain très inspirée, elle allait inventer une nouvelle technique.


* Regarde moi bien Sudi!

Je vais créer une nouvelle attaque!

Tu m'en diras des nouvelles!*

Pensa-t-elle.

Hamani n'attendit pas un instant, et courut vers le jeune prince.

En arrivant près de lui, la jeune lionne visa elle aussi le thorax.

Elle esquiva un coup de patte de la part de celui-ci en baissant la tête.

Puis, après une légère hésitation, la lionne grise tendit sa patte avant droite et réussit à "atteindre" le thorax du jeune prince.

En fait, elle le touchait juste.

La jeune lionne sourit.


- Touché!

Allez, c'est parti!

Voici ma nouvelle attaque!

La terrible rafale de vent!

Allez, tiens, prends ça!

Hurla-t-elle.

De l'air se "forma" tout autour de sa patte.

Hamani lança une rafale de vent, qui se révéla être plus puissante que toutes celles qu'elle avait lancé jusque-là, beaucoup plus puissante.

Cette rafale projeta Sudi dans les airs, l'emporta, le balaya, et le fit retomber au sol, quelques mètres plus loin.

La jeune lionne, épuisée, s'assit pour reprendre son souffle.

Elle sentit soudain quelque chose couler, sur son épaule droite, comme du liquide.

Quand elle regarda son épaule droite, Hamani se rendit compte qu'elle saignait un peu.

Sa blessure!

Sa vieille griffure!

La griffure qu'elle avait reçu, lors de leur bataille contre les hyènes pour reprendre le pouvoir sur la Terre des Lions.

Ce jour-là, elle s'était fait griffer à l'épaule droite, par une hyène, qui la fit saigner à cet endroit.

La jeune lionne avait ensuite tué l'hyène dans un accès de rage.

La blessure n'était pas grave, puisqu'elle avait guéri toute seule, et que la jeune lionne n'avait ni trace quelconque, ni cicatrice.

La nouvelle utilisation de son pouvoir, la création de sa nouvelle attaque, ainsi que toute l'énergie qu'elle avait employé pour y arriver, et dont elle était maintenant vidée, avaient semblait-il réveillé cette blessure.

Pour l'instant, ce n'était qu'une égratignure, mais il fallait arrêter les saignements avant que la blessure ne s'aggrave, et qu'elle ne s'infecte.

Paniquée dans un premier temps, la lionne grise se calma ensuite.

Alors qu'un peu plus de sang coulait, à chaque seconde, elle lécha soigneusement sa blessure à l'épaule droite, pour arrêter les saignements.

Hamani était occupée à soigner sa blessure, mais elle attendait en même temps que Sudi se relève.

Elle était toujours sur ses gardes, attendant un mouvement de la part du jeune lion, prête à riposter en cas d'attaque.

La jeune lionne attendait une nouvelle offensive de la part du jeune lion, ainsi que sa réaction.


Dernière édition par Hamani le Mar 25 Aoû - 15:37, édité 14 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mar 25 Aoû - 17:48

jusqu'ici le jeune lion avait eu une victoire à égalité avec celle d'Hamani.
*Elle se débrouille bien, mais je n'ai fait que de l'embêter.*
Sudi se ressaisit, il était quelque peu traumatisé par l'attaque de sa rafale de vent avec sa patte,
il ne s'attendait pas à une contre-défense plus forte que son attaque.
alors qu'elle était entrain de lécher sa blessure pour éviter que le sang ne coule trop,
Sudi n'eut aucun état d'âme de se remettre debout puis de courir en zig-zag vers Hamani.
Bouclier activé, il la fit d'abord tomber sans ménagement sur le sol, elle se retrouva sur le ventre
tandis qu'il repartait à l'assaut, plus déterminé que jamais de venir à bout de ce combat
qui commençait par l'agâcer. ce qui le frustrait était que c'était une guerre de nerfs avec violence,
sans pourtant causer de dégâts majeurs même si les attaques étaient spectaculaires.

*Don de Chance, aide-moi à frapper de toutes mes forces dans ses côtés.*
il se concentra avec une attention particulière, son aura n'avait pas changé mais elle
était devenu toujours aussi illuminé, puis progressivement elle devint plus discrète
comme si sa demande était un acte vicieux qui se dérogeait à ses objectifs de faire le moins de mal possible.
il n'avait qu'une envie, faire le plus mal pour la freiner. apparament une voix féminine intervint sans pour
autant qu'il ne s'arrête de courir à quelques centimètres d'elle :

*Ton pouvoir ne doit pas détruire.*
il était lancé, il allait frapper de toutes ses capacités sur le côté gauche d'Hamani or aussitôt
la patte presque en choc contre les côtés d'Hamani, une chose étonnante se produisit.
au lieu de la toucher avec puissance, ses doigts se tordirent sur eux même; ce qui le fit gémir puis crier
de manière inattendue face à cette réaction divine, Sudi fit un bond sur le côté alors qu'il
tenait ses doigts avec l'autre patte tout en pleurant, il était couché sur le côté, loin d'Hamani.

- Que se passe-t-il ? demanda le singe un peu intrigué.
Sudi leur expliqua à tous les deux ce qui s'était passé, il en conclut par lui même qu'il avait eu
envie de faire beaucoup de mal à Hamani mais que les ancètres lui en avaient empêcher cet acte de violence.

- Tu sais, Sudi, ce n'est pas pour rien qu'un don de chance, soit un don de chance; dit Rafiki très calme.
Il te permet certes de faciliter tes actions, mais il est temps de savoir de quel bord tu seras.
Veux-tu aller vers le Mal ? En l'utilisant à des fins d'aisance ? Ou Veux-tu aider ?
Comme nous te connaissons bien, tu serais incapable de faire du mal, les ancêtres ont eu raison
de t'avertir de cet acte extrême; tu es prince de la Terre des Lions, impossible que tu puisses être un tyran,
ou même un tueur ? Tes parents ne seraient jamais d'accord avec cette orientation.
- Tu as raison, je vais donc essayer de faire de bonnes actions, en étant un guerrier juste. déclara Sudi comprenant.
- Ne tue pas pour le plaisir, Sudi. insista Rafiki. Reprenez le combat, il n'est pas encore fini.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mer 26 Aoû - 19:37

Tandis qu'Hamani continuait de lécher soigneusement sa blessure, Sudi se ressaisit.

Apparemment, il allait bien.

La jeune lionne le regarda, et resta de marbre, alors qu'intérieurement, elle était soulagée, car elle craignait d'être allée trop loin et de l'avoir blessé, de lui avoir fait mal.

Puis, sans que la lionne grise ne s'y attende, Sudi courut vers elle en zig-zag, bouclier activé, et la renversa sur le sol.

Hamani se retrouva par terre, sur le ventre, et Sudi repartit à l'assaut.

Apparemment, il semblait enfin considérer la jeune lionne comme une simple adversaire.

Il se battait férocement, de toutes ses forces.

Le jeune lion se battait d'ailleurs un peu trop férocement, il semblait considérer Hamani comme une ennemie qu'il fallait détruire.

De plus, ce combat semblait l'agacer, il était donc pressé d'en finir.

Sudi se concentra sur sa prochaine attaque.

Son aura n'avait pas changé, elle était toujours illuminée, mais elle se fit soudain plus discrète.

Hamani avait été surprise par l'attaque soudaine de son ami, elle ne pouvait ni riposter, ni esquiver, ni se libérer.

Elle se rendit compte que Sudi allait lui faire du mal, pour de vrai, qu' il le voulait, et qu'il semblait prêt à tout maintenant.

Il y eut une lueur de panique dans les yeux de la lionne grise, elle avait peur, mais elle ne pouvait pas se défendre, elle ne pouvait rien faire.

Elle attendit donc, et se prépara au choc.

Alors que Sudi se prépara à frapper de toutes ses forces dans les côtes du côté gauche de la jeune lionne, il se produisit une chose étrange.

Ses doigts se tordirent sur eux-même.

Le jeune prince cria de douleur, fit un bond sur le côté, et se coucha loin d'Hamani.

Il tenait ses doigts en pleurant, avec son autre patte.

Surprise, la lionne grise resta au sol, puis, se rendant compte qu'elle était libre, elle se releva, et s'assit à côté de Rafiki, qui était revenu vers eux.

Tous deux se demandaient ce qui s'était passé.

Les pleurs de son ami mirent la jeune lionne très mal à l'aise, elle avait mal pour lui.

Elle était également un peu secouée, suite à l'attaque féroce et soudaine de celui-ci.

Une fois la douleur passée, Sudi leur expliqua ensuite tout ce qui s'était passé.

Il reconnaissait maintenant, avoir voulu faire du mal à Hamani.

Il l'avait alors attaquée , sans ménagement.

Par la suite, le jeune lion avait entendu une voix féminine dans sa tête qui lui avait dit que son pouvoir ne devait pas détruire, mais il était déjà lancé.

Le jeune prince s'apprêtait à frapper Hamani de toutes ses forces dans les côtes, du côté gauche, avec son don de chance.

Mais les ancêtres avaient alors réagi, ils l'en avaient empêché, car son pouvoir devait aider les gens, servir la bonne cause, et pas détruire.

Hamani se raidit quand elle entendit ces mots.

En un instant, la colère monta en elle, et elle ressentait également de la contrariété.

Cependant, elle ne dit rien, et regarda le sol.

Sa blessure s'était arrêté de saigner, la jeune lionne y jeta un rapide coup d'oeil, et en fut soulagée, mais elle n'y prêta pas plus attention, elle était concentrée sur la discussion entre Rafiki et Sudi.

La lionne grise ne les regardait pas, elle regardait toujours le sol, mais elle écoutait.

Rafiki expliqua au jeune lion que les ancêtres avaient eu raison de l'avertir de cet acte extrême, qu'il devait utiliser son pouvoir pour faire le bien autour de lui, qu'il n'était pas un tueur, et qu'il ne devait pas utiliser la facilité de son don pour faire du mal.

Il lui rappela également qu'il était le prince de la Terre des Lions, et lui dit qu'il ne devait pas se conduire comme un tyran, que ses parents n'accepteraient jamais cela.

Le jeune lion comprit.

Il affirma qu'il essaierai de faire de bonnes actions à l'avenir, et qu'il serait un guerrier juste.

Rafiki ajouta à l'adresse du jeune prince avec insistance, qu'il ne devait pas tuer pour le plaisir.

Il dit ensuite aux deux lions de reprendre le combat, car il n'était pas terminé.

Le singe s'écarta de nouveau.

La lionne grise fixa Sudi du regard.

Elle restait de marbre, alors qu'elle bouillonnait à l'intérieur.

Hamani était furieuse, et contrariée par l'attitude de son ami, mais également encore un peu secouée.

Le jeune lion s'était conduit durement, même mal conduit envers la lionne grise, certes, mais il s'était comporté comme un vrai guerrier, un guerrier pur et dur.

Un guerrier qui ne fait aucune distinction entre ses alliés et ses ennemis, et qui les traite tous de la même façon.

* Oui.

Mais aussi un guerrier prêt à utiliser les facilités de son pouvoir de toutes les façons, contre tous ses adversaires, quitte à leur faire du mal.

Il va falloir choisir ton camp, ainsi que la cause que tu veux vraiment servir, Sudi.*

Pensa la jeune lionne, amère.

Sudi avait voulu lui faire du mal, il l'avait considérée un instant comme une véritable adversaire, même comme une ennemie.

Hamani en était secouée, et très contrariée.

Pourtant, n'était-ce pas ce qu'elle voulait?

Elle n'était plus très sûre.

La lionne grise entendit soudain une voix semblable à la sienne dans sa tête.

Mais cette voix était plus froide,même glaciale, très inamicale, méprisante, moqueuse, mais pas vraiment méchante.

En fait si, un peu.

Hamani reconnut cette voix.

C'était cette même voix qu'elle avait entendu deux fois lors d'une confrontation avec les hyènes, lors de la reprise du pouvoir au Rocher du Lion.

C'était cette voix qui l'avait poussée à réagir de manière violente avec les hyènes, et à les attaquer.

La lionne grise ne l'avait pas entendue depuis longtemps.

" Il a voulu te faire du mal, il a voulu te tuer!

Tu ne vas pas le laisser s'en tirer comme ça, si?"

Lança la voix, méprisante, mais pleine de colère.

- Quoi?

Tu plaisantes j'espère?

Jamais je ne ferai ça!

C'est mon ami, je ne pourrai jamais le tuer, ni lui faire du mal.

Et puis, tu exagères, il n'a pas essayé de me tuer.

Répondit Hamani.

La voix ricana, moqueuse.


" Ah vraiment?

Bien sûr qu'il allait te tuer, idiote!

Tu dis que c'est ton ami, alors qu'il a voulu te faire du mal!

Charmante façon de traiter ses amis!

Tu ne trouves pas?"

Persifla-t-elle, ironique.

La jeune lionne baissa la tête.


- Oui, c'est vrai, et d'ailleurs, je lui en veux pour ça.

Je suis en colère contre lui, et très contrariée, mais ce n'est pas une raison.

On ne réglera jamais le problème comme ça.

On ne résout aucun problème de cette façon.

Dit-elle.

" Tu es bien pathétique!

En plus, c'est toi-même qui lui a dit que deux adversaires, mêmes amis devaient se battre, s'ils étaient amenés à le faire.

C'est ce que vous avez fait.

Tu lui as toi-même demandé de te considérer comme une adversaire, et même, de te traiter comme une adversaire.

C'est ce qu'il a fait.

Il t'a même traitée comme une ennemie, il a dépassé tes attentes.

Tu as eu ce que tu voulais, non?

Alors tu devrais être ravie".

Reprit la voix.

- Maintenant, je n'en suis plus très sûre.

Cette attaque m'a vraiment secouée.

Je ne pensais pas qu'il ferait ça, qu'il m'attaquerait avec une telle férocité, sans état d'âme, sans remords, et qu'il essaierait de me faire du mal.

Je croyais qu'il ne me ferait jamais de mal, enfin, pas de son propre gré en tout cas.

Je pensais qu'il n'essaierait jamais de me faire du mal volontairement, puisque moi non plus, je n'aurai jamais voulu lui en faire, et puisque je ne lui en aurai donc jamais fait de mon propre gré.

Apparemment, je me suis trompée.

Quand j'y pense, si les anciens ne l'avaient pas arrêté, j'aurai sans doute été blessée, plus ou moins gravement, peut-être même pire.

L'espace d'un instant, Sudi n'était plus un combattant juste.

Tout ce qui comptait pour lui, c'était, faire du mal, détruire, grâce aux facilités de son don de chance, et mettre fin au combat le plus vite possible.

Expliqua-t-elle, la mine sombre.

" Tu as très finement analysé la situation.

Bravo, Hamani.

Tu apprends vite, et tu comprends également très bien les choses.

Regarde les choses en face.

Sudi n'est pas ton ami.

Il a essayé de te faire du mal!

Il a essayé de te tuer!

Il s'est mal conduit, tu dois le lui faire payer!

Comporte toi de la même manière!

Attaque-le!

Il doit payer pour ce qu'il a fait, pour ce qu'il a failli faire, et pour ce qu'il s'apprêtait à faire!

Allez, ne t'inquiète pas.

Si tu veux, je m'en charge.

Il faut juste que tu me laisses faire."

Lança la voix.

La lionne grise secoua la tête.

Des flammes de colère s'allumèrent dans ses yeux.

Sa colère contre cette voix intérieure odieuse, se rajouta à la colère qu'elle éprouvait envers Sudi, ainsi qu'envers le comportement qu'il a eu, et elle menaça d'exploser.

Hamani inspira, puis expira lentement, et essaya de se calmer.

La jeune lionne répliqua calmement, mais durement.


- Ecoute- moi bien.

Premièrement, Sudi s'est mal conduit, oui, mais il s'est conduit comme un vrai guerrier!

Ne juge pas sa conduite!

Tu n'es qu'une voix, je suis la seule de nous deux à être en mesure, et en droit de lui reprocher son comportement!

Alors, je t'interdis de le critiquer comme ça!

Je ne te permets pas de dire du mal de lui!

Je ne tolérerai aucune remarque désobligeante de ta part envers lui, c'est compris?

Deuxièmement, pas question, je ne ferai rien payer à qui que ce soit!

Je n'attaquerai personne en représailles!

D'ailleurs, il n'y aura pas de représailles.

Je ne tomberai jamais si bas, tu m'entends?!

Il est en absolument hors de question!

Alors, je te le dis, haut et fort:

Non!

Est-ce que c'est clair?!

De toute façon, ça ne servirait à rien.

La vengeance ne mène nulle part.

Troisièmement, je ne te laisserai jamais me commander, d'accord?!

Laisse moi régler cela, je n'ai pas besoin de toi!

Je réglerai cette histoire seule, avec Sudi, tu n'as pas à t'en mêler!

Et n'essaie pas de m'en empêcher!

Sache que je me passerai très bien de tes commentaires, merci!

Maintenant, laisse -moi tranquille, le combat va reprendre!

La voix intérieure d'Hamani soupira, résignée.

" Très bien.

Je te laisse tranquille...

Pour l'instant.

Si tu as besoin de moi, n'hésite pas à m'appeler, à me demander.

Je pourrai t'aider, et te donner des conseils".

Lui dit-elle, gentiment pour une fois.

- Merci, mais tes conseils, je m'en passerai!

Ensuite, que ce soit bien clair:

Je n'ai pas besoin de toi, je n'ai jamais eu besoin de toi avant, et je n'aurai jamais besoin de toi!

Lança la jeune lionne d'un ton sec, et inamical.

Elle se rendit compte de son impolitesse, et essaya de se calmer, avant de reprendre d'un ton plus posé, et plus poli:


Maintenant va-t-en, s'il te plaît, j'ai un combat à finir!

La voix ricana une nouvelle fois, puis avant de disparaître à nouveau dans la tête d'Hamani, elle lui dit:

" D'accord, mais sache une chose Hamani.

Tu te trompes!

Tu as besoin de moi.

Tu auras besoin de moi, plus tôt que tu ne le penses.

Et d'ailleurs, tu as déjà eu besoin de moi, et je t'ai aidée, mais tu ne le savais pas.

Ce sera à toi de le découvrir.

Sur ce, je te laisse.

Bon courage pour la suite.

Bonne chance".

Hamani ne répondit rien mais ces étranges affirmations l'avaient intriguée.

Ces phrases bizarres, et très étranges, avaient un sens caché, mais la jeune lionne ne savait pas lequel.

La lionne grise regarda de nouveau Sudi, se leva, puis, se remit sur la défensive, griffes sorties, et crocs en évidence.

Le jeune lion se leva également, et fit de même.

Tous deux étaient sur la défensive, et se faisaient face, prêts à reprendre le combat.


- Très bien.

Le combat va reprendre.

A nous deux!

Lança Hamani d'un ton égal, neutre, ne laissant transparaître aucun ressenti, aucune émotion, rien.

Elle ne laissait rien transparaître.

Il y eut un grand silence, pendant un long moment.

Soudain, les jeunes lions, et Rafiki entendirent un gargouillement.

Quand Hamani se rendit compte que ce gargouillement venait de son ventre, elle se sentit gênée, et rougit.

" Eh ben bravo!

Tu ne pouvais pas t'en empêcher, hein?!"

Lança la voix intérieure d'Hamani dans la tête de celle-ci.

- Tais toi!

Je n'y peux rien, j'ai faim!

Et puis, qu'est-ce que tu fais là?

Pourquoi es-tu réapparue?

Je t'avais dit de me laisser tranquille, et d'ailleurs, tu as dit toi-même que tu allais me laisser seule.

Murmura la jeune lionne.

" D'accord, d'accord.

Pardon.

Bon alors, à bientôt".

Dit la voix, d'un ton boudeur, offensé, et désolé à la fois.

- C'est ça, à plus.

Dit simplement la lionne grise.

Elle regarda de nouveau Rafiki et Sudi, toute rouge, et honteuse.

Ils entendirent un second gargouillement, mais cette fois, ce n'était pas Hamani.

C'était le ventre de Sudi.

Celui-ci en fut également gêné, et il rougit lui aussi.

Rafiki ne put s'empêcher de rire, tandis que les deux jeunes lions étaient tous rouges, et faisaient de leur mieux pour cacher leur embarras.

- Je crois que la fin du combat attendra.

Il est midi, et les lionnes sont sans doute rentrées de la chasse.

Vous n'avez pas mangé depuis hier soir, vous êtes restés à jeun pour votre entraînement.

Vous devez avoir faim.

Rentrez au Rocher du Lion, vous restaurer.

Nous reprendrons l'entraînement cet après-midi.

Dit-il, souriant.

La pluie s'arrêta, et fit place au soleil, qui était déjà très haut dans le ciel bleu.

Les oiseaux gazouillaient,et chantaient de plus belle.

Effectivement, il était midi.

Les deux jeunes lions ne se firent pas prier.

Pendant le trajet, Hamani ne parla pas à Sudi, et elle se tenait à un mètre de lui.

D'une part, la jeune lionne lui en voulait encore.

D'autre part, elle avait besoin de rester seule, pour se remettre de toutes ses émotions de ce matin.

( On revient au Rocher du Lion?

Si tu veux, je peux relancer le sujet en décrivant le retour des deux lions, et le repas.

C'est comme tu veux, tu choisis^^.

Je te souhaite une bonne journée/soirée/nuit.

A bientôt).


Dernière édition par Hamani le Jeu 27 Aoû - 12:01, édité 26 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Jeu 27 Aoû - 17:25

(salutations Hamani;
je veux bien que tu décrives le prochain sujet,
je ferai en sorte d'y répondre dès que possible.
merci à toi pour tout, à bientôt.)

(ps : ne pas oublier de mettre le lien de la suite ici. merci bcp. =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Ven 28 Aoû - 12:47

(Aucun souci.

Je vais continuer notre histoire dans l'ancien sujet.

S'ils rentrent juste pour se reposer, et manger, ça ne sert pas à grand-chose de créer un nouveau sujet.

En plus, je n'ai pas d'idée de titre pour un nouveau sujet en ce moment.

J'espère juste que tu es d'accord.

A bientôt.

EDIT:

Voici le lien:

http://tlk-mania.forumactif.com/t959-une-stabilite-pendant-la-crise

Bonne journée/soirée/nuit.

A plus^^).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Sam 5 Sep - 15:53

Arrow Suite de : http://tlk-mania.forumactif.com/t959p30-une-stabilite-pendant-la-crise#22779

les jeunes lions approchaient du lieu de combat alors que la forme de Rafiki semblait être plus distincte.
Sudi avait bien écouté les paroles de Hamani, il ne savait que dire par rapport à ce qu'elle avait prononcé.
la conception de l'amitié que Hamani avait décrite était bien des les valeurs de Sudi et de sa famille.
cela lui faisait chaud au coeur d'avoir entendu des paroles aussi profondes; un ami est toujours là pour
aider son proche quand il a des problèmes, il s'était efforcé d'aider Hamani même si ce n'était pas une évidence
d'obtenir des résultats concluants très tôt, mais cette dernière réaction d'Hamani lui faisait comprendre
qu'elle avait comprit ses signaux, elle était reconnaissante, il se sentait encore plus proche d'elle
pour qu'elle ait donné sa sincérité dans cette amitié qui n'avait jamais disparue, elle s'était juste égarée.

- Je ferai mon possible de t'aider à bien contrôler ton pouvoir, peu importe si de mon côté, j'échoue,
ton aide sera quand même la bienvenue même si je la rechigne un peu parce que je veux me débrouiller seul.
Sudi était d'accord qu'elle lui apporte de précieux conseils pour s'en sortir avec son don,
elle avait de l'avance en expériences sur lui, or il avait son ego de mâle qui le rendait farouchement égoïste sur
ce point; cependant il était quand même enchanté de sa proposition même s'il était un peu gêné.

- Ne nous remercie pas pour ce que nous faisons pour toi, c'est à nous de t'accepter, de te remercier
de ta confiance envers nous, car sans cette mutualité, nous ne serions pas une horde et une famille solide.
il avait mis un peu de temps à répondre à Hamani, il lui manquait les mots, bloqué
sur une recherche incessante des termes justes pour ne pas donner trop de force à sa parole.
Rafiki était sur un rocher à scruter le bel horizon bleu rêverie qui illuminait le ciel de sa beauté.
quand il vit les deux lions venir, il les regarda avec le sourire en tortillant sa barbichette.
même s'il apparaissait confiant, un poids lourd était posé sur les épaules d'Hamani et de Sudi.
les deux jeunes héros étaient des piliers importants pour la destinée de leurs royaumes respectifs.
Sudi s'assit à la même place qu'il avait depuis le début, il attendait patiemment Hamani avec
ce qu'elle aurait à dire sur ses réponses, il ne faisait pas attention au singe même si il allait
la perturber d'avouer certains sentiments. Rafiki n'aurait jamais divulgué une conversation privée ou des secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Dim 6 Sep - 19:03

Sudi, et Hamani étaient arrivés à la savane.

- Je ferai mon possible pour t'aider à bien contrôler ton pouvoir.

Peu importe , si de mon côté, j'échoue.

Ton aide sera quand même la bienvenue, même si je la rechigne un peu, parce que je veux me débrouiller seul.

Dit le jeune lion à son amie.

Puis, après un moment de silence, il ajouta:


- Ne nous remercie pas pour ce que nous faisons pour toi, c'est à nous de t'accepter, de te remercier
de ta confiance envers nous, car sans cette mutualité, nous ne serions pas une horde et une famille solide.

La jeune lionne ne répondit rien pour l'instant, et tous deux, continuèrent d'avancer.

Plus, ils se rapprochaient, plus la silhouette du sage Rafiki, était perceptible.

Celui-ci était en train de regarder l'horizon, qui était d'un magnifique bleu, un bleu rêverie.

Ce bel horizon illuminait le ciel.

Les deux jeunes lions se retournèrent, un moment, s'arrêtèrent, et jetèrent un coup d'oeil vers l'horizon.

Ce bleu magnifique émerveilla Hamani, dont les yeux verts brillaient.


* C'est magnifique.

C'est vraiment merveilleux.

C'est la première fois depuis des années que je vois un horizon aussi bleu.*

Elle jeta également un coup d'oeil vers le ciel.

Puis, les deux lions se retournèrent en direction de Rafiki, et continuèrent d'avancer vers celui-ci.

Le singe les accueillit en souriant.

Il avait l'air confiant, même si les deux jeunes lions avaient à présent, de grandes responsabilités.

Sudi s'assit à la même place qu'il avait pris au début de l'entraînement, et attendit Hamani, qui traînait un peu.

Elle s'arrêta encore, se retourna de nouveau, et pendant un moment, ne put détacher son regard du ciel.

* Le ciel est également magnifique.

Il est d'un bleu si pur, et si profond.

J'avais presque oublié combien le ciel, et l'horizon pouvaient être aussi bleus, et aussi beaux.

En même temps, le règne de Maji a complètement bouleversé l'ordre naturel, chez nous.

Il y a eu de radicaux changements météorologiques.

Le soleil a disparu, les nuages aussi.

Le ciel est devenu gris.

Je m'en souviens.

C'était un gris pâle, assez profond par moment, et triste.

Je me demande si le ciel redeviendra bleu un jour, sur ma terre natale.

Maji doit toujours régner, beaucoup d'habitants de la Terre des Ombres sont sans doute morts, et il n'y a sûrement plus grand chose.

Le paysage a été dévasté, ravagé par la sécheresse, et la famine, qui guettent toujours chacun(e) des lions, et lionnes du royaume.

Ce changement est peut-être irréversible*.

Pensa la lionne grise.

Malgré sa joie, ainsi que sa bonne humeur, elle ne put s'empêcher de soupirer de nostalgie.

Hamani aimerait bien rentrer chez elle, un jour.

Mais Maji régnait toujours en tyran.

Et même si le roi autoproclamé, ne l'avait pas menacée de mort, la jeune lionne pensait que si elle revenait, il la tuerait.

Elle le connaissait, et savait qu'il était capable du pire.

Il avait banni beaucoup de lions et de lionnes, dont le roi, la reine, et leur fils, Kuru, le prince héritier, qui était aussi un des amis de la lionne grise, un de ses meilleurs, et plus proches amis.

D'ailleurs, où étaient leurs anciens souverains?

Si seulement ils revenaient...

Si seulement quelqu'un leur venait enfin, en aide.

Si seulement une quelconque personne, assez puissante, généreuse, juste, et rusée avait l'idée de venir sur la Terre des Ombres.

Si seulement cette personne, ayant appris ce qui était arrivé là-bas, avait décidé d'aller porter secours à ses habitants, en détrônant le despote.

Hamani espérait sincèrement que quelqu'un leur vienne en aide, elle pensait ne pouvoir plus rien faire pour la Terre des Ombres, car elle était bannie, et qu'elle avait trop peur pour rentrer là-bas.

La jeune lionne pensa ensuite qu'elle était peut-être un peu trop idéaliste, et qu'elle prenait ses rêves pour la réalité.

La lionne grise secoua la tête.

Ce n'était pas le moment de penser à toutes ces choses tristes.

Hamani était de bonne humeur jusqu'à présent, alors, elle décida de le rester.

C'était du passé tout ça.

Maintenant, la jeune lionne devait vivre dans le présent, et affronter l'avenir.

La lionne grise affrontera l'avenir, en compagnie de ses hôtes, (y compris Rafiki), qu'elle considérait de plus en plus comme "sa famille d'accueil", même, comme "sa nouvelle famille", et de Sudi bien sûr, son ami, son premier ami qu'elle avait ici, la première personne qu'Hamani avait rencontré en arrivant ici.

Tous, l'aideraient à accepter son passé, à faire avec, à vivre dans le présent, et à se préparer au futur.

Hamani se retourna en direction de Rafiki et Sudi, qui l'attendaient, et se dépêcha de les rejoindre.

Elle s'assit en face de Sudi, et le regarda.

La jeune lionne comprit immédiatement que le jeune lion attendait sa réponse aux paroles qu'il avait prononcé tout à l'heure.

Ils n'étaient plus tous seuls, Rafiki était avec eux.

Le jeune prince ne faisait pas attention au sage, même s'il perturberait son amie, en faisant avouer ses sentiments à la jeune lionne, par rapport à ses mots.

Effectivement, il avait raison.

La lionne grise se sentit soudain gênée.

Même si elle savait que Rafiki était digne de confiance, qu'il ne répéterait ni conversation privée, ni secrets, elle était mal à l'aise.

Hamani n'aimait pas exprimer ses sentiments en public, elle n'aimait pas en parler devant tout le monde.

Elle pouvait plus facilement se confier à une personne, si elles parlaient seules, en toute intimité.

L'arrivée d'une troisième personne chamboulait cette intimité, et c'était alors plus difficile pour la jeune lionne de s'exprimer.

Rafiki avait parfaitement le droit d'écouter, et d'entendre ce que les deux jeunes lions se disaient.

De plus, il n'aurait jamais divulgué quoi que ce soit d'ordre privé, ou tenu secret.

Malgré tout, la jeune lionne n'osait pas continuer leur conversation devant Rafiki.

Elle préféra finalement, ne rien dire, et se taire, pour le moment.

Ce fut Rafiki, qui brisa enfin, le silence.

- Alors, nos jeunes apprentis se sont-il bien restaurés, et bien reposés?

Demanda-t-il, tout sourire.

Les deux jeunes lions hochèrent la tête de façon affirmative.


- Etes-vous prêts à reprendre l'entraînement?

Reprit le singe.

- Oui.

Répondit Sudi, avec détermination.

- Hamani?

Es-tu prête à reprendre le combat?

Demanda le sage à la jeune lionne, qui n'avait pas répondu.

La réponse tarda à venir.

La lionne grise fixait le sol.

Soudain préoccupée par sa gêne, elle n'avait pas écouté.

- Comment?

Pardon, je n'ai pas entendu.

Dit Hamani, en sortant à peine de ses pensées.

Rafiki fit mine de la regarder sévèrement, mais il souriait.


- Je crois plutôt que tu n'as pas écouté, jeune lionne.

Alors, je répète ma question:

Es-tu prête à reprendre le combat?

La jeune lionne resta un moment dans ses pensées.

* Il est temps de reprendre l'entraînement.

Je ne dois pas repenser à tout ça.

Je suis de bonne humeur, jusqu'à présent, et je tiens à le rester.

Je ne dois laisser aucun événement, aucun bouleversement, ni aucun sentiment contrariant, effacer cette bonne humeur, et cette nouvelle joie de vivre.

C'est décidé.

Je vais vivre pleinement, sans rester dans le passé.

Je vais apprendre à vivre dans le présent, et je vais affronter l'avenir, avec les souverains, Sudi, Rafiki, et la horde.

Je dois également apprendre à parler avec les gens de façon moins intime, à accepter d'autres personnes, et à les intégrer dans les conversations.

Rafiki a le droit de savoir, il a le droit d'écouter, il a le droit d'entendre, ce que Sudi et moi nous nous disons.

Pour l'instant, ce sera encore difficile pour moi de parler d'une conversation censée être en tête à tête, avec une troisième personne.

Mais je ferai de mon mieux.

Avec en plus, le pouvoir que j'ai reçu, et que je dois maîtriser, j'ai beaucoup de travail à faire sur moi-même.

Mais j'y arriverai.

J'en suis sûre.

Et puis, ils sont tous là pour m'aider, je peux compter sur leur soutien.

Alors, même si ça prendra du temps, j'y arriverai.

Allez, le combat va reprendre, et je n'ai toujours pas répondu.

C'est parti, j'y vais, je me lance*.

La lionne grise sortit de ses pensées, regarda Rafiki, et sourit de nouveau.

- Oui.

Répondit-elle avec la même détermination.

Le sage sourit.

Il avait accepté d'attendre, car il était patient, et savait qu' Hamani avait souvent besoin, de se "retrouver avec elle-même", pour bien réfléchir,et prendre une décision.


- Parfait.

Remettez- vous l'un en face de l'autre, Sudi et toi.

N'hésitez surtout pas à faire appel à vos pouvoirs.

En même temps, c'est bien le but de cet entraînement.

Dit-il en riant.

Les jeunes lions s'exécutèrent.

Ils se levèrent, se placèrent l'un en face de l'autre, à une distance raisonnable, et se mirent tous les deux sur la défensive, griffes sorties, et crocs en évidence.

Hamani fixa attentivement Sudi.

Elle se rappela des mots du jeune lion.

Il ferait tout son possible pour aider la jeune lionne à mieux contrôler son pouvoir.

Le jeune prince était même d'accord pour qu'elle lui donne quelques conseils pour qu'il maîtrise mieux le sien, mais voulait tout de même se débrouiller seul.

La jeune lionne ne le prit pas mal, bien au contraire.

Sudi avait, apparemment, une certaine fierté, il voulait se débrouiller, et apprendre à contrôler son pouvoir, sans aucune aide extérieure.

Il n'y avait pas de problèmes, la lionne grise ne voyait pas de mal à vouloir se débrouiller seul.

Elle-même, pour certaines choses, voulait se débrouiller seule, mais ce n'était pas par fierté.

Hamani avait parfois honte de demander de l'aide, car elle craignait, et n'aimerait pas, que les gens pensent qu'elle était incapable de se débrouiller seule.

D'autre part, étant une adolescente, la jeune lionne voulait avoir plus d'indépendance.

Cependant, les conseils de son ami seraient les bienvenus, et elle savait que les siens le seraient également.

Toutefois, la lionne grise ne s'imaginait pas vraiment, même, pas du tout, en train de conseiller Sudi, car elle n'avait pas encore assez d'expérience pour ça.

Elle n'en savait que très peu sur son pouvoir.

Alors, comment pouvait-elle savoir, ce que les autres devaient faire, pour apprendre à contrôler les leurs?

Comment pouvait-elle conseiller Sudi, alors qu'elle ne savait que très peu de choses sur son propre don, qu'elle n'était pas une guerrière, comme le jeune lion, et que par conséquent, elle était une vraie débutante?

A ce moment précis, Hamani aussi, voulut en apprendre davantage sur son pouvoir, et l'utiliser sans l'aide de quiconque.

Elle pensa que si Sudi préférait se passer d'une aide extérieure, elle ferait de même.

La jeune lionne regarda Rafiki.

Ce regard disait au sage, que pour la suite de cet entraînement, Sudi et elle voulaient utiliser leurs pouvoirs respectifs, seuls, sans l'aide de personne.

Celui-ci comprit immédiatement, et lui répondit, avec un hochement de tête affirmatif.

Hamani sourit, soulagée, en comprenait qu'il interviendrait pas.

Elle lui fit tout de même comprendre, que malgré tout, ses conseils étaient les bienvenus.

Rafiki répondit par un autre hochement de tête.

Après avoir échangé un regard entendu avec le singe, Hamani hocha également la tête, et regarda de nouveau Sudi.

* Voilà Sudi, maintenant, nous pouvons reprendre le combat, et vraiment nous débrouiller comme des grands.

J'ai "demandé" à Rafiki de ne pas intervenir, et de nous laisser nous débrouiller seuls.

Il a accepté.

Je lui ai quand même dit que ses conseils étaient les bienvenus, j'espère que j'ai bien fait, et que ça ne te gêne pas.

Ma voix intérieure pourra me donner des conseils, je l'y autorise, mais je veux quand même faire comme toi, me débrouiller, sans l'aide de personne.

Maintenant, c'est entre toi et moi.

A nous deux!*

Pensa la jeune lionne, en son for intérieur.

Elle aussi, avait décidé de se débrouiller seule.

La lionne grise accepterait les conseils de Sudi, de Rafiki, et même, ceux de sa voix intérieure, puisque elle l'y avait autorisé.

Les précieux conseils du sage seraient les bienvenus ( pour elle en tous cas), de même que ceux de son ami, et ceux de sa voix intérieure, mais pour le reste, elle se débrouillerait seule.

Un long moment passa.


Dernière édition par Hamani le Ven 11 Sep - 22:07, édité 10 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Ven 11 Sep - 23:54

Rafiki avait compris le message de Hamani, c'était le moment où jamais
d'en finir une fois pour toute du combat sans son aide, les jeunots allaient désormais
compter que sur eux-mêmes pour se déchirer entre eux sans arbitrage, ce qui était
une épreuve de combat encore plus difficile. mais les deux lions étaient aptes désormais
de se débrouiller seuls pour passer à une étape suivante de leur vie de guerrier : l'improvisation.
Sudi était campé sur ses positions, crocs et griffes sorties, il regardait froidement Hamani
pendant que le long silence s'écoula alors qu'aucun d'eux n'avait réagi.
l'attente le faisait trépigné d'impatience, il sentait en lui une excitation primaire
qui le poussait à agir, s'en était trop de patienter sans que rien ne soit bouleversé;
Sudi forma son bouclier discret, il se mit à courir puis dans sa course,
il essaya de toucher le flanc d'Hamani, qui avait esquivé son attaque de trop près;
il se gamela dans la terre en faisant une roulade avant, attendrissant sur son menton.
cette réaction en suffit pour pas grand chose à le rendre rageux, il ne se sentait plus
être le gentil lion près à donner de l'aide, pour cette fois, la mascarade avait duré,
il fallait coûte que coûte trouver un avantage. le jeune lion était colérique, ses yeux étaient
injectés de haine comme si on lui avait fait du mal, il rugit de son plus grand cri avant de repartir à l'assaut.
des flammes blanches sortirent de son corps, il avait atteint un sein de mana complètement ahurissant
dont il ne se rendait pas compte, mais déterminé, avec le coeur brave, il courrait vers son objectif.
il sauta sur Hamani qui ne put contrer cette offensive, elle roulait avec lui sur le sol alors qu'il
perçait sa chair de ses griffes à travers sa fourrure, rien que pour la désorienter vers la peur et la douleur.
elle s'écarta, lui aussi, avant de recevoir un coup; face à face, ils tournoyaient guettant la réaction de l'autre;
Sudi ne se fit pas prié, il avança gueule ouverte pour planter ses crocs dans la patte gauche d'Hamani
pendant qu'il la retenait de son autre patte de le pousser; son pouvoir était réveillé encore une fois,
il avait de son côté tout le plaisir de mordiller sa patte à loisirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Sam 12 Sep - 17:19

Le vrai combat commençait maintenant, les deux lions allaient "régler leurs comptes" sans l'aide de personne.

Il fallait en finir une bonne fois pour toutes avec cet entraînement.

Sudi, impatient, forma son bouclier discret, toujours perceptible pour le sage Rafiki et Hamani, et se mit à courir vers la jeune lionne.

Il essaya de la toucher au flanc, mais Hamani esquiva au même moment, de trop près.

Le jeune prince se gamela par terre, en faisant une roulade avant, et atterrit sur le menton.

Il n'en fallut pas davantage pour que Sudi sente de nouveau monter en lui une grande fureur, une fureur guerrière, ainsi qu'une terrible rage de vaincre.

Les yeux du jeunes lions étaient pleins de haine, comme si on lui avait fait du mal.

Il redevenait le grand guerrier, pur, et dur, qui avait déjà essayé de blesser la jeune lionne.

Hamani eut un frisson, et tressaillit sur le coup.

Sudi lança un puissant rugissement, et repartit à l'assaut.

Des flammes blanches sortaient de son corps, son mana grandissait à une vitesse ahurissante, ainsi que d'une façon impressionnante, et devenait de plus en plus puissant.

Le jeune lion ne sembla pas s'en rendre compte, mais courrait vers la lionne grise, le coeur brave, l'air déterminé.

Il bondit sur elle.

Cette fois, il réussit à l'atteindre, et elle ne put rien faire.

Les deux jeunes lions roulaient sur le sol.

Hamani sentit les griffes de son adversaire sur sa fourrure, et dans sa chair.

Cette douleur lui arracha un cri, et une lueur terrifiée traversa ses yeux.

Elle ne put s'empêcher de feuler, tout d'abord, puis de rugir, sous la douleur, et complètement paniquée.

Puis, les deux combattants s'écartèrent l'un de l'autre, l'un d'eux reçut un coup juste après (Sudi?Hamani?).

Un peu de sang coula de la fourrure d'Hamani, mais elle n'y fit pas attention.

Les deux lions se tournaient autour, chacun, guettant la réaction de l'autre.

Sudi n'attendit pas, et ne se fit pas prier.

Il avança, gueule ouverte, vers Hamani, pour mordre celle-ci à la patte gauche, pendant qu'il retenait son autre patte.

Son pouvoir était de nouveau réveillé, et il prit manifestement du plaisir à planter ses crocs dans la patte avant gauche d'Hamani, qui poussa un nouveau cri de douleur.

Sa patte ne saigna pas, il la mordillait seulement, mais elle avait quand même très mal, car le jeune lion ne faisait pas semblant.

Quand la jeune lionne daigna enfin jeter un coup d'oeil à l'endroit où Sudi l'avait griffée, une étincelle de peur s'alluma dans ses yeux.

Un peu de sang coulait à cet endroit, en petite quantité pour l'instant, heureusement.

Mais sachant que les saignements pouvaient s'aggraver, la lionne grise ressentit encore plus de peur.

Elle essayait tant bien que mal de réfléchir, tandis qu'elle sentait toujours les crocs de Sudi sur sa patte.

Sa peur était tellement grande, qu'Hamani n'arrivait pas à réfléchir.

Sudi retenait son autre patte, pour éviter qu'elle le repousse, la jeune lionne ne pouvait donc pas se libérer, elle ne pouvait rien faire.

Elle était coincée.

Cependant, un autre sentiment prit tout doucement la place de la peur, tellement doucement, qu'elle ne s'en rendit pas compte au début.

Ce nouveau sentiment s'intensifiait, et progressivement, devint plus fort que la peur.

Ce sentiment, c'était la colère.

La colère, parce- qu'elle était coincée, parce-qu'elle n'appréciait pas la façon dont son adversaire la traitait, parce - qu'elle en avait soudain, assez de cet entraînement.

Alors, la jeune lionne se résolut, elle-aussi, pendant un instant, à ne plus être la lionne gentille, et généreuse qu'elle était, et qu'elle avait toujours été; elle décida d'adopter un style plus guerrier, plus sauvage.

Au début de l'entraînement,  Hamani n'avait pas cessé d'hésiter, et de douter, car elle était réticente à se battre contre son ami, à cause de ses sentiments à son égard, il en était de même pour le jeune prince.

Par amitié, affection, et respect, des sentiments que tous deux se témoignaient, Sudi, et Hamani avaient tout d'abord préféré  un combat fair-play.

Puis, Rafiki leur avait ordonné de se battre pour de vrai, en plus avec leurs pouvoirs.

Pendant un moment, Sudi avait voulu faire du mal à Hamani, de plus, il en avait également eu assez de cet entraînement.

Le jeune lion était alors devenu sans pitié, et avait attaqué son amie, sans ménagement.

Il s'apprêtait à la frapper de toutes ses forces dans les côtes, du côté gauche, mais les anciens l'en avaient empêché.

Le sage Rafiki était ensuite revenu vers eux, et il avait discuté avec Sudi par rapport à ce qu'il s'était passé.

Il avait expliqué à Sudi que les anciens avaient eu raison de réagir, car son pouvoir ne devait pas détruire.

Le singe avait ensuite dit au jeune lion qu'il n'était, et ne serait, ni un tueur, ni un tyran, que ses parents ne seraient jamais d'accord avec une telle voie.

Par la suite, Sudi, qui comprenait, déclara qu'il essaierait de faire de bonnes actions à l'avenir, et qu'il tâcherait d'être un guerrier juste.

Le singe ajouta, avec insistance, à l'adresse du jeune prince, qu'il ne devait pas tuer pour le plaisir.

Enfin, Rafiki leur ordonna de reprendre le combat, car il n'était pas terminé.

C'est à cet instant, que la voix intérieure d'Hamani "réapparut".

Une conversation s'ensuivit entre la jeune lionne, et cette voix intérieure, qui était à cet instant, furieuse, et qui s'était alors montrée odieuse.

Peu après, alors qu'ils allaient reprendre leur combat, la faim se fit ressentir par les deux jeunes apprentis.

Le singe avait ri, alors que les deux lions étaient très gênés.

Rafiki leur avait dit de rentrer au Rocher du Lion pour se restaurer, et se reposer un peu avant de reprendre l'entraînement.

Hamani avait quitté le terrain d'entraînement d'un air sombre, toujours en colère contre Sudi par rapport à sa réaction.

Après le repas, elle s'était isolée des autres dans la grotte, et une nouvelle conversation s'engagea entre la jeune lionne, et sa voix intérieure.

Au début, cette voix se montra aussi odieuse que ce matin, même plus.

Heureusement, elle ne mit pas longtemps à se radoucir, et un lien s'était crée entre elle et Hamani.

La lionne grise avait donc quitté le Rocher, l'esprit plus clair, le coeur plus léger.

Les deux lions étaient de nouveau d'attaque pour reprendre l'entraînement.

Le combat avait commencé, et Sudi était vite redevenu, le guerrier pur et dur qu'il avait été, pendant un instant, ce matin.

La deuxième partie de l'entraînement débutait à peine, nous étions seulement en début d'après-midi, mais Hamani en avait déjà assez.

De plus, la colère qu'elle ressentait, augmenta encore, s'intensifia.

La jeune lionne s'était rendue compte qu'elle aussi, devait adopter ce style de combat primaire.

Jusqu'à présent, elle s'était toujours battue de façon juste, avec l'objectif de faire le moins de mal possible.

Si la lionne grise continuait de se battre de cette façon, elle ne s'en sortirait pas, elle n'arriverait à rien, et elle n'aurait aucune chance de gagner, ou de prendre l'avantage pendant au moins un instant.

Les yeux d'Hamani étaient comme deux flammes, qui brûlaient de colère.

Elle était bloquée, et devait réagir.

Sans réfléchir davantage, la jeune lionne, montra les crocs, et les planta dans la patte de Sudi, qui retenait la sienne.

Elle mordait la patte de son adversaire, de plus en plus fort, pour qu'il la relâche, et dans l'espoir de s'échapper.

Sudi ne put retenir un rugissement de douleur, il retira donc ses crocs de la patte gauche d'Hamani, et relâcha la patte droite de la jeune lionne.

Hamani était soulagée, ses deux pattes étaient délivrées, elle était à nouveau libre de ses mouvements, libre d'en profiter, et de passer à l'attaque.

Par prudence, elle s'écarta de son adversaire; la patte de celui-ci saigna un peu, car Hamani l'avait mordu très fort.

La jeune lionne jeta un coup d'oeil à sa patte gauche.

Elle était un peu rouge, à un endroit, mais ne saigna pas, heureusement, et il y avait la marque de la morsure du jeune lion.

La lionne grise regarda Sudi, qui n'avait pas réagi, et sentit soudain en elle, une formidable énergie, ainsi qu'une terrible rage de vaincre.

Elle décida de faire immédiatement appel à son pouvoir; comme elle s'était écartée de Sudi, elle le pouvait, et elle pouvait agir, à présent.

Hamani se mit en position, pattes légèrement écartées.

Malgré la situation, malgré sa colère progressive et grandissante, elle respira calmement, et ferma les yeux.

Dès qu'elle se sentit prête, la jeune lionne rouvrit les yeux et cria:

- Pouvoir élémentaire!

Apparaît, et aide moi, Puissance du vent!

La lionne grise poussa un puissant rugissement.

Le vent se dirigea encore une fois, vers Hamani, lui conférant à nouveau sa force.

Le vent était toujours très fort, mais elle s'en fichait, et ne chercha même pas à le diminuer.

Elle était impatiente, prête à en découdre, et bien décidé à finir ce combat qui commençait à l'énerver.

Un nouveau sentiment s'ajouta à la colère qu'elle ressentait, un sentiment plus fort encore:

La fureur.

Sans attendre, Hamani toucha le thorax du jeune prince, avec sa patte droite.

Le jeune lion n'avait toujours pas réagi, et fut pris au dépourvu.


- Puissance du vent!

Attaque du vent!

La terrible rafale de vent!

S'écria-t-elle.

De l'air se forma autour de sa patte.

Hamani lança une rafale, qui projeta Sudi dans les airs, l'emporta, le balaya, et le fit retomber, à quelques mètres plus loin.

La jeune lionne avait réutilisé sa nouvelle attaque.

Mais elle ne s'arrêta pas là, car sa fureur était très grande, trop grande, et quasiment "incontrôlable".

Ses yeux avaient changé, ils n'étaient plus que colère, et fureur, tout comme elle.

La lionne grise n'eut aucun état d'âme; elle repartit à l'assaut, en fonçant sur Sudi, qui s'était relevé, et montrait les crocs, encore secoué par l'attaque d'Hamani, mais également, prêt à en découdre.

Tout en continuant sa course, la jeune lionne, grâce à son pouvoir, augmenta sa vitesse.

Quand elle passa à la hauteur de Sudi, elle le bouscula de toutes ses forces, et le renversa sur le sol.

Surpris par l'attaque puissante, et rapide de son adversaire, le jeune lion tomba sur le sol, sans rien pouvoir faire.

La lionne grise s'arrêta, mais le regardait froidement, tandis qu'elle bouillonnait à l'intérieur, les muscles tendus, prête à attaquer de nouveau.

A présent, elle aussi, le considérait comme un véritable adversaire, même, comme un ennemi.

Hamani ne cherchait pas à contrôler sa colère, elle se laissait submerger.

Son ami s'était comporté de cette façon avec elle, et la jeune lionne voulait lui rendre la pareille.

Il n'y avait plus rien de juste, et de raisonnable en elle.

La jeune lionne était devenu une "guerrière" pure et dure, même pire.

Elle n'avait aucune honte, d'être aussi féroce, elle prenait même du plaisir à attaquer Sudi aussi violemment, et à déchaîner sa fureur sur lui.

Elle voulait finir le combat au plus vite, quitte à accomplir de mauvaises actions, et à se laisser tenter par le "côté obscur".

La lionne grise voulait vaincre Sudi, elle voulait lui donner une leçon, même, lui régler son compte pour de bon.

Sudi se releva péniblement; son pouvoir, était toujours actif, son aura était toujours perceptible pour Rafiki et Hamani.

Le jeune lion se mit sur la défensive, toutes griffes dehors, troublé, et choqué par cette "transformation", mais toujours déterminé à se battre.

Avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, Hamani repartit à l'assaut.

Elle sortit ses griffes, et donna sans retenue, un violent coup de patte sur l'épaule droite du jeune prince, qui se mit aussitôt à saigner.

Sudi poussa un nouveau cri de douleur, et tenta d'asséner un coup de patte à Hamani.

La jeune lionne l'esquiva, en s'écartant de nouveau, et augmenta la puissance du vent qu'elle utilisait.

Les arbres, les fleurs, et les plantes se mirent à pencher, de plus en plus, et certains animaux qui étaient à proximité, durent s'accrocher pour ne pas être emportés.

En plus de perdre le contrôle d'elle-même, la lionne grise perdait le contrôle de son pouvoir.

C'était exactement ce qu'elle redoutait, mais Hamani n'y fit pas attention, car à présent, les seuls sentiments qui l'habitaient étaient, la colère, la fureur, la rage de vaincre, ainsi que son "désir de vengeance et de destruction".

Les deux lions grognèrent.

- Prends ça!

Puissance du vent!

Attaque du vent!

Boulet de canon venteux!

Hurla Hamani.

La jeune lionne s'enveloppa de la force du vent, et se jeta de toutes ses forces contre Sudi.

Celui-ci réagit aussitôt, et invoqua son bouclier.

Hamani s'élança, et son attaque toucha violemment le bouclier.

Tout d'abord, Sudi résista comme il put, il fatigua vite, et faillit céder;  puis, il se rappela avoir réussi à augmenter la puissance de son bouclier.

Il entreprit alors de recommencer l'opération.

Son aura s'intensifia.


- Don de chance.

Aide moi à bloquer, et repousser son attaque.

Dit-il, en espérant que sa demande convienne, et fonctionne.

Manifestement, sa demande était juste, et n'avait rien de mauvais, car quelques secondes plus tard, le bouclier du jeune lion gagna en puissance.

Hamani était lancée, elle continuait toujours son attaque, et Sudi résistait.

Les deux jeunes lions restèrent comme ça pendant un moment.

Rafiki les observait toujours de son rocher, impressionné, admiratif, et pensif.

Le combat était rude, aucun des deux combattants ne prenait l'avantage, aucun d'entre eux ne voulait renoncer.

Sudi était un peu moins rageur, un peu moins haineux que tout à l'heure;  il n'avait jamais quitté le droit chemin, et gagnait en puissance.

La lionne grise, toujours "aveuglée" par la rage, ainsi que par "son désir de vengeance et de destruction", s'était laissée tenter par le "côté obscur", et faiblissait.

Cette dernière pensait peut-être, que cet état la rendrait plus forte, mais au contraire.

Plus elle était en colère, plus elle était vulnérable, car cette colère était destructrice, et n'avait pas lieu d'être.

Malgré son incroyable puissance, Hamani ne réussit pas à atteindre Sudi.

Ce dernier augmenta encore la puissance de son bouclier.

Il bloqua alors son attaque, et la repoussa dans le même temps.

La jeune lionne tomba sur le sol, et roula plus loin, dans la poussière.

Elle toussa, et se releva avec difficulté.

La lionne grise regarda Sudi, d'un air féroce; ses yeux exprimaient toujours la fureur, et la rage de vaincre.

Sudi était épuisé, à cause de la puissance qu'il avait utilisé pour bloquer l'attaque d'Hamani, ainsi qu'à cause de son épaule droite, qui saignait toujours, mais lui aussi, était toujours déterminé à finir ce combat.

Les deux lions se dirigèrent l'un vers l'autre, et recommencèrent à se tourner autour, se regardant d'un air féroce, griffes sorties, crocs en évidence; chacun attendant de nouveau, une réaction de la part de l'autre.

Un nouveau long moment de silence passa.


Dernière édition par Hamani le Dim 13 Sep - 21:58, édité 15 fois (Raison : Modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mer 16 Sep - 19:02

Sudi pensait qu'il était assez fort pour donner une bonne correction à Hamani pour
les blessures qu'elle l'avait infligé, surtout à l'épaule droite qui saignait désormais beaucoup,
le liquide précieux tombait sur le sol pour tâcher le lieu du combat.
la réaction pleine de fureur de Sudi n'avait pas choqué le jeune lion,
il savait ce qu'il faisait, d'ailleurs c'était exactement ce qu'l recherchait,
le combat n'était que plus intéressant depuis qu'il avait déclenché en elle cette colère extrême;
dans ce moment de silence, il échappa un rire de moquerie envers Hamani,
elle grogna encore plus de haine face à son affront alors que tout cela n'était qu'encore qu'un jeu
d'énervement pour la pousser à faiblir. le pouvoir de Sudi était maintenant assez puissant,
même s'il avait la peine de se déplacer, sa force le rendait plus courageux, sûr de lui;
même si Hamani allait continuer à le frapper avec violence de ce combat sans pitié,
Sudi allait encore résister, complètement satisfait de la rendre affaiblie par la colère.
et même s'il avait mal, qu'il se sentait au bout de ses efforts, son don de chance lui apportait
la solidité d'un mental en roc, rien ne pouvait le faire détourner de son objectif,
détruire le mental de Hamani, l'épuiser sachant pertinemment qu'il avait un avantage psychologique sur elle.
Sudi utilisa toute la puissance de son bouclier, courant à l'assaut une énième fois.
il la bouscula, elle se retint de tomber, l'arrière-train instable, il en profita pour se jeter sur elle
en lui envoyant deux ou trois coups de griffes de la patte gauche dans ses membres, elle se décala
mais il brandissait ses griffes toujours protégé de son aura qui était aussi lumineuse que le soleil.
tel un roi solaire qui était maintenant devenu tout de lumière, Hamani et Rafiki étaient tous les deux
aveuglés par sa puissance, la jeune lionne se protégeait le visage ainsi que le corps en mettant ses
membres en avant, Sudi s'acharnait impossible à être regardé pendant qu'il tapait de toutes ses forces
sur la tête ou encore le flanc d'Hamani alors qu'elle ne pouvait rien faire.
il eut un soupçon de pitié, il s'écarta d'elle demeurant encore éclairé, il attendit de manière polie
qu'elle se relève, car cette faiblesse lui avait été un avantage pour Hamani pendant quelque instant.
il aurait pu très bien l'anéantir, la faire tomber, mais il avait la joie intérieure de la laisser souffrir
à petit feu pendant qu'il se défoulait comme une bête sur elle.

- Je t'attends, Hamani. Je suis maintenant prêt.
à ses mots il avait encore plus de lumière en lui pour devenir une forme d'énergie.
son aura activée, à son maximum, son bouclier réglé à son plus haut niveau de protection,
il était comme un astre descendu du ciel, il se prépara à son dernier assaut, laissant quelques
secondes à Hamani de réfléchir, il partait maintenant dans sa direction comme une sphère lumineuse
qui avait doublé sa vitesse originelle. ses yeux se confondant avec sa forme, Sudi était à son
apogée de maître de la chance, il avait de son côté toutes les armes nécessaires pour vaincre Hamani,
étant devenu lui-même une sorte de guerrier hors norme qui maintenant allait démontrer toute sa puissance
sur Hamani. dans son coeur, des échos de voix semblables à Hamani l'appelaient, lui disant :

*Ne fais pas ça !* *Tu vas me tuer !* dit-elle alors que les paroles
étaient retransmises à Hamani sans qu'il le sâche.

-Oh que non, je ne vais pas te tuer, tu connais maintenant ma vraie nature.
- Bats-toi comme tu ne l'as jamais fait ! Étonnes-moi !
Nous allons savoir qui de nous deux va impressionner le plus nos peuples. répondit Sudi à Hamani directement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mer 16 Sep - 21:34

Hamani ressentait toujours de la fureur, ses yeux étaient comme deux flammes de colère.

Sa rage de vaincre, sa détermination (dans le mauvais sens) , ainsi que son désir de vengeance et de destruction n'avaient toujours pas disparu.

Tous ces mauvais sentiments dominaient encore son coeur, car elle n'était pas de nature, haineuse et violente, elle n'avait jamais été autant furieuse, ni aussi remontée.

Ils dominaient également sa tête, car ils l'empêchaient de réfléchir.

Sudi ne fut pas choqué par l'accès de rage de son adversaire, au contraire.

Manifestement, c'est ce qu'il cherchait depuis le début, car maintenant qu'elle était affaiblie, le jeune lion pensait avoir une chance de la vaincre.

Le sang continua de couler de l'épaule droite de Sudi, et tâcha le sol.

Tandis que les deux lions se tournaient toujours autour, le jeune prince laissa échapper un rire moqueur à l'adresse d'Hamani.

Cela ne fit qu'énerver la lionne grise davantage, qui se sentit alors, pleine de haine.

La haine.

Un sentiment qu'elle n'avait encore jamais connu, encore jamais éprouvé.

Elle grogna, tandis que son adversaire semblait satisfait de l'avoir poussée à bout.

Sudi était plus courageux, et plus sûr de lui, son pouvoir était encore plus puissant.

Même s'il avait mal, et qu'il se sentait à bout de forces, il continuerait de se battre.

L'objectif du jeune lion était clair: se servir de la faiblesse psychologique d'Hamani pour la déstabiliser, et la faire souffrir le plus possible, à petit feu, tandis qu'il se déchaînait sur elle comme une bête féroce.

Sudi utilisa toute la puissance de son bouclier, et fonça vers Hamani, une nouvelle fois.

Il la bouscula; tandis que la jeune lionne se retenait de tomber, l'arrière-train instable, Sudi en profita pour se jeter sur elle, et lui donner deux ou trois coups de griffes dans les membres, avec sa patte gauche.

La lionne grise poussa un feulement de rage, et de douleur.

Un peu de sang coula à l'endroit où le jeune lion l'avait frappée.

Elle se décala, mais le jeune prince brandissait ses griffes, toujours protégé par son aura lumineuse, qui brillait de plus en plus fort, et devint soudain, comme le soleil.

Rafiki et Hamani durent fermer les yeux pour ne pas être aveuglés; la jeune lionne se protégea le corps et les yeux en mettant ses membres en avant.

Sudi profita du fait d'être "invisible", pour frapper Hamani à la tête, et au flanc; elle ne pouvait rien faire.

La jeune lionne tomba sur le sol.

Dans un soupçon de pitié, le jeune lion s'écarta d'elle,  et attendit poliment, qu'elle se relève pour reprendre le combat.

Tandis qu'Hamani ouvrit enfin les yeux, et se remit petit à petit, ainsi que très lentement de l'attaque de son adversaire,ce dernier lui dit:


- Je t'attends Hamani.

Je suis maintenant prêt.

Quand le sage finit par rouvrir ses yeux lui aussi, lui et Hamani virent qu'une chose incroyable s'était produite.

Sudi avait de plus en plus de lumière autour de lui.

ll avait atteint le niveau supérieur dans la maîtrise de son pouvoir; il avait même apparemment, atteint le niveau maximum de sa puissance.

Le jeune lion était à son apogée.

En quelques instants seulement, le jeune lion avait réussi à contrôler parfaitement, et complètement son pouvoir, il avait réussi à devenir un maître de la chance.

Sudi était devenu un authentique maître du don de chance, et sans doute l'un des plus puissants qui existent sur Terre.

Malgré sa colère, Hamani était impressionnée.

Elle se sentit même un peu envieuse par rapport à Sudi qui s'était éveillé très vite au niveau ultime de son don de chance.

A côté, la jeune lionne avait encore des progrès à faire, et beaucoup de chemin à parcourir.

Le jeune lion était maintenant comme un astre descendu du ciel.

Il laissa quelques secondes à la lionne grise pour réfléchir, tandis qu'il préparait sa prochaine attaque.

Il régla son bouclier au maximum, et repartit à l'assaut, comme une sphère lumineuse, doublée en puissance.

Le jeune prince était prêt.

Il allait démontrer toute sa puissance sur Hamani, quand dans son coeur, il entendit une voix semblable à celle de la jeune lionne.


* Ne fais pas ça!

Tu vas me tuer! *

Disait la voix.

Ces paroles furent retransmises à Hamani sans que le jeune lion ne le sache.

En fait, en le voyant arriver comme une boule d'énergie, déterminé, et prêt à en finir, la jeune lionne avait ressenti beaucoup de peur sur le moment, et elle avait pensé très fort dans sa tête.

Sans le savoir, la lionne grise avait "communiqué" avec Sudi par télépathie, et celui-ci, ayant entendu ses pensées, lui répondit.


- Oh que non.

Je ne vais pas te tuer, tu connais maintenant ma vraie nature.

Bats-toi comme tu ne l'as jamais fait!

Etonne-moi!

Nous allons savoir qui de nous deux va impressionner le plus nos peuples.

Adressa-t-il à son amie.

Sans s'en rendre compte au début, Hamani poussa un soupir de soulagement.

Elle admettait avoir eu très peur sur le coup.

Mais cette frayeur lui avait apporté quelque chose de bénéfique.

Car, quand la jeune lionne regarda Sudi, elle se sentit soudain, plus sereine.

Dans ses yeux, toute haine, avait disparu.

Sa rage incontrôlable, sa colère destructrice, ainsi que son désir de vengeance et de destruction avaient également disparu.

Hamani redevenait peu à peu, celle qu'elle était vraiment, celle qu'elle avait toujours été.

Sans le savoir, et peut-être sans le vouloir, Sudi avait réussi à calmer, et apaiser Hamani.

La jeune lionne était toujours furieuse, bien sûr, mais c'était une "colère bénéfique" en quelque sorte, ainsi qu'une "colère normale".

Désormais, il n'y avait plus rien de mauvais en elle.

La véritable Hamani se tenait à présent devant le jeune guerrier, devenu maître de la chance.

Pendant un moment, elle se demanda ce qui lui était arrivé.

La lionne grise eut un flash, et revit toutes ses actions depuis le début et la reprise du combat dans sa tête.

Elle se rendit compte qu'elle avait été un instant "aveuglée" par la haine, le désir de vengeance et de destruction, la fureur, et la colère; qu'elle avait attaqué Sudi violemment, et voulu finir le combat aussi vite que possible, quitte à aller vers "le mal".

Hamani frissonna de peur et de dégoût.

* Je suis tombée bien bas.*

Pensa-t-elle immédiatement, honteuse.

Elle espérait ne plus jamais se remettre dans un état pareil, ne plus jamais revivre une telle expérience.

Sudi attendait toujours qu'elle se manifeste.

Complètement remise de ses émotions, Hamani put enfin réfléchir.


* C'est incroyable, et impressionnant.

Sudi est vraiment à un tout autre niveau que moi.

Il a réussi à atteindre les limites de sa puissance en quelques instants seulement.

Félicitations, Sudi.

Bravo, bien joué, Maître de la Chance.

Tu es prêt à protéger ton royaume.

Moi, je ne pense pas être encore en mesure de protéger le mien.

J'ai été faible; comparé à toi qui a un mental d'acier, je me suis laissée submerger par mes émotions.

J'en ai ressenti d'autres, de nouvelles, de mauvaises, que je n'avais encore jamais éprouvée.

C'est ton geste, et tes paroles qui m'ont remise dans le droit chemin.

Tu m'as encore aidée, et tu m'as sauvée.

Ce n'était peut-être pas volontaire, mais peu importe.

Je te remercie encore.

Tu es devenu un vrai maître.

Mon niveau est trop faible, je ne t'arrive pas à la cheville.

Cependant, je ne me laisserai pas faire pour autant.

Je vais faire de mon mieux, car je ne pourrais jamais surpasser, ou égaler ton niveau; il est devenu inaccessible.

Mais si je m'en rapproche, ce sera déjà bien non?

Tu vas voir Sudi.

Un jour, je deviendrai un maître moi aussi, un maître du vent, comme Giza.

Tu veux que je t'étonne?

Très bien, tu vas être servi!

Le combat n'est pas terminé!

Tu ne te débarrasseras pas de moi aussi facilement, désolée de te le dire mon ami.

J'ai de l'énergie à revendre, et je n'abandonnerai jamais!

Prépare toi Sudi.

Ma riposte, et notre combat commencent tout juste!

A nous deux!*

Pensa la lionne grise en son for intérieur.

Elle se sentait plus confiante, plus sûre d'elle maintenant.

Son respect pour le jeune prince augmenta encore depuis l'exploit de celui-ci.

Hamani ferait de son mieux, pour mener un beau combat, jusqu'à la fin, en espérant seulement ne pas trop ralentir son ami, déjà plus expérimenté qu'elle, avec son niveau qu'elle jugeait trop faible.

Mais cette fois, en se dévalorisant, la jeune lionne se sentait pleine de détermination, elle avait à présent un moral de battante.

Elle se demandait également comment son ami avait fait pour entendre ses pensées.

Etaient-ils assez proches pour qu'il puisse entendre, et lire dans ses pensées, comme c'était le cas pour la voix intérieure d'Hamani?

Peut-être qu'elle aussi pouvait percevoir ses pensées; peut-être pouvaient-ils entendre mutuellement leurs pensées, et même, en quelque sorte, "communiquer par télépathie"?

Etait-ce possible?

A en juger la situation, il était probable que oui.

C'était à la fois "merveilleux", étrange, et un peu effrayant.

Hamani songea alors qu'elle ne savait pas tout de Sudi, aucun d'entre eux ne connaissait réellement l'autre.

Mais cela était sans importance pour le moment.

Il fallait se concentrer sur le combat.

Une rivalité s'était installée tout doucement, entre les deux amis.

Sudi avait atteint le niveau maximum de sa puissance, Hamani n'en fut que plus déterminée à se battre, et à dépasser ses limites.

Malgré sa détermination, et sa toute nouvelle assurance, la jeune lionne était presque sûre de perdre; son ami était devenu trop puissant; alors, elle voulait au moins finir en beauté, en donnant le maximum, ainsi que le meilleur d'elle-même, avant de faiblir complètement, et de devoir s'incliner devant l'incroyable puissance de son adversaire.

- Ton invitation est très intéressante, et très touchante.

J'accepte ton défi.

Tu devrais faire attention, à ne pas être trop sûr de toi Sudi.

Ne sois pas aussi arrogant!

Ta fierté te perdra.

Dit-elle, avec un sourire, un peu moqueuse, pour être plus assurée, et se sentir plus en confiance.

* A partir de maintenant, je ne peux plus revenir en arrière.

C'est tout ou rien.

Je dois faire de mon mieux, c'est tout ce qui compte.

Je dois faire tout mon possible pour trouver une faille, et prendre l'avantage, au moins un instant.

Allez, c'est parti!*

Pensa Hamani.

Elle se remit en position, pour faire de nouveau appel à son pouvoir.

La jeune lionne inspira, et expira lentement, puis ferma les yeux, concentrée.

Quand elle se sentit prête, elle rouvrit les yeux et cria:


- Pouvoir élémentaire!

Apparaît, et aide-moi, Puissance du vent!

La lionne grise poussa un puissant rugissement, et le vent se dirigea encore une fois vers elle, lui conférant de nouveau sa force.

Cette fois, le vent était moins fort, elle avait plus de facilité à le contrôler.

Malgré son incroyable puissance, Hamani jugea que ce n'était pas assez pour espérer se rapprocher du niveau inaccessible que son ami avait atteint.


* Je dois utiliser plus de puissance, et plus de vitesse, si je veux être sûre d'avoir ne serait-ce qu'une petite chance de l'emporter, ou au moins de prendre l'avantage pendant un petit moment.

Je dois me surpasser.*

Pensa-t-elle.

- Puissance du vent, je t'en prie, aide moi à augmenter ma force, et ma vitesse.

Dit-elle ensuite, en espérant que sa demande fonctionne.

A ces mots, le vent tout autour d'elle augmenta sa puissance, et sa vitesse.


- Plus de puissance!

Plus de vitesse!

Allez!

Hurla la jeune lionne.

Elle était en train de dépasser ses limites, elle puisait dans ses dernières réserves.


- RAHHHHH!!!

Hamani poussa un puissant rugissement, son pouvoir augmenta encore; elle atteignit un niveau nettement supérieur à celui qu'elle avait depuis le début, et depuis la reprise du combat.

Rafiki regarda attentivement la scène, étonné, et pensif; il ne put s'empêcher de sourire, certain que ses deux élèves deviendraient de fortes icônes, ainsi que des personnages importants.

La Terre des Lions avait vraiment besoin de gens comme eux pour la protéger.

Il était impressionné par le niveau qu'avait atteint la lionne grise, mais encore plus, du niveau qu'avait atteint le jeune prince.

Le singe ne s'inquiétait pas le moins du monde pour le royaume; avec des personnes puissantes telles que Sudi et Hamani, la Terre des Lions, et La Terre des Ombres (le royaume d'origine d'Hamani),  n'avaient plus rien à craindre; il était plutôt serein à ce sujet.

Sudi et Hamani se faisaient toujours face, griffes sorties, crocs en évidence,chacun ayant atteint le niveau maximum (Sudi), et le niveau supérieur (Hamani) de leurs pouvoirs respectifs.

La jeune lionne ne perdit pas un instant, et partit à l'assaut.

Tandis qu'elle courrait vers Sudi, qui se préparait à riposter, la lionne grise utilisa sa vitesse pour passer rapidement derrière lui.

Hamani en profita, et lui donna un coup puissant, qui le fit tomber au sol.

Satisfaite de la réussite, ainsi que du succès de son premier assaut,  elle s'écarta de lui; tandis qu'il se releva, un peu secoué, pris au dépourvu, et surpris, mais toujours prêt à se battre, griffes sorties, et crocs en évidence.

La jeune lionne rugit une nouvelle fois, et lança une puissante rafale de vent, droit sur le jeune prince.


Dernière édition par Hamani le Mer 16 Sep - 23:12, édité 18 fois (Raison : modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Dim 20 Sep - 15:51

Sudi ne s'attendait pas à cette réaction, depuis le début il pensait maîtriser la situation,
croyant que son adversaire était encore vulnérable; malgré le fait d'avoir prouvé sa puissance,
Hamani montrait qu'elle avait du courage dans le sang, elle n'avait pas peur mais elle avait la
soif de gagner, ce que Sudi n'avait pas, concentré sur son désir de faire le coq, d'impressionner.
l'attaque nouvelle de Hamani en boucha un coin au jeune lion qui commença par perdre de sa force,
jusqu'à ce que sa lumière redevienne à son stade initial. Sudi n'avait pas compris encore que le
superflu ne faisait pas de grandes choses, qu'il ne suffisait pas de se pavaner pour obtenir ce que l'on veut.
Hamani l'avait fait tombé, il sentait en lui, une exaspération, il bouillait de l'intérieur de colère, or,
la rapidité de Hamani ainsi que sa rafale de vent l'avaient surpris, il voulut s'écarter mais
il reçut un coup de griffe au visage comme un violent coup de vent qui l'emporta plus loin.
il retomba cette fois sur ses pattes, assez de se faire emporter comme une vulgaire marionnette
incapable de se défendre; son jeu commençait à prendre une allure de combat plus primaire.
à peine qu'il s'était relevé, qu'il chargea, une main lumineuse, se forma sur son dos accrochée à son corps;
il la brandissait comme un bras chargé en énergie, tandis qu'il courrait toujours avec cet avantage.
en réalité, il n'était pas sûr de devoir l'utiliser (sa main) cependant il arriva à sauter sur Hamani en
faisant un maximum de dégâts, il l'a lacéra le cou, l'arrière de la tête. il reçut aussi un coup tranchant à la poitrine.
son flanc coulait à flot, Hamani avait bien visé dans sa chair comme pénétrer au plus profond.
il saignait comme un fleuve, le sang coulait beaucoup ce qui surprit de peur Sudi qui recula;
Hamani était en sang elle aussi, elle se releva pourtant d'un bond pour repartir à la charge.
Sudi était déstabilisé, ses pensées s'embrouillaient dans la panique :

*qu'est-ce que je fais ? cette gamine a vraiment du culot pour se redresser.
elle m'impressionne, pour sa nature déterminée comme sa vitalité au combat.
je devrai la laisser gagner, je pense, la blessure qu'elle m'a infligée est très grave,
un guerrier grièvement blessé est un guerrier vaincu...*
Sudi laissa Hamani se rapprocher de plus en plus, mais pour un énième effort,
simplement pour lui donner sa propre chance de ne pas se laisser défaire comme un lâche,
il se mit en course pour la contrer. il voulait savoir comment serait l'impact, il était à son plus grand
niveau de mana, il était un soleil aveuglant le terrain. il partit à l'assaut avec son bouclier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Sam 3 Oct - 19:42

(Salut Cauris.

Désolée du retard.

Voici ma réponse^^)

Hamani était lancée, elle courrait vers son adversaire; grâce à son pouvoir, sa force et sa vitesse étaient décuplées.

La puissance et la vitesse du vent étaient en elle, le pouvoir du vent était en elle, peu à peu, elle devenait le vent; et la jeune lionne le sentait; cela accentua sa détermination, ainsi que sa soif de gagner.

Car oui, la lionne grise avait l'envie, et la soif de gagner, malgré le fait qu'elle pensait avoir perdu.

C'est ce qui lui avait donné l'avantage pendant un moment.

Sudi, lui, cherchait juste à impressionner, à se pavaner, à crâner, il ne voulait pas gagner; et l'attaque d'Hamani l'avait pris au dépourvu.

Il avait commencé à perdre un peu de force, et sa lumière était revenue au stade initial.

Le jeune lion bouillait de rage, mais il avait été surpris de la rapidité, et de la rafale de vent d'Hamani.

Alors qu'il avait tenté de s'écarter, Sudi avait reçu un violent coup de griffe au visage de la part de la lionne grise, qui lui avait fait l'effet d'un violent coup de vent, et qui l'avait emporté plus loin.

Le jeune prince, qui en avait bientôt assez, était retombé sur ses pattes, et avait décidé d'adopter un style de combat plus primaire.

Il avait d'abord fait apparaître une main lumineuse sur son dos, qui était accrochée à son corps.

Sudi avait brandi cette main d'énergie, et avait couru en direction d'Hamani, qui à cet instant, était restée immobile.

Le jeune lion n'était pas sûr de devoir utiliser sa main, mais il avait réussi à bondir sur la jeune lionne, en faisant un maximum de dégâts.

Hamani avait reçu un violent coup de griffe au cou, ainsi qu'à l'arrière de la tête; en représailles, tout à coup lancée, vraiment investie dans le combat, malgré la fatigue, et la douleur, et en gardant son calme, elle avait répliqué en lui donnant un coup tranchant dans la poitrine.

Apparemment, elle avait bien visé, car le jeune prince saignait, ce qui avait effrayé celui-ci au début; la jeune lionne n'y avait pas fait attention, et n'avait rien remarqué, tant elle avait envie de gagner.

La lionne grise , s'était réjouie intérieurement, d'avoir rendu la monnaie de sa pièce à Sudi, qui, à présent, saignait abondamment.

Hamani était en sang elle aussi, mais elle s'en fichait, seule importait l'issue du combat; d'un bond, elle s'était relevée pour partir à la charge.

Sudi avait pensé à toute allure, il était maintenant en proie à la panique.

Ses pensées furent transmises à Hamani, ce qui confirma la théorie de celle-ci au sujet de l'existence d'un lien télépathique entre eux.

Tout en continuant sa course, avec sa force et sa vitesse décuplées, la jeune lionne réfléchissait; et quand elle entendit les premières pensées de Sudi dans sa tête, elle "répondit" aussitôt:

* Moi, une gamine?

On a le même âge tous les deux, je te signale.

Alors, je t'impressionne?

J'ai enfin réussi à t'étonner?*

Pensa-t-elle en son for intérieur.

Une bouffée de fierté envahit la lionne grise.

Les autres pensées du jeune lion lui vinrent ensuite.


* Tu veux me laisser gagner?

Tu abandonnes?

J'en attendais mieux de toi.

Je ne me rends pas vraiment compte de la gravité de ta blessure, mais c'est dommage que tu laisses tomber aussi vite.

Je suis blessée moi aussi, et très fatiguée; je puise même dans mes dernières réserves.

Pourtant je continue à me battre.

Un vrai guerrier, malgré la fatigue, et quelques soient ses blessures, doit continuer à se battre, quoi qu'il en coûte.

Ta blessure est peut-être grave, mais ce n'est pas une raison pour se défiler.

Normalement, je devrai mal interpréter ta décision, car pour moi, ce que tu fais là, est irrespectueux.

Mais, je ne vais pas me plaindre; au moins, j'ai une chance de remporter le combat; et comme je suis épuisée, je ne dois pas la gâcher, ce n'est pas le moment de faiblir.

Je ne laisserai pas cette occasion passer; tant pis pour toi, si tu veux te défiler, c'est ton problème!

Je vais me faire un plaisir de terminer ce duel!

Je vais te battre Sudi, mieux que ça, je vais te surpasser!

Je gagnerai le combat, j'arriverai à maîtriser mon pouvoir, et je deviendrai un maître du vent!*

Pensa-t-elle, tout à coup pleine d'ambition.

Tout en continuant de courir, la lionne grise se rendit compte que son adversaire avait enfin décidé à bouger.

Il l'avait laissée se rapprocher, puis, pour un dernier effort, le jeune lion se mit en course pour la contrer, se demandant comment serait l'impact.

Le jeune prince était à son plus grand niveau de mana, il était un soleil aveuglant le terrain; il partit à l'assaut avec son bouclier.

Hamani décida d'utiliser plus de puissance, et plus de vitesse.

- Encore.

Il me faut plus de vitesse, et plus de puissance.

Allez!!!

Hurla-t-elle.

Sa vitesse, et sa puissance augmentèrent encore.

La lionne grise respirait fortement, essoufflée, et épuisée par ce nouveau renforcement; mais elle continuait sa course.

Le suspense était à son comble, et la tension régnait dans la savane.

Qu'allait-il se passer?

Qui allait gagner?

Les deux lions se rapprochèrent de plus en plus.

La blessure de Sudi continua de saigner, ce qui eut pour effet de le ralentir un peu.

Hamani remarqua qu'il ralentissait, et vit là une belle occasion de finir le combat.

Maintenant qu'elle s'était renforcée, et que Sudi était ralenti, elle était sûre de gagner.

Sans sentiments, sans état-d'âme, sans penser à leur amitié, la jeune lionne était lancée; avec l'envie de gagner, et  une détermination sans pareille, elle avait bien l'intention de terminer ce duel en vainqueur.

Alors, que la lionne grise n'était plus qu'à un mètre du jeune lion, elle fut un instant aveuglée par la lumière de celui-ci, et ferma les yeux.

Heureusement, elle était rapide, agile, elle s'était renforcée, avait anticipé, et senti le danger de l'impact, Hamani passa près de lui sans le toucher, et sans être touchée.

N'étant plus aveuglée, et ayant échappé au danger, la jeune lionne rouvrit les yeux.

A cause de sa vitesse, elle dut déraper sur le sol, pour ralentir, et s'arrêter.

Son pouvoir était toujours présent, mais était revenu à son stade initial.

Sudi réussit à s'arrêter grâce à son bouclier.

Son mana était toujours à un niveau ahurissant.

Les deux jeunes combattants se retournèrent, et se postèrent l'un en face de l'autre, griffes sorties, et crocs en évidence.

Le sang du jeune lion continuait de couler, ce qui le gênait fortement, et limitait ses mouvements.

Cette fois, Hamani jeta un regard à la blessure du jeune prince; et elle eut un véritable choc.

La blessure était grave, et empirait à chaque instant.

La jeune lionne prit peur elle aussi, elle était intérieurement choquée, et déconcertée.

Le choc augmenta encore, quand la lionne grise pensa qu'en plus, c'était elle qui le lui avait faite.

Un instant, son air déterminé disparut, elle voulut tout arrêter.

Hamani se posait à nouveau des questions; elle quitta sa position de combat, et s'assit, examinant son ami de la tête aux pattes, ne manquant pas de faire revenir plusieurs fois son regard sur sa blessure.

Elle se sentit tout à coup honteuse;  honteuse de l'avoir blessé aussi gravement, honteuse de ne pas l'avoir remarqué tout de suite, et donc de s'en être réjouie, honteuse d'avoir voulu en profiter; et elle culpabilisa.

Sa détermination et son envie de gagner étaient si fortes que la jeune lionne avait oublié le plus important:

L'amitié, et par dessus-tout, le plaisir que l'on doit prendre, à s'entraîner.

L'important n'est pas de gagner, mais de faire ce que l'on peut, de toutes ses forces.

Il ne faut pas chercher à surpasser les autres, il faut chercher à se surpasser soi-même.

La lionne grise avait pris cet entraînement, ou plutôt ce combat trop à coeur,  sa nouvelle ambition, et son envie de gagner étaient trop importantes pour qu'elle s'occupe d'autre chose, et lui avaient fait oublier ces principes.

* C'est fini.

Dorénavant j'éviterai de prendre ces entraînements trop au sérieux.

J'essaierai de m'amuser.

Je ne dois pas avancer avec l'objectif de surpasser Sudi, et de devenir maître.

Mon véritable but, est de maîtriser complètement mon pouvoir, pour qu'il puisse aider les gens (même si j'ai plus l'impression d'être une catastrophe)*.

Pensa Hamani.

Elle jeta un coup d'oeil à ses blessures, puis fixa de nouveau son regard sur la blessure grave de Sudi.


* Voilà où notre forte ambition,  et notre envie de surpasser l'autre nous ont menés.

Nous nous sommes déchirés, nous nous sommes battus de toutes nos forces, et avons chacun atteint un très haut niveau dans la maîtrise de nos pouvoirs respectifs.

De plus, nous avons complètement oublié qui nous étions l'un pour l'autre.

Je sais que dans un combat, il faut oublier qui est la personne en face de soi, et se battre de toutes ses forces, même si c'est un proche; je l'ai dit moi-même à Sudi, et Rafiki est d'accord sur ce point.

Mais en fait, je ne veux pas de cela.

Je ne veux pas me battre de cette façon, je n'approuve pas cette méthode.

Malheureusement, c'est une étape essentielle dans notre apprentissage, nous n'avons pas le choix.

Alors, finissons- en au plus vite!*

Conclut Hamani dans sa tête.

Elle se leva, et se mit à marcher devant Sudi.

La jeune lionne passa, et repassa devant le jeune lion, qui était resté immobile, griffes sorties, crocs en évidence; il la fixait d'un air dur, bientôt irrité et agacé par ce petit manège.


* Je pense que nous nous sommes assez blessés comme ça.

Je vais utiliser une nouvelle attaque.

Ce sera une sorte de barrière, comme celle de Giza, mais différente.

J'ai utilisé beaucoup d'énergie, alors, ce sera peut-être ma dernière action pour aujourd'hui.

Je dois tout donner dans cette attaque.

Allez!

Courage.*

Pensa la jeune lionne.

Elle arrêta soudain de marcher devant le jeune prince, et se mit dans la même position qu'elle prenait quand elle invoquait son pouvoir.


- Puissance du vent, je t'en prie, augmente ma vitesse, et ma puissance une dernière fois.

Donne tout dans cet ultime assaut!

Dit la lionne grise.

Sa puissance et sa vitesse augmentèrent à nouveau, mais l'épuisèrent encore plus.

- Encore!

Plus de puissance!

Plus de vitesse!

RAHHH!!!

Cria Hamani.

Sa force, et sa vitesse augmentèrent encore.


- Regarde bien Sudi.

Prépare toi, voici ma nouvelle attaque!

C'est parti!

S'exclama-t-elle.

Elle jeta de nouveau un coup d'oeil à la blessure de Sudi.

Rafiki, qui avait tout vu, tout entendu, et qui savait tout, retint pourtant son souffle.

La jeune lionne allait-elle finalement profiter de la faiblesse de Sudi (sa blessure grave) pour remporter le combat?

Non.

Hamani regarda ensuite droit devant elle, s'élança, et commença à courir autour du jeune lion.

Celui-ci, pris au dépourvu, ne put rien faire, la jeune lionne était trop rapide pour qu'il puisse faire quoi que ce soit.

Comme le jeune prince ne savait pas ce qu'elle allait faire, il la regarda simplement, tourner autour de lui, curieux, et perplexe.

La lionne grise continua de courir autour de lui, sa puissance et sa vitesse décuplées; son pouvoir était à un haut niveau, moins haut que tout à l'heure, mais assez haut pour lui permettre de lancer son attaque.

Grâce à son pouvoir,  et à force de courir, la jeune lionne créa un grand tourbillon tout autour de Sudi.


- Puissance du vent!

Attaque du vent!

Cataclysme Infernal!

Cria Hamani.

Elle s'arrêta ensuite, s'éloigna de son tourbillon, de Sudi qui se retrouva "emprisonné" à l'intérieur, et contempla son oeuvre, fière de ce qu'elle avait fait.

Un grand tourbillon, qui avait la même fonction que la barrière de vent de Giza:

Bloquer ses adversaires, et les empêcher de s'échapper.

Sudi était "enfermé", et bloqué dans le tourbillon, il ne pouvait pas s'échapper.

La jeune lionne faillit s'écrouler sur le sol, et se retint à grand peine de tomber.

Elle respira à nouveau fortement, cette attaque lui avait pris l'énergie qui lui restait.


* ça y est.

Je suis à bout de forces.

J'arrête.

La fin du combat dépend de lui.

Tout dépend de toi, Sudi.

Voyons comment tu te débrouilleras.

Arriveras-tu à te libérer?*

Dit-elle dans sa tête.

La lionne grise préféra s'allonger un moment pour récupérer.

C'était fini pour elle; pour sa part, le combat était terminé, elle avait utilisé toute son énergie; elle "s'inclinait".

Le reste dépendait de son ami.

Il avait déjà "gagné par forfait", mais le combat n'était pas tout à fait terminé pour lui, il lui fallait se libérer du tourbillon.

Rafiki put enfin s'approcher.

Il s'avança vers Hamani, s'agenouilla près d'elle, et lui sourit.

Il ne dit rien, mais ses yeux parlaient pour lui; ils exprimaient une certaine fierté, ainsi qu'une admiration sans borne envers la jeune lionne.

Bien qu'exténuée, elle lui rendit son sourire.

La lionne grise avait fait de son mieux, c'était tout ce qui comptait, et elle était fière de ce qu'elle avait accompli.

Tous deux regardèrent en direction de Sudi, qui était toujours bloqué dans le tourbillon.

Qu'allait-il faire?

Le silence s'éternisa.

Le suspense était à son comble.

Un nouveau long moment passa.


Dernière édition par Hamani le Dim 4 Oct - 22:15, édité 14 fois (Raison : modifications et mises à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   Mar 6 Oct - 22:27

Sudi était pris au piège dans la masse d'air qu'avait créé Hamani avec ses dernières ressources.
au début il observait la réaction d'Hamani, il la regardait faire par curiosité, il n'avait pas bougé.
son intérêt ne se portait ni plus ni moins sur la formation de cette nouvelle attaque,
ce qui l'intéressait n'était pas de se montrer vaniteux, il avait en tête une idée encore plus primaire, plutôt
masculine. il l'avait observé à bouger, il contemplait ses formes gracieuses comme un voyeur.
mais il était impressionné, surpris par l'augmentation successive de son pouvoir, Hamani
lui avait réservé le meilleur pour la fin, il ne pouvait s'en délecter qu'avec une pointe de jalousie
alors qu'en lui même il était complètement en adoration devant ses actes.
la réalité lui vint rapidement en entendant en bruit de fond dans sa tête le vent s'agiter autour de lui.
il se ressaisit, il était toujours de lumière, le piège d'Hamani l'avait carrément rendu béas à cet instant.
il ne voyait rien, la poussière autour de lui lui cachait la visibilité de l'extérieur,
ce qui le rendait encore plus inquiet de son sort, il pensa :

*Minceuh, comment je vais faire pour me tirer de là?*
il cogitait en baissant la tête, il se donna un coup de patte à la tempe; forçant sa tête à mieux réfléchir.
d'un côté, il se disait que rien ne pouvait lui arriver, Hamani était incapable de lui faire gravement mal,
enfin, mise à part la blessure qu'elle lui avait affligé dans le but de se défendre uniquement, or il était aussi
apeuré, vraiment apeuré, c'était comme une punition qu'on lui avait affligée; pour mauvaise conduite ?
Sudi avait beau réfléchir, il avait le temps de voir ce qu'il pouvait faire dans cette bulle, il se demandait
toujours quoi faire, Hamani était plus maligne sur ce coup, il se sentait vulnérable mais il fut optimiste.
*je crois bien qu'elle a été plus forte que moi, je m'en remets à mon destin.*
il se coucha sur le sol, attendant que le cataclysme se passa, ce qui se fit, il fit un moue de mauvais perdant,
il sourit tout de même, surtout quand Hamani comprit qu'il avait abandonné de se battre.
quand la bulle d'air se dissipa, il s'approcha de Hamani et Rafiki, un peu gêné s'adressant surtout à la lionne:

- tu m'as bien battu Hamani, je ne m'attendais pas à ça, mais tu as été très forte...


Dernière édition par Cauris le Mer 21 Oct - 20:43, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes laissées par inattention)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un entraînement de héros   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un entraînement de héros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» blood bowl le jeu vidéo : un bon entraînement
» Quel est le meilleur entraînement des rocky ??
» Vêtements d'entraînement
» Sylvester Stallone arrête l'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King Mania :: RPG :: La savane.-
Sauter vers: